Catégorie | UGDFI, forêt

Bonnevaux-Chambaran: l’omniprésence de la forêt

La filière bois est à un tournant, elle sensibilise, c’est indéniable! Cela s’est encore vu à l’assemblée générale de l’association pour le développement forestier des Bonnevaux – Chambaran qui s’est déroulée à Viriville.

Les élus ont démontré leur intérêt pour la forêt et son avenir en répondant présents à l’invitation du président Paul Rostaing. Parmi ceux ci on retiendra le député Georges Colombier, les conseillers généraux Nucci, Galvin, Rambaud, Bachasson, Barbier, sans oublier les maires de Viriville Bernard Gillet et de St Etienne de St Geoirs Yannick Neuder, également Président de la Communauté de Communes Bièvre Toutes Aures.

bonne2

L’ association pour le développement forestier des Bonnevaux- Chambaran a montré tout son dynamisme à travers son nombre d’adhérents, 171 et les travaux qu’elle mène tout au long de l’année afin de leur permettre de gérer au mieux leurs forêts.  » Notre objectif final étant d’augmenter la rentabilité de la sylviculture locale tout en préservant la biodiversité et aider à la pérennité des relations entre les propriétaires producteurs de bois et les autres propriétaires de la filière bois » dira le président Rostaing.

Pour ce, l’activité de l’année écoulée a été dense,  » malgré les absences du technicien  CRPF, Loïc Casset, pour la bonne cause puisqu’il a participé à des cours de formation professionnelle à Lyon. » Cela n’empêche, la lutte contre le morcellement, le lancement des travaux concernant la charte forestière de Bonnevaux, une réflexion sur le bois énergie, le programme assez novateur de « cession carbone », à savoir qu’on vend le carbone des parcelles taillées et le produit est réinvesti dans les opérations d’amélioration de la forêt…. ont largement occupé les propriétaires forestiers des Bonnevaux- Chambaran.

Marcel Bachasson, conseiller général mais également maire de Roybon a sensibilisé la salle sur le rôle que joue la forêt à plusieurs niveaux  » mais on oublie trop souvent le volet touristique ». Il a bien entendu abordé le dossier Center Parc de Roybon:  » cette réalisation donnera un véritable coup de fouet à notre territoire, 700 emplois à la clé, la filière bois en tirera son épingle du leu: les cottages seront construits en bois… » Un projet qui a conquis la totalité des intervenants et de la salle. Si tout va bien, les premiers rondins de bois devraient être posés courant 2012… selon Yannick Neuder

Autre sujet abordé: la restructuration de la filière.

Xavier Martin, directeur du CRPF:  » comment voulez vous que les élus, les décideurs et tous ceux qui sont intéressés par la filière bois s’y reconnaissent! Il y a trop de structures, certaines ont la même finalité! » Propos repris par les présidents du syndicat des propriétaires forestiers Bruno De Quinsonas et de l’UGDFI Henri Gras qui réfléchissent à un rapprochement de leurs deux entités  » afin de gagner en efficacité, en clarté ».  Là aussi l’ensemble des intervenants, dont la salle s’est montrée très favorable à des regroupements.

Chacun a noté également l’obligation prochaine de certifier son bois PEFC  » sinon il restera sur le bord de la route car il sera invendable » et la mise en place de la traçabilité…

Charles Galvin expose la politique du conseil général dans le domaine de la forêt. Il a à ses côtés Paul rostaing, président de l'association pour le développement forestier Bonnevaux-Chambaran et Pierre Rostaing, trésorier

Charles Galvin expose la politique du conseil général dans le domaine de la forêt. Il a à ses côtés Paul Rostaing, président de l'association pour le développement forestier Bonnevaux-Chambaran et Pierre Rostaing, trésorier.

La conclusion des débats reviendra à Charles Galvin, vice président du Conseil Général de l’Isère en charge de la forêt. Il a lui aussi enfoncé le clou sur les rapprochements des structures de la filière, s’est dit confiant au niveau du projet de Center Parc  » qui apportera un plus à notre filière bois « , a apporté son soutien à l’élaboration des chartes forestières, souhaite  » qu’une véritable politique de plantation voit le jour sinon dans quelques années on va manquer de bois d’oeuvre, ce qui serait catastrophique… » Le vice président du conseil général a rappelé l’écoconditionnalité des aides concernant les constructions nouvelles et a confirmé qu’il souhaitait que les scieries maintiennent leurs activités sur l’ensemble du département. « Pour ce, un état de santé de ces entreprises sera fait et nous aiderons celles qui en auront besoin… » Il a enfin rappelé que le Conseil Général aide la filière trufficole du département à travers le financement d’un poste d’animation et par des aides à la plantation »…

Très dense assemblée générale!

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8502 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+