Catégorie | agriculture, territoires

Actions des Safer en zones périurbaines

saferLes zones périurbaines s’accroissent au détriment des espaces agricoles et
naturels. L’avenir du potentiel agricole français est en jeu, en même temps
que la réponse aux demandes de protection de l’environnement et d’une
alimentation de proximité. Les Safer, à travers :
- d’une part leur expertise unique d’observation et de diagnostic foncier,
notamment aujourd’hui via leur site cartographique en ligne Vigifoncier,
- et d’autre part des actions d’achat, de vente et de gestion,
accompagnent les collectivités dans l’optimisation, la maîtrise et l’économie
des espaces périurbains.

L’étalement urbain se fait sur les terres agricoles

L’urbanisation s’accélère. En France, les grands pôles urbains, entre 1999 et 2008, ont progressé de
22 % et l’espace périurbain de 42 %. La ville s’étale, la campagne résidentielle s’étend
inexorablement. Les terres agricoles sont les premières touchées. L’avenir du potentiel agricole
français est en jeu, en même temps que la réponse à une demande de plus en plus forte d’une
alimentation de proximité…

Les atouts de l’agriculture dans ces zones

Cependant l’agriculture existe encore dans les zones urbanisées. En 2001, 41 % des surfaces
agricoles s’y trouvaient. L’apport de l’agriculture est essentiel. Elle contribue à la production d’une
alimentation locale, à l’économie en créant des emplois et au lien social. Elle protège l’environnement
quand elle est soumise à des pratiques environnementales, et préserve les paysages.

Les problématiques de la cohabitation ville / agriculture

Dans ces zones, les concurrences d’usage du foncier s’accentuent et la pression se renforce.
L’incompatibilité entre ces usages n’est pas traitée et conduit à des conflits. Les acteurs et les
organes de décision se multiplient et les actions à court terme favorisent le mitage, l’enfrichement, la
cabanisation…

Des outils existants mais inopérants

Il existe bien des outils d’aide à la réflexion ou à la mise en oeuvre d’aménagement foncier (DTA,
SCOT, POS, PLU, PAEN, ZAP). Trop cloisonnés ou expérimentaux et à la durée de vie limitée, ils ne
permettent pas une approche globale et prospective qui pourrait garantir la durabilité et la cohérence
des aménagements en zones périurbaines.

Que faire ?

Les collectivités peuvent faire appel à l’expertise unique des Safer dont la mission de
valorisation de l’agriculture et de l’environnement prend toute sa dimension en zones
périurbaines.

On ne le sait pas assez mais les Safer, très connues pour leurs actions en zones rurales,
interviennent avec pertinence dans les zones périurbaines. A partir de diagnostics de territoires,
d’observation foncière, notamment à travers un nouveau site cartographique en ligne Vigifoncier, les
Safer accompagnent les collectivités dans la mise en oeuvre de leurs politiques. Dans le cadre de
conventions, elles expertisent, achètent, attribuent des biens fonciers, échangent, restructurent,
stockent des parcelles et en constituent des lots pour rationaliser les exploitations (transport,
irrigation), compenser les terres sous emprises de projets et installer des agriculteurs ou porteurs de
projet, assurent la gestion durable des biens à travers des cahiers des charges adaptés aux
contextes, contribuent à la tr
ansparence du marché et à la régulation des prix.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8591 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2011
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+