Catégorie | élevage

Comportement des Ruminants – conséquences pratiques pour le travail de l’éleveur

Journée d’information sanitaire du GDS de l’Isère :
Comportement des Ruminants – conséquences pratiques pour le travail de l’éleveur

Cette année le GDS a décidé de développer ce sujet lors de la Journée Sanitaire à Tullins, le 8 décembre 2011.

Quelles pistes pour établir une bonne relation homme-animal ? Quel est le champ de vision d’un animal ? Quand et comment isoler un animal seul ? Quels soins nécessitent de déplacer votre animal dans un lieu spécifique équipé d’un système de contention ? Quels sont les matériels adaptés ? Quelles sont les petites astuces à retenir ?

La manipulation de vos animaux souvent source d’accidents !

Les accidents sont très fréquents, et n’arrivent pas que chez le voisin. La MSA compte chaque année autour de 6 000 accidents du travail directement liés aux ruminants. Les troupeaux grandissent, alors que la main d’oeuvre diminue et par conséquence, les animaux sont de moins en moins manipulés et habitués à l’homme. Le travail change et la contention est de plus en plus importante au sein des élevages.
Les accidents graves arrivent sur des tâches accomplies quotidiennement.

Déplacer les animaux sur l’exploitation, trier, embarquer des animaux dans une bétaillère peuvent être des situations à risques pour les éleveurs. Qui ne s’est jamais fait de frayeurs en brassant ses animaux ?
Lors de travaux, comme des soins ou des interventions légères, le risque existe aussi : des accidents souvent moins violents, mais avec des conséquences toutes aussi problématiques : se faire projeter contre une barrière, un mur,… Au fur et à mesure des années, d’autres conséquences peuvent arriver comme par exemple le mal de dos.
Et c’est toute l’organisation du travail sur les exploitations qui est impactée lors d’un arrêt de travail suite à un accident.
Une fracture de la clavicule peut entraîner 6 mois d’arrêt de travail : imaginez les problèmes et les soucis si vous ne pouvez pas travailler pendant une ci longue durée.

La connaissance du comportement des animaux : la base d’une bonne relation

La docilité d’un animal se travaille dès la naissance. Comment trouver du temps pour passer du temps avec vos animaux, en particulier au moment du sevrage maternel, phase clé dans la vie d’un animal ? Des méthodes existent pour mettre en place de bonnes relations avec vos animaux.
C’est en travaillant cette relation homme-animal que l’on arrive à avoir un troupeau calme et docile, beaucoup plus facile à manipuler : moins de perte de temps et beaucoup de risques évités.
Pour les quelques animaux « indomptables », il ne faut pas hésiter à s’en séparer : c’est une cause de réforme à ne pas mettre de coté. Les conditions de travail ne pourront qu’en être meilleures.

Faire évoluer les pratiques et les équipements de contention : une nécessité

Le service prévention des risques professionnels de la MSA Alpes du Nord, en partenariat avec les Organisations Professionnelles Agricoles, travaillent ensemble pour mettre en place des actions de prévention, dont les formations sur la manipulation des animaux pour les éleveurs et des aides à l’investissement en matériel de contention.
Les éleveurs allaitants et laitiers sont concernés au même titre: La priorité dans les aménagements peut être différente mais la circulation des animaux sûre et rapide de leurs troupeaux est indispensable pour une bonne efficacité de leur travail et la garantie de leur sécurité.
Les intervenants extérieurs (inséminateurs, vétérinaires,…) pourront eux aussi faire un travail de meilleure qualité grâce à des conditions de travail améliorées.

Les objectifs de la journée du jeudi 8 décembre 2011 :

- Permettre aux éleveurs de revoir et se réappropriation des bases du comportement des animaux pour les intégrer au travail quotidien et ainsi mettre en place une bonne relation avec eux, et améliorer leur comportement.
- Présenter des équipements adaptés, et expliquer les différents systèmes ou techniques de contention, chacun adapté à une situation.
Pour vous exposer l’ensemble de ces sujets, nous avons choisi de faire intervenir Xavier Boivin, chercheur à l’INRA, ainsi que François Rafflegeau (Institut de l’Elevage – GDS Bretagne) et Jean-marie Davoine (Fédération des Alpages de l’Isère). La MSA sera également là pour nous donner son avis sur le sujet et son implication à travers leur service de prévention des risques professionnels.
Les particularités de la manipulation des bovins, ovins et caprins seront toutes abordées.
- Identifier les personnes ressources du département sur la contention :
Jean Marie DAVOINE (FAI), Aurélie FORTUNE (MSA), François GUILLOT (Isère Elevage), Olivier GIROUD (Isère Elevage), Mathieu LUC PUPAT (Dauphidrom), participent au groupe de contention Rhône Alpes. Ils sont capables de vous aider pour améliorer chez vous la manipulation de vos animaux et répondre à vos questions.

Journée d’information sanitaire :
Comportement des ruminants Bovins, ovins et caprins
Conséquences pratiques pour le travail de l’éleveur
Le 8 décembre 2011, à Tullins, salle des fêtes, rendez-vous convivial à partir de 11h autour d’un buffet.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2011
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+