Catégorie | environnement, pollution

Barrage de St Egrève: trouver une solution pérenne

Les berges situées en amont du barrage de St Egrève sont souillées par plusieurs tonnes de détritus de toutes sortes. sillon38.com s’est mobilisé afin de trouver quelle structure doit prendre en charge leur nettoyage. La réponse est simple: PERSONNE.

Cela n’empêche, la direction d’EDF Unité de production Alpes a décidé de prendre, dans un premier temps, en charge ce nettoyage et dans un deuxième temps de réunir l’ensemble des structures, collectivités, associations afin de terminer cette colossale opération et trouver une solution pérenne à ce problème.

Car cette pollution est un véritable problème. Le barrage de St Egrève reçoit des détritus de toutes sortes. Ceux ci soit s’échouent contre les grilles du barrage soit se déposent le long de la rive droite de la berge.

Chaque année ce sont plus de 800 tonnes de détritus qui sont récupérés par les agents d’EDF au niveau de l’ouvrage.  » Il y a beaucoup de bois mais également divers objets tels que des bouteilles, pneus, bidons, batteries, électroménager…  » nous a précisé Stéphane Toletti directeur du site. Ces objets divers sont récupérés, triés et recyclés par une société spécialisée.

Le coût de cette opération qui peut être programmée entre 3 fois par jour à une fois par semaine est de 70 000 euros/an.

Le problème est que EDF qui a à charge de sécuriser les berges n’a pas obligation de les nettoyer. Hors, comme vous avez pu le lire sur sillon38, celles ci sont souillées sur plusieurs centaines de mètres. Des détritus qui s’accumulent sur plusieurs dizaines de kilomètres et viennent se déposer sur les berges au niveau du barrage.

 » Nous avons été sensibilisés par ce problème de pollution et avons pris la décision d’organiser une opération de nettoyage des berges.

L’objectif étant d’évacuer les déchets échoués sur les 500 premiers mètres à proximité du barrage. Le travail étant fait grâce à  un engin équipé d’un bras articulé. Le volume ramassé étant de plus de 100 tonnes de détritus triées et évacuées en décharge.

Le coût de cette opération, à charge pour EDF étant de 30 000 €. »

Suite à cette grande opération de nettoyage, estimée à une quinzaine de jours, la direction d’EDF va lancer une grande concertation avec  les acteurs locaux concernés.

 » Il s’agira d’étudier comment nettoyer les 1500 m de berges restants qui sont plus difficiles d’accès en raison de la présence de roselières, de bois …d’une biodiversité à préserver. De trouver ensuite une solution globale, pérenne, avec l’ensemble des acteurs locaux et lutter ainsi contre la présence de ces déchets le long des berges. »

Nous ne pouvons qu’en appeler au civisme de l’ensemble des personnes qui vivent le long des rivières afin de ne pas s’en servir de poubelles!

En effet, EDF, collectivités, associations vont, nous en sommes certains, tout mettre en oeuvre pour rendre les berges de l’Isère au niveau de St Egrève  propres. L’intervention du député François Brottes en est la preuve. Si, nous, nous continuons à jeter sans scrupules nos déchets, en amont du barrage, et ceci sur des dizaines de kilomètres, leurs efforts resteraient vains!

Nous tenons pour conclure rappeler ces chiffres: 70 000 euros investis annuellement pour traiter les détritus qui franchissent le barrage, 30 000 euros pour nettoyer 500 mètres de berges, soit un total de 100 000 euros dépensés dus à de l’incivisme!

800 tonnes de détritus sont collectés chaque année au niveau du barrage de ST Egrève, dont 200 tonnes de bois.

800 tonnes de détritus sont collectés chaque année au niveau du barrage de ST Egrève, dont 200 tonnes de bois.

Est-il normal de retrouver des pneus, bouteilles de gaz... ? Ceux ci viennent de sortire de l'eau.

Est-il normal de retrouver des pneus, bouteilles de gaz... ? Ceux ci viennent de sortir de l'eau au niveau de l'ouvrage.

Les détritus sont triés puis recyclés.

Les détritus sont triés puis recyclés.

EDF a entrepris la mise en place du nettoyage de la rive droite sur environ 500 mètres. Coût de l'opération: 30.000 euros

EDF a entrepris l'organisation du nettoyage de la rive droite sur environ 500 mètres. Coût de l'opération: 30.000 euros

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8565 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+