Archive | décembre, 2011

Forêt du Vercors:  » c’est ensemble que nous progresserons »

« En cette année Internationale de la Forêt, la Forêt du Vercors a été présente dans de nombreuses manifestations importantes: Salon Européen du Bois, Fête de la Forêt de Montagne, Fête du Bleu à Méaudre et a participé à de nombreuses réunions pour vous représenter, vous propriétaires forestiers. Parmi les axes de travail abordés, on peut citer :la chasse et nos problèmes avec le gibier, la promotion du bois dans la construction et un essor local avec l’entreprise Sauvajon, entre autres, l’invasion bien médiatisée des ramasseurs de champignons… une fois de plus rassemblons nous pour défendre nos droits.

La forêt souffre d’un manque d’eau et l’on nous prévoit dans les années futures un changement climatique plus conséquent !!! La forêt saura toujours s’adapter… Soyons vigilants pour la gestion de nos exploitations. Cela passe par moins de prélèvement mais effectués plus souvent…

Bonnes nouvelles pour 2012 et les suivantes : la labellisation Bois des Alpes devrait nous permettre de mieux valoriser… les instances forestières du département réfléchissent à une réorganisation, pour une représentativité plus directe auprès de vous, propriétaires, et de ce fait  plus d’efficacité. Mon souhait pour cette nouvelle année sera de communiquer encore et toujours plus car c’est ensemble que nous progresserons »

Daniel Bonnet

Président du Groupement des sylviculteurs Vercors 4 montagnes.

Catégorie forêt du VercorsCommentaires fermés

Propriétaires forestiers: prenez le train en marche!

Vœux  pour  2012

Nouvelle Année, que ton cru, soit celui de la pleine réussite pour l’Amont  de la filière.

Que 2012 chers adhérents vous apporte, joie, bonheur et surtout la santé ainsi qu’à vos familles.

Devant une recrudescence des associations de toutes natures qui ne cherchent qu’une chose :

Profiter de matériau noble qui parait-il serait de l’or !! Notre bois.

Nous devons nous rassembler, nous fédérer autour de l’UGDFI et que les propriétaires encore  trop nombreux à penser que tout sera dans l’avenir  comme par le passé, se trompent.

Tout va très vite, certification (PEFC) et maintenant : traçabilité. ¨

Prenez le train en marche et tout ne sera pas perdu.

Nous serons là pour vous accueillir, vous  aider à gérer votre forêt.

Nos Groupements sont efficaces.

Les hommes qui les dirigent sont amplement à la hauteur de cette tâche .

Henri GRAS

Président de l’Union des Groupements pour le Développement Forestier en Isère.

Pour contacter le Groupement départemental:

UGDFI:

40 avenue Marcellin Berthelot

BP 2608-  38036 Grenoble cedex 2

Catégorie UGDFICommentaires fermés

Etre fier d’appartenir aux Aînés Ruraux

Au nom du conseil d’administration de la fédération départementale de l’Isère j’adresse mes meilleurs Voeux pour la nouvelle année à tous les clubs, les adhérents, et à tous ceux et celles qui contribuent à l’essor de la fédération Aînés Ruraux 38.

Que 2012 soit une année ou les Aînés puissent contribuer à apporter la richesse de leurs expériences, et donner au mot Rural toute l’importance et la noblesse de cette façon de vivre.

Gardons notre vigilance afin qu’à aucun moment il ne puisse y avoir une fracture dans l’appellation:

 » les Aînés Ruraux «  car nous devons en être fiers.

Très bonne année 2012

Jean Cailly
Président départemental des clubs des aînés ruraux de l’Isère
Pour plus de renseignements: Les Aînés Ruraux – Fédération Départementale de l’Isère
5, place Gustave Rivet
38000 Grenoble
Tél. 04 76 88 76 22 – Fax 04 76 88 77 00

e-mail :
fdainesruraux38@wanadoo.fr

Le site de la Fédération Nationale :
http://www.ainesruraux.org

Permanences Bureau Fédération:

MARDI: 9H/12H - 14H/17H

MERCREDI: 9H/12H  – 14H/17H

JEUDI: 9H/12H

VENDREDI: 9H/12H – 14H/17H

Catégorie aînés rurauxCommentaires fermés

Attention à l’’alcool au volant pendant les fêtes de fin d’année

Comme chaque année pour le Nouvel an, le Préfet de l’Isère a pris la décision d’interdire par arrêté préfectoral pour des raisons de sécurité, la vente de carburant à emporter, de pétards et d’artifices sur sur l’ensemble des  circonscriptions de police à compter du 31 décembre 2011 à 09h00 jusqu’au 1er janvier 2012 à 09h00.

En revanche, aucune interdiction n’a été prise concernant la vente d’alcool. Il s’agit pour le Préfet de l’Isère, cette année, de procéder à des actions pédagogiques visant à attirer l’attention des publics les plus jeunes sur les dangers de l’alcool au volant, notamment pendant les week-ends de fin d’année.

Des contrôles routiers seront évidemment menés avec un rôle préventif accru, et parfois en collaboration avec des associations de prévention routière avec distribution de brochures pédagogiques.

En parallèle, une campagne est actuellement menée sur le plan national afin de sensibiliser une fois de plus ceux qui pourraient être victimes de leur abus et de surcroît à l’occasion de la Saint Sylvestre.

Catégorie transportCommentaires fermés

RISQUE D’AVALANCHES ET CIRCULATION INTERDITE AUX POIDS LOURDS DANS LE SUD DU DEPARTEMENT

La préfecture de l’Isère appelle votre attention sur les conditions rencontrées ces jours-ci en Isère.

En effet, Météo France dans son dernier bulletin a estimé :

– Pour ce vendredi : une pluie qui par moments peut se transformer en neige ce matin sur les hauteurs oscillant entre 200 et 500 m. Puis, dans l’après-midi, ces intempéries seront plus faibles, et reculeront jusqu’à un seuil de 1000 m d’altitude.

Lors de la nuit prochaine des précipitations éparses, sont prévues, de la neige en basse altitude, voire en plaine. Demain à l’aube, la neige remontera encore et ne tombera qu’à partir de 1500 m (hauteur estimée au petit matin : jusque 50 cm de plus).

– Pour samedi : la douceur reviendra, et les chutes de neige se limiteront à 1500 – 1600m d’altitude.

- Pour le dimanche 1er janvier, une amélioration est attendue avec une réelle remontée des températures : 10 à 12 °C en plaine et 7 à 8°C en montagne.

Le département de l’Isère est placé en vigilance jaune en raison des chutes de neige en cours et prévues, mais aussi au regard du risque d’avalanche qui va progressivement s’accroître au regard des quantités de neige fraîche prévues.

Ce vendredi 30 décembre, le  niveau de risque va évoluer de 3/5 à 4/5 sur l’ensemble des massifs. De grosses purges spontanées sont à craindre, notamment dans les pentes raides.

Le vent continuant de souffler et de former des plaques friables, le risque de départ d’avalanches par surcharge accidentelle va donc augmenter et s’étendre à de nombreuses pentes.

Cette situation appelle la vigilance de tous pour les prochains jours – Le bulletin neige et avalanches par massif peut être utilement consulté pour connaître les évolutions attendues au tel 08 92 68 10 20 ou sur le site Internet meteofrance.com

Concernant les conditions de circulation, si la situation ne déplore pour l’heure pas d’accident grave, la situation climatique a cependant généré deux accidents matériels simples sur la RD 525 allant vers Allevard à Moretel de Mailles, et les difficultés rencontrées par un camion qui s’est mis en travers sur la  RD 529 à la hauteur de St Georges de Commiers ( direction la Mure).

En conséquence, une interdiction vient d’être prise pour les poids lourds de + 7.5 Tonnes de circuler sur :

- la RD529 par St Georges de Commiers ( direction la Mure).

- la RN 85

- la RD 1075 sur le tronçon de Vif et en direction de Lutz la Croix Haute jusque demain 12 h.

En parallèle, la Préfecture rappelle que la Rampe de Laffrey est interdite aux poids lourds du fait de la neige et des risques que leur circulation pourrait engendrer.

En conséquence,  les axes sud du département en direction de la Méditerranée ne permettent plus la circulation aux poids lourds. Quant aux véhicules légers, la Préfecture souligne la vigilance qu’il doit être apportée aux usagers d’équiper leur véhicule avec le matériel adapté.

Catégorie nature, transportCommentaires fermés

Center Parcs Roybon: nouveau permis, nouveau recours!

Comment va s’achever le feuilleton Center Parcs des Chambarrans? On peut bien se le demander… Il faut rappeler qu’ au mois de juin, le tribunal administratif avait annulé le plan local d’urbanisme de Roybon, commune ou doit s’installer le centre de loisirs de Pierre et vacances.

En septembre, un nouveau PLU a été validé et ce 21 décembre, Marcel Bachasson maire de Roybon a signé un nouveau permis de construire. Logiquement le premier coup de pioche, dans la forêt des Avenières aurait du être donné fin 2012 mais… les opposants au projet ont demandé un recours gracieux contre ce nouveau document d’urbanisme.

Affaire à suivre!

Catégorie environnementCommentaires fermés

Classement du frelon asiatique en « organismes nuisibles »

A la suite de la réponse apportée  par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de
l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement à Philippe FOLLIOT,
député du Tarn, le Ministère du développement durable précise les différentes procédures de classement possibles sur une liste de nuisibles.

Le frelon à pattes jaunes, connu pour être un prédateur de l’abeille domestique, mais aussi
pour pouvoir piquer l’homme, cause également des dommages aux cultures, en particulier
fruitières (notamment petits fruits : framboises, etc.). Pour vaincre ce fléau, la Ministre a
souhaité que l’ensemble des services centraux et en région du ministère contribuent à la
lutte contre les dégâts provoqués par le frelon asiatique.

Il avait été envisagé, dans un premier temps, de l’inscrire comme « espèce nuisible » au titre
du code de l’environnement. Ce projet a du être abandonné car il ne rentrait pas dans le
cadre juridique et n’aurait d’ailleurs pas apporté la solution attendue. Cela a été précisé à
l’ensemble des parlementaires qui avaient sollicité la Ministre (JO du 07/12/2010 – Réponse
à Delphine BATHO, André CHASSAIGNE, Pierre Morel à l’huissier, Jean-Pierre DUFAU,
Henri NEYROU).

Par conséquent, pour poursuivre le combat contre cet insecte, le ministère travaille depuis
plusieurs semaines à son éventuelle inscription au code rural et de la pêche maritime. Cette
inscription serait plus intéressante car elle permettrait d’engager un plan de lutte collective,
comme on le fait pour de nombreux autres ravageurs, par exemple la chrysomèle du maïs
ou le campagnol terrestre. L’impact premier du frelon à pattes jaunes portant toutefois sur
l’abeille domestique, une modification législative du code rural est nécessaire pour permettre
ces actions.

Catégorie apicultureCommentaires fermés

Recherche conseiller territorial pour la Chartreuse

La Chambre d’Agriculture de l’Isère
Recherche
Un(e) Conseiller(e) Territorial (e) Secteur Chartreuse.

Dans le cadre d’un partenariat entre le Parc naturel régional de Chartreuse, les Chambres
d’agriculture d’Isère et de Savoie, et l’Association Avenir de l’Agriculture en Chartreuse.

Contexte:

Le PNR de Chartreuse assoit depuis sa création en 1995 la définition et la conduite de ses
actions agricoles sur un partenariat avec les Chambres d’agriculture départementales d’Isère
et de Savoie, et l’association Avenir de l’agriculture en Chartreuse (AAC), qui regroupe les
agriculteurs du territoire.
Ces partenaires s’accordent aujourd’hui sur la nécessité de repréciser les axes opérationnels
du projet agricole, en déclinaison de la charte du Parc, et de redéfinir leurs rôles dans sa mise
en oeuvre.
Compte-tenu de mouvements de personnel actuels au sein de la mission agricole du Parc,
cette mission fait l’objet d’une embauche spécifique, à caractère temporaire. Réalisée dans le
cadre d’une convention de partenariat Parc – AAC – Chambres d’agriculture, cette embauche
est effectuée par la Chambre d’agriculture de l’Isère.
Cette offre d’emploi concerne le remplacement temporaire sur 9 mois d’une conseillère
territoriale sur le secteur.

Mission :

Le (la) conseiller(e) territorial(e) aura à poursuivre la réflexion sur le projet agricole du
territoire de Chartreuse, en assurant par ailleurs le suivi de certains programmes de travail
engagés.

Les finalités de la mission:

· définir et rendre lisible une stratégie agricole et des axes de travail opérationnels pour
l’agriculture en Chartreuse, en s’appuyant sur les acteurs du territoire,
· établir des relations de travail avec tous les partenaires concernés par sa mise en
oeuvre,
· définir un mode de gouvernance en lien avec cette stratégie, et préciser dans ce cadre
le rôle de l’AAC,
· mener au quotidien les actions en cours.

Activités principales

· Mobiliser les agriculteurs dans une réflexion commune au sein de l’AAC pour l’avenir
du projet agricole de la Chartreuse.
· Apporter des outils et méthodes permettant de prendre en compte l’agriculture dans
toutes ses dimensions ; animer une dynamique de réseau entre l’AAC, le Parc et l’ensemble
des acteurs concernés par cette thématique, afin de développer le partage sur ces questions.
· Aider à l’émergence d’un projet, en concertation, et formaliser sa traduction en : une
stratégie pour l’agriculture portée par l’AAC, une stratégie agricole du Parc, des actions à
mettre en oeuvre, la clarification du rôle de chaque partenaire.
· Clarifier/identifier le « plus » Parc et affirmer sa place dans la définition du projet : lien
économie-territoire, valorisation d’une offre « Chartreuse ».
· Accompagner l’AAC sur ces évolutions concernant la composition de l’association et
les modes de fonctionnement qui lui permettront de jouer ses rôles aux plans stratégique et
opérationnel dans la définition et la mise en oeuvre du projet agricole.
· Mener les actions engagées pour 2012 : suivi d’un programme lié au pastoralisme,
accompagnement de porteurs de projets agricoles, mise en place d’une analyse foncière en
lien avec la transmission d’exploitations sur un secteur du Parc.
· Assurer les fonctions classiques liées à la mission : animation de l’AAC (Assemblée
générale, réunions des Bureau et Conseil d’administration), accueil territorial, lien avec les
territoires environnants (sur des thèmes précis), etc.
Activités secondaires
· Participer à la réunion des responsables de mission du Parc pour assurer la
transversalité entre agriculture et autres secteurs d’activité du Parc,
· Contribuer ponctuellement à des actions pilotées par des chargés de mission du Parc
sur d’autres thématiques (paysage, urbanisme, économie, etc.).
· Accompagner la chargée de mission « valorisation des produits agricoles » dans son
activité
· Assurer le lien avec les deux Chambres d’agriculture et leurs services « territoire »
(méthodes, échanges d’informations) afin d’ancrer le projet agricole de Chartreuse dans les
dynamiques agricoles existantes

Pilotage de la mission et position dans l’organisation

Cette mission particulière fait l’objet d’une organisation spécifique pendant sa période de
réalisation.
· Pilotage stratégique : assuré dans le cadre d’un comité de pilotage rassemblant le
Parc, l’AAC et les deux chambres d’agriculture.
· Rattachement hiérarchique : Chambre d’agriculture de l’Isère, service Relations Clients,
Agriculteurs et Territoires
· Pilotage fonctionnel : Parc naturel régional de chartreuse, directeur

Profil :

· Formation supérieure agricole,
· Expérience et connaissance du milieu agricole et des collectivités locales
(idéalement d’un PNR) souhaitées,
· Expérience réelle de la mise en oeuvre de démarches collectives et
partenariales,
· Qualités relationnelles confirmées par la pratique d’animation de groupes ou
de projets, pratique de l’écoute active et concertation
· Esprit d’équipe
· Capacité à développer des approches globales et prospectives (analyse
stratégique et jeux d’acteurs)
· Connaissance des problématiques de l’agriculture de montagne

Conditions d’emploi :

· Contrat à durée déterminée de 9 mois
· Résidence administrative à St Pierre de Chartreuse (siège du Parc)
· Rémunération à débattre sur la base de l’accord de modernisation et de
gestion des ressources humaines en vigueur au sein de la Chambre d’agriculture
· Possibilité de véhicule de service,
· Prise de fonction : 16 janvier 2012

Candidature (lettre manuscrite) et curriculum vitae à adresser avant le 31 décembre 2011
A Nathalie Brun – Assistante Ressources Humaines
Chambre d’Agriculture de l’Isère
40, avenue Marcellin Berthelot – BP 2608
38036 Grenoble cedex 2

Catégorie agriculture, economie/emploiCommentaires fermés

Assemblée générale de l’UGDFI

L’assemblée générale de l’ Union des Groupements pour le développement Forestier en Isère se déroulera le vendredi 6 janvier à Grenoble.

Début des travaux: 18h30.

A noter que cette assemblée générale sera précédée d’une assemblée générale extraordinaire élective. En effet, le mandat du président sortant arrive à son terme: 2 ans.

Il faudra élire un nouveau président tout en sachant que, conformément aux statuts, le mandat du président est de 2 ans renouvelable 1 fois. Le président sortant Henri Gras sollicite aux vôtes un deuxième et dernier mandat.

CONVOCATION  ASSEMBLEE  GENERALE

6 Janvier 2012  18 heures 30

Salle GENIN Maison de l’Agriculture GRENOBLE

ORDRE  du  JOUR

18 heures30   : Ouverture de l’Assemblée Générale

Rappel des votes intervenus  à l’Assemblée extraordinaire  ce même jour à 17 heures :

Vote des statuts :résultats

Vote pour le second mandat et dernier du Président : résultats

Rapport moral par le Président

Rapport financier par Jean Louis REBUFFET

Vote des comptes par l’Assemblée Générale

Présentation  des nouveaux  membres du Groupement de Sylviculteurs de BELLEDONNE  qui vont  siéger  au C.A de l’ UGDFI et à l’ Assemblée Générale de l’UGDFI, suite à la fusion des deux  groupements ( SUD & NORD )

Exposé de Gérard ARNAUD 1er Vice- président. Sujet évoqué : les coupes groupées

Présentation de la traçabilité par MR MORLET du Pôle National de la traçabilité

Fédérer les propriétaires forestiers autour de l’U G D F I  et de P E F C¨Par Gérard ARNAUD.

Exposé de Monsieur Bruno de QUINSONAS-OUDINOT, Président du Syndicat des Propriétaires Forestiers privés.

Exposé de Xavier MARTIN  Directeur du C R P F sur la part prépondérante occupée sur le terrain  par ses techniciens

Exposé de Charles GALVIN vice-président du Conseil Général de l’Isère

Questions  des  Adhérents

Conclusions et remerciements du Président



Catégorie UGDFI, forêtCommentaires fermés

Par amour du goût

Les Français aiment les produits locaux ! Ce documentaire présente quatre personnages, quatre itinéraires, quatre produits et quatre savoir-faire qui illustrent la quête d’une jeune génération pour des produits authentiques.

Les Français aiment les produits locaux ! 80% d’entre eux privilégient ce qui vient de leur région immédiate : on dit qu’ils sont « locavores ». Et 90% d’entre eux sont des inconditionnels du marché et des petits producteurs qu’ils perçoivent comme authentiques et dignes de confiance. C’est dire que le métier de producteur quand il est pratiqué avec conviction et quand il privilégie la qualité est une profession d’avenir.

C’est ce qu’ont pensé Cécile, Alexandre, Elise et Sophie : quatre jeunes passionnés des produits de leur terroir qui s’investissent pleinement dans leur nouvelle activité.
A 25 ans, on a confié à Cécile l’un des crus les plus réputés du bordelais ; elle vit cet automne ses premières vendanges. A 23 ans, Alexandre a repris l’exploitation familiale de volaille de Bresse.

Elise, 23 ans, transforme le lait de l’exploitation de ses parents, près de Maubeuge ; elle invente dans son laboratoire des yaourts aux multiples parfums et des fromages aux saveurs nouvelles. Quant à Sophie, elle imagine des pâtisseries bien à elle dans sa boutique des alentours de Strasbourg…
Chacun d’entre eux s’est lancé un défi : Alexandre veut placer ses volailles dans les meilleurs restaurants. Objectif : Lasserre, l’une des institutions gastronomiques de Paris, 2 étoiles.

Elise veut convaincre Marie Quatrehomme, fromagère parisienne réputée et élue meilleur ouvrier de France, d’accueillir sa production.
Sophie veut tout à la fois gagner le concours international de ses rêves, et reprendre la pâtisserie familiale.
Quant à Cécile, elle se mesure aux cuvées les plus prestigieuses.
Chacun d’entre eux s’enrichit des conseils des meilleurs spécialistes. Ils bénéficient ainsi de leurs critiques constructives, mais aussi de leurs astuces et de leurs encouragements.

Quatre personnages, quatre itinéraires, quatre produits et quatre savoir-faire qui illustrent la quête d’une jeune génération pour des produits authentiques.

FR3: Lundi 26 décembre à 20h35

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2011
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+