Archive | 20 novembre 2011

Calendrier des From’Girls 2012 : ça fleure bon la ferme !

l’Association Fromages de Terroirs publie son calendrier impertinent et charmant. 12 pin’up présentant insolemment 12 fromages français, fleurons de notre patrimoine gastronomique menacé !
Cette année, c’est la vie à la ferme qui a retenu l’attention de l’association voulant rendre hommage au magnifique environnement botanique et animalier dans lequel nos précieux fromages ont pu voir le jour.

Soutenu par des PME et TPE familiales, le Calendrier des From’Girls défend les valeurs de l’art de vivre à la française. Les bénéfices des ventes vont au profit de l’Association pour lui permettre de continuer à militer pour le maintien de la biodiversité, garante de la beauté de nos terroirs et de la qualité de nos fromages. Cette indépendance et cette liberté de parole lui permettent de dénoncer certaines pratiques abusives de multinationales qui s’arrogent progressivement le terroir français, notamment par le rachat discret d’unités de production. Le risque d’uniformisation est réel. Plus que 10% de prairies naturelles, à peine 11% de fromages au lait cru et 3% de fromages fermiers ne feront pas le poids très longtemps face à une industrie fromagère croissante.

Tomme de Savoie et St Félicien à l’honneur

Tout comme le vin, le fromage est indissociable de notre histoire. Il a contribué à forger nos paysages, il est le lien entre un terroir et un savoir-faire, il est l’artisan d’un équilibre écologique. Il est le lien sacré entre la nature, l’homme et l’animal. Sans la variété de fromages qui compose notre plateau si envié dans le monde, les races de vaches, de brebis ou de chèvres n’auraient pas pu façonner nos si beaux paysages. C’est pourquoi, l’Association milite pour ne pas laisser notre patrimoine millénaire aux mains de groupes industriels qui falsifient les fromages et pillent notre savoir-faire.

En se situant à l’opposé des clichés qui banalisent trop souvent le terroir, le Calendrier des From’Girls porte un autre regard sur notre environnement gastronomique et agro-alimentaire. Rendre le fromage plus poétique, plus sensible, plus enfantin, plus féminin peut-être… c’est certainement le sortir de l’ornière sécuritaire et sanitaire pour lui redonner la place qu’il mérite dans le club très fermé des produits à haute valeur ajoutée culturelle.

savoie

Les 12 From’Girls rendent donc hommage à nos fromages et nos fromages régionaux sont à l’honneur! en effet  Emma présente la tomme de Savoie ( mois de septembre) tandis que la très sulfureuse Lisette apprécie le St Félicien, en provenance de l’Etoile du Vercors! (mois d’avril)

st felicien

Le Calendrier est en vente sur www.fromages-de-terroirs.com au prix public de 19 € (hors frais de port)

Catégorie bibliothèque, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Recherche: quelles réponses à la question environnementale ?

Le forum s’adresse à tous les citoyens curieux de mieux appréhender le rôle de la recherche pour résoudre la question envrionnementale.

A l’aube de ce siècle, la question environnementale pose à l’humanité des problèmes d’une complexité sans précédent, dont la résolution ne peut se faire sans un effort de recherche important et la contribution coordonnée de scientifiques de toutes disciplines.

Nourrir 9 milliards d’êtres humains en 2050, faire face au changement climatique, garantir à tous l’accès à l’eau, lutter contre les pollutions, anticiper les risques d’origine humaine ou naturelle, préserver la biodiversité, gérer l’expansion urbaine et intégrer les nécessités environnementales dans les politiques d’aménagement des territoires, orienter l’ économie vers le développement durable, changer nos habitudes et nos comportements, modifier  nos mentalités, voire adapter nos systèmes politiques, … Depuis une dizaine d’années,  les gouvernements se mobilisent sur ces questions, les media s’en font l’écho, tout un chacun est mieux informé.

L’ambition de ce forum  est donc de montrer la recherche à l’œuvre, au service des citoyens, de leurs élus, de leurs entreprises, sur la question environnementale en mettant face à face des élus, des entrepreneurs, des membres de la société civile des « intellectuels » et des scientifiques.

Mais ce que l’on connaît moins, c’est la façon dont les chercheurs de toutes disciplines, sciences exactes et sciences humaines désormais réunies, se mobilisent pour observer les phénomènes, les analyser, rendre des expertises, chercher et proposer des solutions.

Il vise aussi à ouvrir le débat, à apporter une pierre à une réflexion qui ne fait que commencer à se structurer et qui nécessite les éclairages et les efforts de toutes les parties prenantes.

Programme

La journée est animée par Laurent Romejko.

Les ateliers seront animés par des journalistes : Valéry Dubois, Fabrice Papillon, Anne Pezet, Laurent Romejko, Jacques-Olivier Baruch.

Les interventions des scientifiques dans les ateliers sont toutes confirmées.

9h00 : Ouverture

9H30 : Accueil et présentation du livre sur le Cemagref

Pascal Griset, historien des techniques, professeur Université Paris IV Sorbonne.

9h45 : Conférence introductive

Bernard Maris, économiste et chroniqueur à France Inter.

L’émergence de la question environnementale change la donne de nos sociétés au niveau planétaire et y impose des changements de paradigmes : quelle contribution de la recherche ?

10h30 : Table ronde

Les attentes vis-à-vis de la recherche sur la question environnementale. Quelle co-construction entre les chercheurs, la société civile, les industriels ?

Table ronde présidée par André Flajolet, député du Pas-de-Calais, président du Comité national de l’eau.

Geneviève Fioraso, député de l’Isère, PDG de Minatech,
Antoine Herth
, député du Bas-Rhin,
Damien Lepoutre
, président fondateur Géosys,
Jean-Claude Bevillard
, secrétaire national de France Nature Environnement

11h30 : Cinq ateliers en parallèle, animés chacun par des journalistes

  • Environnement et démocratie :

Corine Pelluchon, philosophe, maître de conférence à l’université de Poitiers, membre du Centre de Recherche Sens, Ethique et Société du CNRS,
Gabrielle Bouleau
, sociologue, chercheur au Cemagref,
Denis Salles
, sociologue, directeur de recherche au Cemagref,
Antoine Doré
, sociologue, chercheur au Cemagref,
Jean-Claude Bevillard, secrétaire national de France Nature Environnement.

  • Changement global et aménagement durable des territoires :

Yves Le Bars, président du Gret, association des professionnels du développement solidaire,
Emmanuelle George-Marcelpoil,
économiste territoriale, chercheur au Cemagref,
Gérard Hégron
, modélisation urbaine, directeur scientifique délégué de l’Ifsttar.

  • Vulnérabilité de nos sociétés face aux risques :

Catherine Larrère, professeur de philosophie à l’université de Paris I Sorbonne.
Marc Lucotte
, bio-géo-chimiste de l’environnement, professeur à l’université du Québec à Montréal,
Hormoz Modaressi
,  directeur département Risques au BRGM,
Frédéric Grelot
, économiste, ingénieur-chercheur au Cemagref.
Anne-Marie Levrault
, chef de service à la direction générale de la Prévention des risques, MEDDTL.

  • La question des ressources en eau :

André Flajolet, député du Pas-de-Calais, président du Comité national de l’eau,
Véronique Gouy
, hydro-chimiste, chercheur au Cemagref,
Patrice Garin
, agronome et géographe, directeur de l’UMR Gestion de l’eau,
Patrick Lavarde
, directeur général de l’Onema.

  • Écotechnologies et croissance verte :

Robert Ayres, économiste, professeur émérite à l’INSEAD,
Anne Trémier
, génie des procédés, chercheur au Cemagref,
Paul Colonna
, directeur de recherche à l’Inra,
Bruno Allenet
, directeur délégué Grand Lyon GDF Suez, trésorier pôle de compétitivité Axelera.

13h00 : Pause déjeuner et visite de l’exposition

14h30 : Table ronde avec les grands témoins des ateliers

Robert Ayres, André Flajolet, Yves Le Bars, Catherine Larrère, Corine Pelluchon,

Débat autour  de Dominique Wolton, sociologue, directeur de l’Institut des sciences de la communication du CNRS.

L’interdisciplinarité, clef de voûte de la recherche environnementale est-elle une utopie ?

15h25 : Allocution

Edgar Morin, Philosophe (en vidéo),
Président du conseil scientifique de l’institut des sciences de la communication au CNRS

15h30 : Table ronde conclusive

La recherche environnementale est-elle gréée pour répondre aux enjeux environnementaux ? Quelles améliorations possibles ?

Marion Guillou, présidente de l’Inra,
François Jacq, président de Météo France,
Gérard Matheron, président du CIRAD,
Jean-François Stephan, Directeur INSU-CNRS,
Michel Lussault, président du PRES Université de Lyon,
Jan Marco Müller , assistant directeur général du centre commun de recherche (JRC) de la commission européenne.

16h30 : Conclusion

Ronan Stephan, DGRI au MESR

cliquer ici :Inscription:

Catégorie environnement, recherche scientifiqueCommentaires fermés

Rhône-Alpes terre gourmande: à la découverte de nos AOC et IGP

Avec 56 productions classées, Rhône-Alpes est la première région française en nombre d’AOC. Elle compte également 30 labels rouges et 15 IGP. Inutile de dire que ces distinctions démontrent la richesse de nos produits mais également la qualité des hommes qui les produisent. Agriculteurs, éleveurs, artisans transformateurs travaillent dans l’excellence mais également dans le respect de notre environnement.

Serge Bertrand, fils de paysan, issu de la restauration lyonnaise n’a jamais trouvé d’ouvrage recensant l’ensemble des appellations Rhône-alpine pour confectionner ses menus régionaux. Il décida donc de se lancer dans l’aventure et vient de boucler le premier guide des AOC-IGP de notre région.

« Rhône-Alpes terre gourmande » recense 44 AOC, toutes traitées une par une, 44 itinéraires gourmands et 50 chefs qui proposent une centaine de recettes en rapport avec les produits en rapport avec nos AOC et IGP.

Notre département isérois est à l’honneur avec la présentation des AOC Noix de Grenoble, Bleu du Vercors Sassenage, ravioles du Dauphiné, celles ci illustrées de recettes qui « donnent l’eau à la bouche ».

Serge Bertrand a tenu à rendre hommage « au monde agricole qui nous a ouvert ses portes et nous a permis de nous délecter de ses meilleurs produits. Les rencontres ont été chaleureuses, colorées, émouvantes et surtout enrichissantes.

Tout comme l’est le guide  » Rhône-Alpes terre gourmande » que tout amateur de bonne bouffe, curieux de découvrir la richesse de nos produits du terroir doit se procurer.


Terre gourmande

Rhône-Alpes Terre Gourmande

Editions page d’écriture

Prix 20,00 euros

19 x 27 cm, à la française – 5 000 exemplaires

Vente à Paris, sur Rhône-Alpes et dans les 50 restaurants cités dans le guide

Contact: http://www.rhone-alpesterregourmande.


Catégorie agro-alimentaire, bibliothèqueCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+