Archive | 09 septembre 2011

Foire de Beaucroissant

A sillon 38 pas de langue de bois! La journée inaugurale, et par ricochet, la journée du bétail de la Beaucroissant 2011 est un échec concernant la fréquentation.

Elus, décideurs, acteurs ont, après des années de réflexion, concertation pris la décision de ramener la foire de septembre à 3 jours, faisant fi du 14, jour traditionnel de la journée agricole. Cette année donc, les dates de la 792ème foire ont été fixées au vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 septembre.

Très tôt ce matin on a vite compris que la foule ne serait pas au rendez vous en ce jour inaugural. Les allées, d’habitude très garnies dès l’aube étaient peu fréquentées, débits de boisson et  restaurants, dans leur majorité nous ont annoncé une baisse de 30% de leur taux de remplissage. Au fil de la journée, les camelots nous disent sans concession: » il n’y a personne… »Exagéré  mais moins de monde que d’habitude, c’est certain.

Le pôle animaux, l’espace charolais  et Agrivillage  affichent une forte effervescence mais très vite, en début d’après midi, ces espaces se vident… laissant place à des stands sans aucune attraction…

Voilà le décor planté! Reste à comprendre le pourquoi d’une telle défection. Le changement de dates, la crise, la chaleur toute relative, le manque d’intérêt de la foire…. Autant de questions que le maire et son conseil municipal devront se poser… Mais la Beaucroissant a toujours réservé des surprises! Peut être que ces samedi et dimanche, les allées seront saturées. C’est arrivé tellement de fois en 791 éditions qu’il est fort probable qu’il en soit de même pour la 792ème…

Visitons la foire à travers quelques clichés pris sur le vif, ce vendredi, jour d’inauguration.. Certains d’entre eux n’ont besoin de légende!

Le concours de pointage, parrainé par le Crédit Mutuel, un temps fort de la première journée du programme du concours charolais

Le concours de pointage, parrainé par le Crédit Mutuel, un temps fort de la première journée du programme du concours charolais

Georges Civet, un enfant de Beaucroissant, certes, mais c'est sa première foire de septembre en tant que maire. Il répond aux questions de télé Grenoble

Georges Civet, un enfant de Beaucroissant, certes, mais c'est sa première foire de septembre en tant que maire. Il répond aux questions de télé Grenoble

C'est une coutume, le départ du cortège officiel se fait devant le stand du Conseil Général de l'Isère

C'est une coutume, le départ du cortège officiel se fait devant le stand du Conseil Général de l'Isère

Christian Nucci, un enfant d'Oujda, un prof d'Oujda un fan d'Oujda, capitale du Maroc Oriental... affiche sa volonté que la coopération entre cette région et la nôtre prenne forme.

Christian Nucci, un enfant d'Oujda, un prof d'Oujda,un fan d'Oujda, capitale du Maroc Oriental... affiche sa volonté que la coopération entre cette région et la nôtre prenne forme.

beauc 5

Bien entendu, le cortège officiel a eu droit, c’est une tradition bien établie d’écouter les doléances des syndicats agricoles. La coordination rurale et…

... la FDSEA de l'Isère.

... la FDSEA de l'Isère.

beauc 6

beauc 7

Claude Rey, président du Syndicat charolais sud est fait part de ses inquiétudes quant à la poursuite du concours régional sur le site de Beaucroissant

Claude Rey, président du Syndicat Charolais Sud Est fait part de ses inquiétudes quant à la poursuite du concours régional sur le site de Beaucroissant.

Agrivillage, un moment fort de la visite inaugurale. Ici élus et personnalités passent devant le stand de l'Union des groupements des propriétaires forestiers.

Agrivillage, un moment fort de la visite inaugurale. Ici élus et personnalités passent devant le stand de l'Union des groupements des propriétaires forestiers avec Didier Villard président d'Agrivillage comme guide.

... Puis devant celui de Coopenoix...

Arrêt devant celui de Coopenoix...

... sans oublier celui du Crédit agricole Sud Rhône-Alpes

...Sans oublier celui du Crédit agricole Sud Rhône-Alpes...

beauc 16

L’espace ovin a connu lui aussi l’effervescence de la visite des élus et personnalités…

beauc 17

Deux présidents complices: Thierry Blanchet président des gîtes de France Isère avec à sa gauche Michel Boursier président du GDS départemental.

Deux présidents complices: Thierry Blanchet président des gîtes de France Isère avec à sa gauche Michel Boursier président du GDS départemental.

beauc 19

beauc 23

Les établissements AMB Rousset ont fait un carton avec leurs fameuses ramasseuses boules de noix...

Les établissements AMB Rousset ont fait un carton avec leurs fameuses ramasseuses boules de noix...

Le Crédit Mutuel a une présence originale sur la foire de Beaucroissant,pas de stand fixe mais parrainage du concours de pointage des jeunes. Claude Rey, président du syndicat Charolais Sud Est est ravi de ce partenariat.

Le Crédit Mutuel a une présence originale sur la foire de Beaucroissant, pas de stand fixe mais parrainage du concours de pointage des jeunes. Claude Rey, président du syndicat Charolais Sud Est est ravi de ce partenariat.

Comment qualifier cette brochette d'agriculteurs du Voironnais? D'amis tout simplement. A peine arrivés de Bielorussie, on en reparlera, ils ont animé, avec beaucoup de brio leeur restaurant. Au rendez vous des produits du terroir, situé en face de la salle polyvalente.

Comment qualifier cette brochette d'agriculteurs du Voironnais? D'amis tout simplement. A peine arrivés de Biélorussie, on en reparlera, ils ont animé, avec beaucoup de brio leur restaurant " Au rendez vous des produits du terroir", situé en face de la salle polyvalente.

ricard



Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Bio et local, c’est l’idéal® ! 5ème édition

marque bio  local 2009Les producteurs bio d’Isère fêtent le 19 septembre prochain la cinquième édition de la campagne régionale « Bio et local, c’est l’idéal®» et ouvrent au public leurs fermes, leurs caveaux leurs points de vente collectifs, nous parlent de leur métier…

Autant d’occasions de découvrir les avantages des produits bio en circuits courts et de rencontrer les producteurs bio près de chez soi. Rendez-vous et informations pratiques au quotidien à retrouver dans le livret programme de la campagne !

Un tiers des fermes bio (782) ont fait le choix de la vente directe en Rhône-Alpes. Ventes à la ferme, marchés, points de vente collectifs et paniers sont maintenant largement plébiscités par les producteurs bio comme de plus en plus de consommateurs. « Rapprocher le producteur du consommateur par l’information sur les conditions de production et de transformation et par la transparence dans les garanties » fait partie des objectifs inscrit dans la charte éthique de l’Agriculture Biologique.

Avec la vente directe, le consommateur bénéficie de produits plus frais, de saison, cultivés dans leur environnement et d’une traçabilité incomparable. Le producteur a la satisfaction du lien direct avec le consommateur et une rémunération plus juste en évitant de multiples intermédiaires. Enfin, la société est aussi gagnante dans son ensemble avec un meilleur bilan écologique (grâce à la limitation des transports de produits) et un impact socio-économique.

Consommer bio et local c’est favoriser le développement des territoires. Les restaurants administratifs, scolaires, d’entreprises ont un rôle important à jouer en ce sens. Un approvisionnement bio et local permet d’améliorer la qualité nutritionnelle et environnementale des services de restauration. Les associations de producteurs biologiques travaillent depuis de nombreuses années dans ce domaine et les fournisseurs de produits biologiques de Rhône-Alpes sont aujourd’hui bien organisés pour approvisionner les restaurants collectifs.

Du 19 au 25 septembre, la campagne « Bio et local, c’est l’idéal » fêtera sa cinquième édition pour informer des qualités et des avantages de consommer des produits bio en circuit court. Avec une cinquantaine de rendez-vous dans toute la région Rhône-Alpes (visites de fermes, animations, dégustations…), la campagne sera marquée cette année par des moments forts : mobilisation des plateformes d’approvisionnement Bio A Pro et Manger Bio d’Ici Alpes Bugey auprès des restaurants collectifs, soirées « docu-débat » aux cinémas de Valence et de Tournon-sur-Rhône en présence du réalisateur du documentaire La clé des terroirs, visite guidée d’une exploitation dans le Rhône pour les élèves de primaire, promenades en tracteur dans un verger d’Isère…

Retrouvez le programme complet de la campagne en téléchargement sur www.corabio.org.

Catégorie bioCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2011
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+