Catégorie | enseignement-formation

Plan de modernisation de la formation initiale vétérinaire

Suite aux États généraux du sanitaire, Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Agriculture, de
l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire, a demandé à un comité
à haut niveau, composé de représentants de la formation et de professionnels vétérinaires, une
réflexion sur la rénovation de la formation initiale vétérinaire en France.

Cette rénovation a pour ambition d’adapter la formation vétérinaire à la diversité croissante des
missions et métiers exercés par les vétérinaires, en préservant son excellence et en veillant à sa
compétitivité par rapport aux formations européennes.
Ce comité à haut niveau vient de remettre ses conclusions au Ministre. Elles s’articulent
autour de quatre axes :

Axe 1 : Inscrire l’enseignement vétérinaire français dans l’espace européen de l’enseignement
supérieur : par la reconnaissance et la prise en compte dans la formation vétérinaire d’une partie de
l’enseignement en classe préparatoire et de la réduction de la durée actuelle des études en école
vétérinaire tout en maintenant un niveau d’excellence. Le comité recommande également d’établir, au
niveau européen, un processus officiel d’accréditation des établissements d’enseignement vétérinaire
pour asseoir la reconnaissance mutuelle des diplômes.

Axe 2 : Moderniser et adapter le contenu de l’enseignement pour l’ouvrir à de nouvelles perspectives
professionnelles des vétérinaires : par la mise en place de tutorat des étudiants par des professionnels,
la réalisation de stages longs et de nouveaux enseignements.

Axe 3 : Ouvrir davantage les écoles vétérinaires à la diversité des recrutements et à l’international :
par la diversification des voies de recrutement en renforçant les passerelles avec la formation des
professionnels de santé et l’enseignement technique agricole, la poursuite de l’ouverture sociale et de
l’ouverture aux étudiants étrangers.

Axe 4 : Rénover la gouvernance de l’enseignement vétérinaire : par la création d’une Conférence des
écoles vétérinaires françaises afin de coordonner, mutualiser et mettre en synergie l’enseignement dans
certaines disciplines en fonction de l’offre spécifique d’excellence de chaque école.
Suite à ces recommandations, Bruno LE MAIRE prendra les textes et dispositions techniques
nécessaires à leur mise en oeuvre, afin de rendre opérationnelles les premières mesures dès la rentrée
prochaine.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8567 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2011
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+