Archive | 19 février 2012

Nidal: la stratégie de « l’Arbre-Energie »

La société Nidal située à Rixheim s’est spécialisée au fil des années dans la fourniture de tous les équipements nécessaires à la transformation de l’arbre en sous produits valorisables, une fois que celui ci est abattu et élagué.

nidal 2L’entreprise fondée il y a une quarantaine d’années, en 1971,  par Albert Nidermeier avait pour vocation la vente de tracteurs et le négoce de plusieurs matériels. Dans les années 1980, Nidal va proposer à ses clients du matériel autrichien de marque Posch et Eschlböck davantage axé sur le travail du bois, du bois énergie de chauffage en particulier.

On peut citer par exemple les déchiqueteuses à plaquettes. A ce niveau on peut dire que la société Nidal a été pionnière en France, ses dirigeants comprenant très vite que le bois énergie allait prendre de l’essor au fil du temps.

Jocelyn Auffret PDG depuis 2003 « La stratégie de NIDAL est basée sur « l’Arbre-Energie ». Nous nibal 1fournissons à nos clients tous les équipements nécessaires à la transformation de l’arbre en sous-produits valorisables, une fois que celui-ci est abattu et élagué. Voilà pourquoi l’essentiel de notre gamme est constituée de matériels de débardage, déchiquetage à plaquettes, fabrication de bûches à feu, destruction des souches, évacuation des feuilles. »

nidalCela représente  une gamme de plus de 350 produits pour l’exploitation forestière, la production de plaquettes à chaudière, de bois de chauffage et le nettoyage des espaces verts.

nibal 3Nidal sera bien entendu présent au salon Bois énergie qui se tiendra à St Etienne du 22 au 25 mars.  » Ce salon évolue dans le bons sens, il prend de l’importance à chaque édition. Son plus gros avantage: il permet aux professionnels et aux particuliers de découvrir en un seul lieu l’ensemble des matériels spécialisés en bois énergie, d’assister à des démonstrations « en direct ». Il est également intéressant par le fait qu’il soit international. Oui je pense qu’il n’a pas d’égal à l’heure actuelle. »

Nidal présentera une quarantaine de machines à ce salon… Une visite s’impose!

Nidal

2, rue Vauban – Z.I. N°2 – 68170 RIXHEIM – Tél.: 03.89.31.85.85 – Fax: 03.89.31.85.80 – Email: info@nidal.fr

bois logo

Catégorie - filière bois, foires/salons, questions d'actualitéCommentaires fermés

Ratification de l’accord UE Maroc : « un mauvais coup aux agriculteurs « 

Les députés européens ont voté  l’accord de libre-échange UE Maroc, a 369 voix pour, 225 voix contre et 31 abstentions. Ainsi 55 % des denrées exportées du Maroc vers l’Europe vont être exemptées de droits de douane, contre 33 % actuellement. Ces denrées sont constituées essentiellement de fruits et légumes.

Selon la coordination rurale « ce dumping social et environnemental va léser les maraîchers et arboriculteurs français et espagnols, qui seront les premiers concernés par cette concurrence.

La CR s’est toujours opposée a cet accord qui aura pour effet d’abaisser les prix des produits payés tant aux agriculteurs marocains qu’européens. Elle constate à regrets qu’encore une fois, l’agriculture est condamnée sur l’autel du libre-échangisme. »

Catégorie agriculture, coopération internationaleCommentaires fermés

La truffe de l’Isère sur France Bleu Isère!

Paul Chammard-Bois président du syndicat des trufficulteurs de l’Isère interviendra en direct sur les ondes de France bleu Isère.

Il sera interviewé par Nicolas Crozel ce lundi entre 7h50 et 8heures.

Nul doute que les décisions prises lors de la dernière assemblée générale seront abordées et à travers elles la promotion de la truffe de l’Isère qui a « tout pour plaire » mais qui est trop peu connue!

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

La truffe de l’Isère va communiquer!

Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a vécu une assemblée générale dense et très constructive. Celle ci s’est déroulée à la maison du conseil général de Beaurepaire  en présence de Philippe Mignot maire de la commune, de Charles Galvin vice président du conseil général en charge de la forêt et Christian Nucci également vice président du conseil général en charge de l’agriculture. Il faut dire que la filière trufficole s’intègre aussi bien au niveau de la forêt que de l’agriculture.

    Le syndicat des trufficulteurs de l'Isère compte 100 adhérents. Bon nombre d'entre eux étaient à Beaurepaire.

Le syndicat des trufficulteurs de l'Isère compte 100 adhérents. Bon nombre d'entre eux étaient à Beaurepaire.

Paul Chamard-Bois, vice président du STI s’est dit heureux que l’assemblée générale du syndicat se tienne en Bièvre Valloire,  » un territoire trufficole important ». Il faut dire que la truffe est présente sur de nombreuses zones de notre département mais peu de gens le savent!

truffes 2 » La truffe de l’Isère a tout pour plaire et pourtant elle est méconnue » a lancé le président Chamard- Bois à la salle, comble pour la circonstance.

La filière trufficole de l’Isère a donc décidé de se mobiliser afin de mieux faire connaître cette production qui a de nombreux atouts. Elle peut être une source de diversification, de compléments de revenus pour les agriculteurs et propriétaires forestiers, elle joue un rôle important au niveau de l’environnement…

Plusieurs axes de travail ont donc été définis au niveau de la communication.

Le plus fort étant la création d’un site internet entièrement voué à la truffe de l’Isère:

http://www.truffes38.com/

Ce site est aujourd’hui consultable même s’il est loin d’être satisfaisant. Reste à l’alimenter d’informations, illustrations… Ce site se veut être interactif puisque complété par un blog. Cela signifie que chacun pourra y apporter sa contribution, à travers un article, une recette, un commentaire…

Autre piste, la modification de l’intitulé de la structure. Se pose la question de savoir si elle doit continuer à s’appeler syndicat des trufficulteurs de l’Isère, quelque peu restrictive, peu porteuse ou s’appeler association des trufficulteurs de l’Isère, appellation synonyme d’ouverture.

Même si une majorité s’est dégagée pour la modification d’intitulé, la question sera débattue en assemblée générale extraordinaire.

Afin de mieux recentrer ses actions su l’Isère, les adhérents du syndicat, à une très large majorité ont décidé de renouveler de façon partielle (50%) l’adhésion du syndicat départemental vis à vis des structures régionale et nationale. L’économie ainsi réalisée sera réinjectée dans des opérations départementales.

Une dossier a fait débat: la pérennité du poste à mi-temps du technicien truffes, financé par le conseil général de l’Isère. Celui ci n’a pas donné satisfaction et les principaux décideurs: conseil général, CRPF et STI se retrouveront afin de revoir la question..et de trouver la solution qui s’impose.

    Une osmose s'est créée autour de la truffe de l'Isère. Paul Chamard-Bois entouré de Christian Nucci, Charles Gavin, conseillers généraux et Philiipe Mignot maire de Beaurepaire.

Une osmose s'est créée autour de la truffe de l'Isère. Paul Chamard-Bois entouré de Christian Nucci, Charles Galvin, conseillers généraux et Phillipe Mignot maire de Beaurepaire.

Christian Nucci et Charles Galvin ont parlé d’une seule voix pour renouveler le soutien du conseil général vis à vis de la filière trufficole départementale.  » Oui les aides à la plantation sont maintenues » a rappelé Christian Nucci,  » oui vous avez raison d’axer vos efforts sur la communication car la truffe en Isère est peu connue alors que notre département est un grand département de production de truffes. ….  Celle ci a sa place aux côtés des produits phares de notre département. » a conclu Charles Galvin.

Catégorie trufficultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+