Barrage de St Egrève:

Barrage de St Egrève:

C’est LA plus grande victoire du jeune sillon38.com! Avoir réussi, à travers les articles mis en ligne, à faire admettre que les berges de l’Isère, au niveau du barrage de St Egrève ne pouvaient rester en l’état, qu’il fallait réagir et vite!

Nous ne savons toujours pas quelle structure est chargée de nettoyer les berges  mais nous pouvons qu’apprécier l’attitude de la direction d’EDF Unité Production des Alpes qui a décidé, en un temps record, de prendre ce labeur à sa charge. Une direction qui a préféré agir avant de discuter…

Voilà pourquoi une entreprise spécialisée a été dépêchée pour rendre les berges propres.  » Il y a du boulot et il fallait vraiment le faire  » nous dira un des nettoyeurs frigorifié…

Dans un premier temps les travaux sont effectués sur une distance de 500 mètre en amont du barrage. Par ailleurs, EDF UPA a engagé, le dialogue et la concertation avec les acteurs du territoire afin de nettoyer les 1500 mètres restants, plus difficiles d’accès en raison de la biodiversité à préserver, et notamment la présence de roselières.
Pour EDF, il s’agit de trouver une solution avec tous les acteurs et structures concernés pour lutter de façon pérenne contre la présence de déchets sur les berges de l’Isère.

Le barrage EDF de St Egrève, situé à la confluence du Drac et de l’Isère, constitue une barrière pour tous les déchets et matériaux que charrient ces deux cours d’eau.

La configuration des berges et le courant font qu’ils échouent au niveau et à proximité des berges en amont de l’installation hydroélectrique. Afin d’assurer le fonctionnement de ses aménagements en toute sûreté, EDF UPA conduit régulièrement des opérations de dégrillage qui consistent à extraire les matériaux qui viennent se plaquer contre les grilles de prises d’eau du barrage.

Selon la force des courants, les agents EDF de la centrale de St Egrève sont amenés à intervenir de 3 fois par jour à une fois par semaine pour conduire ces opérations.

Chaque année, plus de 800 tonnes de déchets sont ainsi récupérées : 200 tonnes de bois et 600 tonnes d’autres déchets (bidons, pneus, appareils électroménagers, matelas !…) qui sont ensuite triées et traitées par une société spécialisée. Le bois propre est transformé en plaquettes et contribue à alimenter la compagnie de chauffage de Grenoble, les autres déchets sont mis en décharge.

Chaque année, EDF UPA investit 70 000 € pour récupérer et gérer les déchets qui s’échouent sur l’aménagement de St Egrève.


barrage 4

EDF n’est pas à l’origine de ces déchets mais en entreprise responsable et engagée en faveur de la préservation de l’environnement, elle vient de prouver qu’elle met tout en oeuvre pour concilier son métier de producteur d’hydroélectricité et les attentes sociétales dans le domaine de l’environnement…

barrage 2

barrage 3

barrage 1


Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8602 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+