Catégorie | A la une, nuciculture

Coopenoix:

Coopenoix:

Le président de Coopenoix Pierre Gallin Martel associé au directeur Marc Giraud et l’ensemble du présentent leurs voeux de bonheur à l’ensemble des membres de la filière noix de Grenoble. Une noix de Grenoble qui a eu une campagne 2011 intéressante.

 » Pour Coopenoix, la dernière saison est globalement bonne avec une collecte supérieure de 30% par rapport à l’année précédente. on arrive donc a 6600 tonnes de collecte, une hausse de 50% en plus de 32 mm. De plus la qualité est au rendez vous malgré quelques craintes liées aux aléas climatiques. Le mois de juillet très humide favorisant la prolifération d’un champignon qui a abîmé un pourcentage plus ou moins important de noix selon les secteurs.

Des noix fragilisées par le fait que le printemps particulièrement sec et chaud a permis d’éviter toute protection. Malgré tout, et grâce au travail important réalisé par les producteurs, au niveau du tri on  dire que les apports ont été de très bonne qualité » précisent de concert le président Gallin Martel et son directeur.

Reste bien entendu la vente.

 » Nous n’avions plus de stock, chez nous mais également sur l’ensemble de l’Europe. Ici le ramassage a débuté avec une semaine d’avance par rapport aux années précédentes. Cette précocité a été bénéfique. A cela se rajoute le retrait important des apports  de noix américaines. Les américains se tournant vers le colossal marché chinois, cela a dégagé des volumes pour l’Europe, la parité euro-dollar. Tous ces facteurs font que les transactions sont facilitées et nous n’aurons une fois de plus plus de stock à l’aube de la nouvelle campagne, en effet tout est d’ores et déjà vendu ou retenu!.  »

Autre bonne nouvelle pour les producteurs: » les prix payés aux producteurs seront identiques à ceux de la campagne précédente, voire même avec une légère hausse. « . Nous nous rappelons ce que nous disaient les jeunes producteurs à la foire de la St Martin de Voiron en novembre: « si les prix se maintenaient, nous serions heureux! »

Face à cette situation du marché, il manque et manquera du volume, c’est une certitude. c’est d’autant plus regrettable que les producteurs fournissent de la marchandise de qualité et que les entreprises de négoce sont au « top » au niveau de la commercialisation. Alors que faire?

il faut absolument conserver les surfaces existantes et même tenter de les faire évoluer.

Pierre Gallin Martel président de Coopenoix " il faut encourager l'installation des jeunes en nuciculture"

Pierre Gallin Martel président de Coopenoix  » il faut encourager l’installation des jeunes en nuciculture »

Pour le président de Coopenoix: » se lancer dans la nuciculture comporte peu de risques par rapport à d’autres productions. Cependant quelques freins existent comme le retour sur investissements qui est long: un noyer met plusieurs années avant de produire, le foncier est de plus en plus rare… Cela ne doit pas nous empêcher de baisser les bras, bien au contraire.

Coopenoix a décidé d’accompagner les jeunes qui s’installent en leur offrant une aide aux plantations. Celle ci venant en complément des différents autres soutiens. »

Rappelons nous que consommer des noix est bon pour la santé…

coopenoix

nos partenaires

: AMB Rousset.

amb


Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8575 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2012
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+