Archive | 22 février 2012

APPEL A LA SOLIDARITE: camp de réfugiés Touaregs en Mauritanie

L’association Transhumances Solidaires avec les Daounas lance un appel à l’aide
d’urgence pour venir en aide aux réfugiés maliens en Mauritanie.

Suite à la guerre qui a éclaté entre une poignée de rebelles touaregs et l’armée régulière
malienne, des dizaines de milliers de maliens – touaregs et arabes – ont dû fuir le Mali pour se
réfugier dans les pays alentours : Mauritanie, Burkina Faso, Niger.

Transhumances Solidaires (créée en 2010) est une association qui vient en appui à l’association
Tassaq Daouna qui organise le développement de la région des Daouna, à 400km à l’ouest de
Tombouctou dont le chef lieu est Gargando.

Tous les habitants ont fuit leurs villages le 5 février. Le président de l’association
Tassaq Daouna, Mohamed Ag Mohamed Mitta (dit Cesse) l’a confirmé.

Ils sont installés au camp de Fassala Néré, ville frontière en Mauritanie, où ils avaient
déjà trouvé refuge dans les années 90 pendant la rébellion touarègue.

Les familles ont quitté le village du jour au lendemain en emportant le strict minimum de
nourriture, craignant une attaque du village, ne voulant pas revivre les évènements de 90.
Ils ont construit des logements de fortune, laissé leur bétail (vaches, moutons, chèvres) au
village.

Cesse a emmené les jeunes qui suivaient le lycée et l’université à Nouakchott pour qu’ils ne
perdent pas leur scolarité, mais il y a le problème de la langue et les écoles privées sont de
toute façon trop chères.

L’ARDM (Association pour la Recherche et le Développement en Mauritanie) est maintenant sur
place mais les conditions dans le camp sont de pires en pires. Ils vont sûrement être déplacés à
Mberré, (une petite vingtaine de kilomètres). Le HCR (Haut Comité pour les Réfugiés) va arriver
sur place.

SI VOUS SOUHAITEZ FAIRE UN DON…

Appel à votre générosité en faisant un don en argent pour venir en aide aux
réfugiés et nos amis du camp de Fassala Néré qui ont besoin de vous pour :
- un accès à la nourriture (d’autant plus que la sécheresse dans cette région a fait
beaucoup de dégât sur les cultures cette année)
- l’accès aux soins (médicaments pour soigner les diarrhées et autres maladies, mais
aussi pour le gasoil s’il y a besoin de déplacement)
- des bonnes conditions dans le camp : abris, latrines……..

Vous pouvez effectuer votre don :
-  par chèque à l’ordre de « Transhumances Solidaires » à envoyer à l’adresse
suivante :
TRANSHUMANCES SOLIDAIRES
chez Rémi Perrier
4652 Route du Chanan
06260 LA PENNE
Merci de laisser vos coordonnées (mail, ou téléphone)

Association Transhumances Solidaires avec les Daounas – 4652 route du Chanan 06260 LA PENNE
Tél : 09.81.94.79.51 – Mail : transhumances.solidaires@yahoo.com

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

Energie quel avenir


S’engager dans le développement durable est le défi majeur de notre 21ème siècle.

Dans le cadre de ses ateliers-réflexion du développement durable, la MNEI vous invite à l’atelier :

Energie, quel avenir

Cet atelier sera l’occasion d’aborder la question des solutions alternatives à l’énergie nucléaire : bois, solaire thermique, photovoltaïque, éolien, hydroélectricité, biogaz, pompes à chaleur… Il permettra également de parler de la situation en Rhône-Alpes ainsi que du positionnement de la FRAPNA régionale.

Jeudi 1er mars 2012 • 18h-20h • MNEI

Base de travail (à lire au préalable) :
art. Ageden • dossier Isère Nature N° 296

Renseignements et inscriptions : 04 76 51 31 62 • info@mnei.fr

+ d’infos sur www.mnei.fr

Catégorie énergiesCommentaires fermés

Bruno Le Maire à Doissin

Dans le cadre de son tour de France rurale, Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire, se rendra, jeudi 23 février, à Doissin (Isère) pour la signature du contrat cadre entre un Groupement agricole d’exploitations en commun (GAEC) d’élevage laitier et Danone.

La contractualisation, prévue par la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010, est en vigueur dans le secteur laitier depuis le 1er avril dernier.
Le Ministre se rendra dans le Rhône, vendredi 24 février, où il rencontrera les professionnels viticoles du Beaujolais. Il participera également à un échange avec le monde rural.

JEUDI 23 FÉVRIER

ISÈRE
10h40: Visite du GAEC d’élevage laitier de la Maison Basse – DOISSIN
11h00: Signature d’un contrat cadre entre le GAEC et Danone

VENDREDI 24 FÉVRIER

RHÔNE
10h45: Visite du Domaine des Foudres et échange avec les professionnels viticoles – VAUX-EN-BEAUJOLAIS
12h00:Rencontre avec le monde rural, Place du Tertre – VAUX-EN-BEAUJOLAIS

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Barrage de St Egrève: des berges propres…

Les berges de l’Isère, au niveau du barrage de St Egrève ont totalement changé de physionomie… Chacun se rappelle qu’en ce début d’année sillon38 avait mis en ligne plusieurs articles concernant ces berges et surtout les amas de détritus qui les bordaient.

Aucune structure n’étant contrainte contractuellement de les nettoyer.

EDF, union de production des Alpes, alertée par ce problème a pris une décision de bon sens qui a consisté à faire appel à une entreprise spécialisée afin de rendre les berges de l’Isère propres.

La presse locale a largement salué cette opération. Même la municipalité de St Egrève, à travers son bulletin hebdomadaire en a fait écho!

L’opération nettoyage est achevée après plusieurs jours de travail dans des conditions difficiles, à cause du froid en particulier, mais le résultat est impressionnant. Voici deux photos prises avant et après!

berges 2

berges 3

Et maintenant.

EDF a investit 30 000 euros pour cette opération. Les berges sont propres sur une distance de 500 mètres mais il en reste environ 1500 à nettoyer.

L’accès est plus difficile et il faut respecter l’environnement, les roselières en particulier nous a prévenu la direction d’EDF.

Cette dernière a pris la décision de réunir autour de la table tous les acteurs locaux concernés: conseil Général, la Métro, la ville de St Egrève, différentes associations afin de mettre en place un système de nettoyage, le financer et surtout d’éviter que les berges ne se souillent à nouveau.

En espérant que le bon sens l’emportera!

Il faudra aussi une mobilisation, un civisme de la part de certains qui n’hésitent pas de prendre les rivières pour des déchèteries.

Catégorie A la une, La Métro, environnement, natureCommentaires fermés

Métral fruits reprend Chanabel

Le tribunal de commerce de Vienne vient de rendre son délibéré

La coopérative fruitière Chanabel, implantée à Chanas, placée en redressement judiciaire depuis septembre, spécialisé dans le fruit à noyaux, sera absorbée par la société Métral fruits.

Cette dernière s’engage à conserver une grande partie des salariés ( 50 sur 67) du site de Salaise-sur-Sanne en Isère, et de celui qui se trouve dans le Gard. Par contre l’unité située dans la plaine de la Crau, la plus importante en terme de salariés, ne sera pas absorbée. Il en est de même pour les activités de la coopérative fruitière à l’étranger, en particulier en Tunisie.

Catégorie fruits-légumesCommentaires fermés

Le loup dans la bergerie

sillon38 vous propose de voir sur votre ordinateur le documentaire « le loup dans la bergerie. »

Ce documentaire de 52 minutes, réalisé par Stephane Lebard et co-produit par Méfise Productions et France 3 PACA est diffusé  sur la chaine France 3 Paca le mercredi 22 février 2012 à 23h55 et la chaîne France 3 Rhône-Alpes le 7 mars.

Pour la réalisation de son documentaire, le réalisateur Stéphane Lebard a posé ses caméras dans les Alpes du Sud, en juin dernier.

Parmi les intervenants on citera:

Jean-Pierre Ravel et Arlette Martin, éleveurs dans le Massif des Monges dans les Alpes-de-Haute-Provence, Bernard Serres et Jean-Claude Michel, éleveurs dans le Dévoluy, les membres du «réseau du loup», les responsables de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS), le Président du groupement pastoral de Saint-Etienne en Dévoluy, le Maire d’Esparron, dont l’épouse a filmé la visite d’un couple de loups au pied de leur habitation, à deux heures du matin.…

Stéphane Lebard a aussi recueilli le témoignage de Rémy Vachier, éleveur gapençais dont le troupeau a subi deux attaques en juin, sur son pâturage du côté du Golf Bayard et il a longuement interviewé la Députée Henriette Martinez, qui est à l’origine de la création de la Commission loup à l’Assemblée Nationale.

Ce documentaire  permet de faire le point de façon précise sur les difficultés de cohabitation entre les éleveurs et le loup.

Pour visionner ce documentaire cliquer sur la photo ci dessous:

le loup 2

Catégorie A la une, loupCommentaires fermés

Documentaire: Le loup dans la bergerie

Le loup et le berger n’ont jamais fait bon ménage.
Depuis qu’il a été reconnu comme espèce protégée, les éleveurs ont le sentiment d’un combat inégal entre un animal qui s’attaque régulièrement à leurs troupeaux et eux, qui n’ont pas le droit de l’abattre.
Réalisé dans les splendides paysages des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, ce film montre le quotidien d’hommes et de femmes qui se sentent parfois sacrifiés, méprisés et dénoncés à tort.
L’élevage et le loup peuvent-ils vivre côte à côte ?

Les diverses mesures mises en place protègent-elles vraiment les troupeaux ?
Le loup est-il trop protégé ?

Un documentaire qui permet à chacun de mieux appréhender ces questions qui reviennent au coeur de l’actualité chaque été.

le loup dans la bergerie Un film diffusé mercredi 22 février 2012 à 23h55 sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur

ou à voir en cliquant sur l’image ci dessous:


Le loup dans la bergerie (22.02.2012)

Catégorie loupCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+