Catégorie | - filière bois

Le fonds de modernisation des scieries mis en place

Le fonds de modernisation des scieries, annoncé par Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire, le 6 avril dernier, vient d’être mis en place dans le cadre d’une convention partenariale avec OSEO.

Doté par l’État de 1,5 million d’euros pour cette année, ce fonds de garantie permet à OSEO d’accorder des prêts participatifs de développement pour un montant total de 7,5 millions d’euros, en complément des financements bancaires traditionnels.

Les prêts participatifs de développement, assortis d’un taux préférentiel, sont accordés sans prise de garantie sur les actifs de l’entreprise, ni caution personnelle du dirigeant.

Le fonds de modernisation des scieries vient s’insérer entre le dispositif historique d’aide aux investissements des entreprises de première transformation du bois d’œuvre institué par le Ministère de l’Agriculture, et le Fonds Bois, géré par la filiale CDC Entreprises de la Caisse des Dépôts, créé en novembre 2009.

La modernisation des entreprises de mobilisation et de première transformation du bois vise à améliorer leur compétitivité et à réduire le déficit commercial de ce secteur.

En outre, l’amélioration des performances économiques de l’aval de la filière s’accompagnera d’une meilleure valorisation de la ressource en bois, facteur essentiel d’une gestion durable de la forêt française.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8604 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2011
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+