Archive | 30 septembre 2011

Nord Isère: pollution atmosphérique

Au titre des mesures d’alerte liées à la pollution atmosphérique, due :

  1. à la persistance du nombre de particules en suspension pendant 2 jours consécutifs
  2. au taux de dioxyde d’azote avec un risque maximal aujourd’hui en fin de journée, constatée dans le Nord-Isère.

En application de l’arrêté inter-préfectoral du 2011-004 du 5 janvier 2011, il a été décidé de diminuer, sur l’ensemble du réseau routier du Nord-Isère, la vitesse  de 20Km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h.

Ces dispositions sont applicables le 30 septembre 2011 à compter de 17 heures, pour une durée minimale de 24 heures et jusqu’à la levée de la mesure.

La liste des communes concernées et l’ensemble des valeurs de pollution atmosphérique mesurées par les réseaux de surveillance de la qualité de l’air est disponible sur Internet à l’adresse suivante : http://www.atmo-rhonealpes.org .

Recommandations comportementales, destinées à l’ensemble de la population de l’Isère, afin de réduire la pollution atmosphérique

  • limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
  • les usagers de la route doivent :

- privilégier, pour leurs trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;

- différer si possible leurs déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;

- pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou emprunter les réseaux de transport en commun ;

  • respecter scrupuleusement leur traitement médical en cours ou de l’adapter sur avis de leur médecin,
  • consulter leur médecin en cas d’apparition de symptôme évocateur ou en cas d’aggravation de leur état,
  • d’éviter toute activité physique ou sportive intense.

Catégorie environnementCommentaires fermés

St Egrève: vacataires sans contrats, cours supprimés!

Certes la crise est là mais est ce une raison pour tomber dans l’intolérable, voire l’absurde ? On peut se poser la question au niveau de l ‘éducation nationale….

barnave

Ce vendredi matin, professeurs et parents d’élèves se sont retrouvés au collège Barnave de St Egrève pour échanger sur le problème des vacataires et protester car » la situation de ces derniers ainsi que celle des personnels  contractuels s’est compliquée récemment, le rectorat refusant de fournir des contrats pour l’ensemble des heures effectuées par ceux-ci. »

Non seulement cette décision fragilise la situation déjà précaire de ces personnels, mais entraîne surtout des conséquences immédiates sur le plan pédagogique auprès des élèves.

Pour mieux comprendre la situation, voici quelques exemples précis:

- l’enseignement en espagnol auprès d’une classe de 4e est actuellement pris en charge par une enseignante à qui le rectorat accepte de fournir un contrat, mais pour 2 heures hebdomadaires seulement sur 3 obligatoires.
- La même situation se produit en français pour une classe de 5e. Le rectorat propose un contrat à une enseignante pour 3h sur 4h30 hebdomadaires.

Cela signifie que les élèves n’ont donc pas droit à la totalité de leurs cours : 1h en espagnol dans une classe de 4e et 1h30 en français dans une classe de 5e supprimées.

- Trois classes, en arts plastique  ont vu leurs cours stoppés, le rectorat refusant de signer un contrat à la personne qui a commencé à travailler auprès des élèves et qui pourtant assure des cours avec efficacité depuis 7 ans dans le collège.

- En SVT, le même problème se pose pour deux classes : l’enseignant présent depuis la rentrée ne se voit pas proposer de contrat non plus. Résultat: deux classes n’ont plus d’enseignement en SVT.

Chacun comprendra le désarroi de ces enseignants qui en l’absence de contrat, de paye, et pour des raisons juridiques n’assurent plus leurs cours. Enseignants qui attendent une décision du rectorat, et pendant ce temps les élèves grossissent les rangs de la salle de permanence ou restent chez eux!

Voilà pourquoi plusieurs dizaines de parents d’élèves du collège Barnave de St Egrève, associés aux professeurs ont souhaité manifester de façon très conviviale, médiatiser cette situation afin que le rectorat analyse le problème et prenne les  décisions qui s’imposent, dans l’intérêt des élèves….


Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2011
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+