Archive | 27 décembre 2011

Classement du frelon asiatique en « organismes nuisibles »

A la suite de la réponse apportée  par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de
l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement à Philippe FOLLIOT,
député du Tarn, le Ministère du développement durable précise les différentes procédures de classement possibles sur une liste de nuisibles.

Le frelon à pattes jaunes, connu pour être un prédateur de l’abeille domestique, mais aussi
pour pouvoir piquer l’homme, cause également des dommages aux cultures, en particulier
fruitières (notamment petits fruits : framboises, etc.). Pour vaincre ce fléau, la Ministre a
souhaité que l’ensemble des services centraux et en région du ministère contribuent à la
lutte contre les dégâts provoqués par le frelon asiatique.

Il avait été envisagé, dans un premier temps, de l’inscrire comme « espèce nuisible » au titre
du code de l’environnement. Ce projet a du être abandonné car il ne rentrait pas dans le
cadre juridique et n’aurait d’ailleurs pas apporté la solution attendue. Cela a été précisé à
l’ensemble des parlementaires qui avaient sollicité la Ministre (JO du 07/12/2010 – Réponse
à Delphine BATHO, André CHASSAIGNE, Pierre Morel à l’huissier, Jean-Pierre DUFAU,
Henri NEYROU).

Par conséquent, pour poursuivre le combat contre cet insecte, le ministère travaille depuis
plusieurs semaines à son éventuelle inscription au code rural et de la pêche maritime. Cette
inscription serait plus intéressante car elle permettrait d’engager un plan de lutte collective,
comme on le fait pour de nombreux autres ravageurs, par exemple la chrysomèle du maïs
ou le campagnol terrestre. L’impact premier du frelon à pattes jaunes portant toutefois sur
l’abeille domestique, une modification législative du code rural est nécessaire pour permettre
ces actions.

Catégorie apicultureCommentaires fermés

Recherche conseiller territorial pour la Chartreuse

La Chambre d’Agriculture de l’Isère
Recherche
Un(e) Conseiller(e) Territorial (e) Secteur Chartreuse.

Dans le cadre d’un partenariat entre le Parc naturel régional de Chartreuse, les Chambres
d’agriculture d’Isère et de Savoie, et l’Association Avenir de l’Agriculture en Chartreuse.

Contexte:

Le PNR de Chartreuse assoit depuis sa création en 1995 la définition et la conduite de ses
actions agricoles sur un partenariat avec les Chambres d’agriculture départementales d’Isère
et de Savoie, et l’association Avenir de l’agriculture en Chartreuse (AAC), qui regroupe les
agriculteurs du territoire.
Ces partenaires s’accordent aujourd’hui sur la nécessité de repréciser les axes opérationnels
du projet agricole, en déclinaison de la charte du Parc, et de redéfinir leurs rôles dans sa mise
en oeuvre.
Compte-tenu de mouvements de personnel actuels au sein de la mission agricole du Parc,
cette mission fait l’objet d’une embauche spécifique, à caractère temporaire. Réalisée dans le
cadre d’une convention de partenariat Parc – AAC – Chambres d’agriculture, cette embauche
est effectuée par la Chambre d’agriculture de l’Isère.
Cette offre d’emploi concerne le remplacement temporaire sur 9 mois d’une conseillère
territoriale sur le secteur.

Mission :

Le (la) conseiller(e) territorial(e) aura à poursuivre la réflexion sur le projet agricole du
territoire de Chartreuse, en assurant par ailleurs le suivi de certains programmes de travail
engagés.

Les finalités de la mission:

· définir et rendre lisible une stratégie agricole et des axes de travail opérationnels pour
l’agriculture en Chartreuse, en s’appuyant sur les acteurs du territoire,
· établir des relations de travail avec tous les partenaires concernés par sa mise en
oeuvre,
· définir un mode de gouvernance en lien avec cette stratégie, et préciser dans ce cadre
le rôle de l’AAC,
· mener au quotidien les actions en cours.

Activités principales

· Mobiliser les agriculteurs dans une réflexion commune au sein de l’AAC pour l’avenir
du projet agricole de la Chartreuse.
· Apporter des outils et méthodes permettant de prendre en compte l’agriculture dans
toutes ses dimensions ; animer une dynamique de réseau entre l’AAC, le Parc et l’ensemble
des acteurs concernés par cette thématique, afin de développer le partage sur ces questions.
· Aider à l’émergence d’un projet, en concertation, et formaliser sa traduction en : une
stratégie pour l’agriculture portée par l’AAC, une stratégie agricole du Parc, des actions à
mettre en oeuvre, la clarification du rôle de chaque partenaire.
· Clarifier/identifier le « plus » Parc et affirmer sa place dans la définition du projet : lien
économie-territoire, valorisation d’une offre « Chartreuse ».
· Accompagner l’AAC sur ces évolutions concernant la composition de l’association et
les modes de fonctionnement qui lui permettront de jouer ses rôles aux plans stratégique et
opérationnel dans la définition et la mise en oeuvre du projet agricole.
· Mener les actions engagées pour 2012 : suivi d’un programme lié au pastoralisme,
accompagnement de porteurs de projets agricoles, mise en place d’une analyse foncière en
lien avec la transmission d’exploitations sur un secteur du Parc.
· Assurer les fonctions classiques liées à la mission : animation de l’AAC (Assemblée
générale, réunions des Bureau et Conseil d’administration), accueil territorial, lien avec les
territoires environnants (sur des thèmes précis), etc.
Activités secondaires
· Participer à la réunion des responsables de mission du Parc pour assurer la
transversalité entre agriculture et autres secteurs d’activité du Parc,
· Contribuer ponctuellement à des actions pilotées par des chargés de mission du Parc
sur d’autres thématiques (paysage, urbanisme, économie, etc.).
· Accompagner la chargée de mission « valorisation des produits agricoles » dans son
activité
· Assurer le lien avec les deux Chambres d’agriculture et leurs services « territoire »
(méthodes, échanges d’informations) afin d’ancrer le projet agricole de Chartreuse dans les
dynamiques agricoles existantes

Pilotage de la mission et position dans l’organisation

Cette mission particulière fait l’objet d’une organisation spécifique pendant sa période de
réalisation.
· Pilotage stratégique : assuré dans le cadre d’un comité de pilotage rassemblant le
Parc, l’AAC et les deux chambres d’agriculture.
· Rattachement hiérarchique : Chambre d’agriculture de l’Isère, service Relations Clients,
Agriculteurs et Territoires
· Pilotage fonctionnel : Parc naturel régional de chartreuse, directeur

Profil :

· Formation supérieure agricole,
· Expérience et connaissance du milieu agricole et des collectivités locales
(idéalement d’un PNR) souhaitées,
· Expérience réelle de la mise en oeuvre de démarches collectives et
partenariales,
· Qualités relationnelles confirmées par la pratique d’animation de groupes ou
de projets, pratique de l’écoute active et concertation
· Esprit d’équipe
· Capacité à développer des approches globales et prospectives (analyse
stratégique et jeux d’acteurs)
· Connaissance des problématiques de l’agriculture de montagne

Conditions d’emploi :

· Contrat à durée déterminée de 9 mois
· Résidence administrative à St Pierre de Chartreuse (siège du Parc)
· Rémunération à débattre sur la base de l’accord de modernisation et de
gestion des ressources humaines en vigueur au sein de la Chambre d’agriculture
· Possibilité de véhicule de service,
· Prise de fonction : 16 janvier 2012

Candidature (lettre manuscrite) et curriculum vitae à adresser avant le 31 décembre 2011
A Nathalie Brun – Assistante Ressources Humaines
Chambre d’Agriculture de l’Isère
40, avenue Marcellin Berthelot – BP 2608
38036 Grenoble cedex 2

Catégorie agriculture, economie/emploiCommentaires fermés

Assemblée générale de l’UGDFI

L’assemblée générale de l’ Union des Groupements pour le développement Forestier en Isère se déroulera le vendredi 6 janvier à Grenoble.

Début des travaux: 18h30.

A noter que cette assemblée générale sera précédée d’une assemblée générale extraordinaire élective. En effet, le mandat du président sortant arrive à son terme: 2 ans.

Il faudra élire un nouveau président tout en sachant que, conformément aux statuts, le mandat du président est de 2 ans renouvelable 1 fois. Le président sortant Henri Gras sollicite aux vôtes un deuxième et dernier mandat.

CONVOCATION  ASSEMBLEE  GENERALE

6 Janvier 2012  18 heures 30

Salle GENIN Maison de l’Agriculture GRENOBLE

ORDRE  du  JOUR

18 heures30   : Ouverture de l’Assemblée Générale

Rappel des votes intervenus  à l’Assemblée extraordinaire  ce même jour à 17 heures :

Vote des statuts :résultats

Vote pour le second mandat et dernier du Président : résultats

Rapport moral par le Président

Rapport financier par Jean Louis REBUFFET

Vote des comptes par l’Assemblée Générale

Présentation  des nouveaux  membres du Groupement de Sylviculteurs de BELLEDONNE  qui vont  siéger  au C.A de l’ UGDFI et à l’ Assemblée Générale de l’UGDFI, suite à la fusion des deux  groupements ( SUD & NORD )

Exposé de Gérard ARNAUD 1er Vice- président. Sujet évoqué : les coupes groupées

Présentation de la traçabilité par MR MORLET du Pôle National de la traçabilité

Fédérer les propriétaires forestiers autour de l’U G D F I  et de P E F C¨Par Gérard ARNAUD.

Exposé de Monsieur Bruno de QUINSONAS-OUDINOT, Président du Syndicat des Propriétaires Forestiers privés.

Exposé de Xavier MARTIN  Directeur du C R P F sur la part prépondérante occupée sur le terrain  par ses techniciens

Exposé de Charles GALVIN vice-président du Conseil Général de l’Isère

Questions  des  Adhérents

Conclusions et remerciements du Président



Catégorie UGDFI, forêtCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2011
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+