Catégorie | montagne

Pour une montagne connectée aux enjeux du XXIème siècle

Exception montagne et intercommunalité, renforcement de la péréquation financière, urgence du
déploiement du très haut débit, préservation de l’école en montagne… seront parmi les grandes
questions traitées lors du 27ème Congrès de l’ANEM du 6 au 8 octobre à Bonneville (Haute-Savoie), en
présence de quatre ministres (voir prises de parole sur le site www.anem.org) :
- Philippe RICHERT, ministre chargé des Collectivités territoriales,
- Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de l’Écologie, du Développement durable, des
Transports et du Logement,
- Bruno LE MAIRE, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de
l’Aménagement du territoire,
- Patrick OLLIER, ministre chargé des relations avec le Parlement et ancien président de l’ANEM.

Promoteurs d’une politique nationale et européenne de la montagne, les élus aborderont des thèmes majeurs
pour l’avenir de près d’un quart du territoire national et présenteront leurs propositions :
La réforme territoriale et la nouvelle carte intercommunale : comment la réussir en montagne ? Les élus de
l’ANEM, très attentifs au respect de l’exception montagne qui permet de déroger au seuil minimal de 5 000
habitants pour créer ou étendre une intercommunalité, veulent les moyens et le temps de la concertation pour
une intercommunalité de projet, voie obligée pour que nos collectivités adhérent à la réforme.

Renforcement de la péréquation verticale et horizontale : quelle solidarité financière entre les territoires, au
nom de la solidarité nationale ? Quelles garanties pour les collectivités les plus démunies ? Après la suppression de la taxe professionnelle et le gel de ses dotations pour 3 ans, l’État affiche son intention d’accentuer la péréquation verticale et de développer la péréquation horizontale.

L’urgence du déploiement du très haut débit en montagne : en matière d’aménagement numérique du territoire,
que faire pour éviter une nouvelle exclusion des zones rurales et de montagne de l’accès à un réseau structurant et d’avenir, comme cela a failli être le cas voici bientôt un siècle pour l’électrification ?

La spécificité de l’école en montagne enfin admise ? Depuis le début de l’année, des élus protestent contre les
fermetures de classes et les suppressions de postes d’enseignants. La création par le ministre de l’Éducation d’un groupe de travail sur les spécificités de l’école en montagne et sa reconnaissance récente par le juge administratif sont-ils les signes annonciateurs d’une prise en compte de l’exception montagne ?

Toutes ces questions cruciales doivent s’intégrer dans une approche globale pour relancer une politique
nationale de la montagne qui passe par une loi modernisation et d’actualisation de la loi de 1985, revendiquée
par Vincent DESCOEUR, député du Cantal, et Chantal ROBIN-RODRIGO, députée des Hautes-Pyrénées,
respectivement Président et Secrétaire générale de l’ANEM.

Inscriptions, informations pratiques et programme détaillé sur : www.anem.org

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8512 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2011
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+