Catégorie | nature

Forte chaleur : soyez vigilants

Ce jour, sept départements au niveau national, dont certains en Rhône Alpes, en particulier ceux du Rhône et de la Loire sont en situation dite de ‘’mise en garde’’ compte tenu d’une forte chaleur passagère en cette fin du mois d’août.

Le département de l’Isère n’est pas concerné par ces dispositions mais la situation impose néanmoins la vigilance de chacun.

La préfecture de l’Isère rappelle donc les principales précautions à prendre en situation de forte chaleur, notamment pour les personnes âgées et les plus jeunes enfants :

Evitez de sortir aux heures les plus chaudes (11h – 21 h)

Evitez de faire des efforts physiques intenses

  • Maintenez votre logement frais
  • Buvez fréquemment de l’eau
  • Rafraîchissez vous le corps, au moins le visage et les avant bras plusieurs fois par jour
  • Pensez aux autres et n’hésitez pas en cas d’urgence à signaler toute personne en difficulté aux services de secours dont les numéros sont rappelés ci-dessous :

112 numéro d’urgence unique européen

15 Samu – centre 15

18 – les pompiers

un numéro de téléphone spécial et gratuit ‘’canicule info-services’’ : 0800 06 66 66 est également à votre disposition.

112 numéro d’urgence unique européen

15 Samu – centre 15

18 – les pompiers

un numéro de téléphone spécial et gratuit ‘’canicule info-services’’ : 0800 06 66 66

est également à votre disposition.

112 numéro d’urgence unique européen

15 Samu – centre 15

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8602 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2011
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+