Archive | 26 février 2012

4ème FETE DE LA COQUILLE ST JACQUES

La 4ème fête de la coquille st jacques se déroulera les 10 et 11 mars 2012, sur  le parvis et dans la salle de la coupole à VILLARD DE LANS.

L’organisation de cette manifestation est assurée par l’association « cuisine et passion en Vercors »composée d’une quarantaine de membres du plateau du VERCORS elle organise ou participe à des journées à thème sur la cuisine et les produits gastronomiques, à des démonstrations culinaires, et anime un atelier de cuisine mensuel.

C’est dans ce cadre que se déroulera la 4ème FETE DE LA COQUILLE ST JACQUES, en partenariat avec l’office du tourisme de Villard de lans, l’office du tourisme de la baie de ST BRIEUC , la confrérie des chevaliers de la coquille st jacques.

Les relations nouées depuis quatre ans entre l’association et ses différents partenaires permet de pérenniser une manifestation qui assure la promotion de ce noble produit dans la région Vercors, tout en contribuant à l’animation de la station et au rapprochement de nos deux régions à vocation touristique.

Les journées se dérouleront de la manière suivante :

La pêche des coquilles St Jacques (pêche raisonnée) dans la Baie de ST BRIEUC se fera le jeudi 8 et vendredi 9 mars par des bateaux choisis. Un camion frigorifique chargé de sept tonnes de coquilles quittera la baie vers 13h le vendredi.

Le  samedi 10 mars, aux environs de 6h du matin, arrivée du camion à VILLARD DE LANS.

Aussitôt, les  membres de l’association dresseront les étals de vente au public sur le parvis de la coupole.

Une quantité importante sera réservée pour les démonstrations culinaires et les dégustations qui se dérouleront sur les deux jours.

La vente des coquilles, soit en coquille, soit décoquillées en barquettes se fera :

- samedi 10 MARS de 9h à 12h et de 15h à19h

- dimanche 11 MARS de 9H à 15h en fonction des stocks disponibles .

sj26

Un stand de décoquillage sera animé par des professionnels afin que chaque visiteur puisse s’initier à cette technique simple.

Le prix de vente des coquilles sera en principe le même que celui pratiqué les années précédentes:

– coquilles en coquilles par 6 pièces= 4 euros

- Par bourriche de 6kgs =24 euros

- Par bourriche de 13 kgs =50 euros

Décoquillées en barquettes de 250 grammes: la barquette 12 euros

Les commandes de coquilles sont possibles jusqu’au jeudi soir qui précède la manifestation à La poissonnerie du Vercors à Villard de Lans,  au moyen d’un bon de commande disponible dans les offices du tourisme du plateau.

On peut télécharger le bon de commande en cliquant ici:Document PDFBon de commande à télécharger

Par téléphone au: 06 44 94 34 46

La remise des commandes se fera sur le parvis de la coupole à partir du samedi matin (10h)

sj 2

Des grands chefs de cuisine régionaux et locaux feront des démonstrations culinaires autour de la St jacques qui seront proposées à la dégustation.

Des dégustations œnologiques autour de vins de Savoie, du nord Isère, du cidre seront proposées par Annie Crouzet maitre sommelière.

Le caractère festif de cette manifestation sera renforcé par deux temps forts :

- samedi 10 MARS, 14h30: inauguration officielle de la 4ème FETE DE LA COQUILLE ST JACQUES en présence de nombreuses personnalités du Vercors et de St Brieuc.

- dimanche 11 MARS, 11h30 intronisation de nouveaux membres par la confrérie des chevaliers de la coquille st jacques de la baie de St Brieuc.

Durant ces deux journées l’animation musicale sera assurée par un orchestre breton.

Les membres de cuisine et passion et leurs partenaires seront heureux de vous accueillir à VILLARD DE LANS dans le cadre de cette 4ème édition pour vous faire partager les richesses de la gastronomie de notre pays.

Pour plus d’infos:

fête

fête de la Coquille, cliquer sur:

ACCUEIL

Catégorie A la une, foires et fêtesCommentaires fermés

Première rencontre « Biovallée, Jardin des abeilles » ®

biovallee un jardin des abeilles

Au delà de la poésie du «Jardin des Abeilles®», un programme d’actions très concrètes pour la Biovallée® est mis à l’étude : reconnaître le rôle majeur des pollinisateurs et favoriser leur vie à l’échelle de notre territoire… voilà le projet !

Nous pouvons tous y contribuer et préserver ainsi notre biodiversité, notre économie agricole et forestière…

Lancement le 2 Mars 2012 au Campus de l’Ecosite du Val de Drôme à Eurre.

L’association Bee Happy et la Communauté de communes du Val de Drôme vous invitent à la première rencontre « Biovallée un Jardin des Abeilles, pollinisateurs et biodiversité ressources du territoire » qui inaugure le cycle « sensibiliser, comprendre » par une journée d’information le matin, de constats partagés et de propositions d’actions en groupe l’après-midi, et le soir une conférence/débat de Jean-Marie Pelt.

Programme

9h00 – 13h00 : Connaître la réalité de la situation pollinisateurs / biodiversité (en plénière)
Dr B. Vaissière, INRA laboratoire pollinisation et écologie des Abeilles, UMR 406.
Les Abeilles domestiques et sauvages sont des insectes pollinisateurs, colonne vertébrale des écosystèmes. La pollinisation : l’importance du rôle des insectes et son lien avec la biodiversité, l’agriculture. Quelle fonction, quelle situation aujourd’hui, quelles pistes pour l’avenir.
Dr L-P. Belzunces, INRA Responsable du Laboratoire de Toxicologie Environnementale UMR 406. Différentes hypothèses expliquant le déclin des abeilles, avec développement d’un discours contradictoire, les effets des pesticides. Interactions pesticides-pesticides, pesticides médicaments vétérinaires, pesticides-pathogènes.
A. Decourtye ACTA – Filières végétales et animales. Les relations entre systèmes de culture et ressources disponibles pour les Abeilles, méthodes pratiques de gestion.
Bee Happy, présentation d’exemples concrets de bonnes pratiques pour les pollinisateurs et la biodiversité en France et en Europe.

13h00 – 14h30 : Déjeuner restauration sur place

14h30 – 16h30 : Préparer le Jardin des Abeilles – Groupes de travail avec présence des experts
Groupe de travail 1 – Mes relations à l’abeille
Groupe de travail 2 – Ce que je peux faire pour l’abeille
Groupe de travail 3 – Les questions que pose l’abeille

17h00 – 18h30 : Synthèses des groupes de travail (en plénière), suivies de questions réponses
Conclusion par Jean Marie Pelt, professeur à l’IEE et Didier Jouve, conseiller régional

19h00 – 20 h15 : buffet

20h : projection d’un film documentaire

20h30-22h« Les abeilles sont un lien indispensable entre les êtres vivants, or les effets de l’érosion de la biodiversité les font disparaître, les pesticides les menacent, avec des répercussions sur l’ensemble de la chaîne alimentaire et sur la production de miel. On insistera sur la nécessité de repenser entièrement nos liens avec la nature, grâce à l’émergence de nouvelles valeurs. »

Sur réservation, voir fiche d’inscription sur le site www.bee-happy.asso.fr, (page Agir, Biovallée).

Inscription classique

Télécharger le formulaire et le renvoyer

Bee Happy
Place de l’Hôtel de Ville
26420 La Chapelle en Vercors

Inscription en ligne

Formulaire en ligne avec paiement CB/Paypal

Pour toute question supplémentaire, cliquer ici

Catégorie apicultureCommentaires fermés

Des Racines et des Ailes en Chartreuse


Le film sur les Alpes, intitulé « Un balcon sur les Alpes », dont une partie a été tournée dans le Parc naturel régional de Chartreuse lors de la réintroduction des bouquetins prélevés dans le Parc de la Vanoise, sera diffusé le mercredi 29 février sur France 3, dans le cadre de l’émission « Des Racines et des Ailes »
.

Avec ses paysages à couper le souffle, ses sommets mythiques, ses forteresses
imprenables, les Alpes Françaises sont un des plus beaux paysages de France.

Du sud au nord, « un balcon sur les Alpes » sort des sentiers battus pour partir à la
découverte de ceux qui préservent ce patrimoine exceptionnel. Un film qui nous emmène
jusqu’au sommet du Mont Blanc pour découvrir que cette montagne de légende, victime
de sa réputation, est devenu un des sites naturels les plus fréquenté au monde.

Alexandre est garde moniteur au parc National de la Vanoise, le premier parc national créé en
France pour sauvegarder, en particulier, un animal emblématique : le bouquetin. Avec son
équipe, il prépare une opération exceptionnelle : la capture puis la réintroduction de
bouquetins dans un autre massif des Alpes.

Il ne reste plus qu’une poignée d’alpagistes à fabriquer le Beaufort en altitude. A 37 ans,
Pierre perpétue cette tradition. Chaque année, au début du mois de juin, il déménage sa
fromagerie et mène son troupeau à plus de 2000 mètres d’altitude où il va rester 100 jours, de
mi-juin aux premières neiges. Avec son équipe, il entame une nouvelle vie, loin de sa famille.
Nous l’avons suivi dans son chalet d’alpage, jusqu’à son retour dans la vallée.

Les Alpes ont de tout temps été une zone frontière, un territoire à défendre, avec une
multitude de forts… Si une partie de ces monuments est classée au patrimoine mondial de
l’Unesco, d’autres sont laissés à l’abandon. A Saint-Vincent les forts, près du lac de Serre-
Ponçon, Eric et Rachel ont acheté un fort Vauban classé monument historique pour y habiter
avec leurs deux enfants. Construit à la fin du 17ème siècle, le fort de Saint Vincent, menaçait
de s’effondrer. Depuis 13 ans, le couple consacre une grande partie de son temps à le restaurer
et cherche à tout prix à faire vivre ce patrimoine oublié.

Jean se bat pour maintenir un savoir-faire qui a bien failli disparaître : le tissage des draps de
laine. A partir de toisons de moutons de la vallée, il fabrique sur des machines centenaires un
produit d’exception. Autrefois colporté par les bergers de vallée en vallée, le drap de laine est
devenu un produit de luxe. Aujourd’hui, il se décline en plaids, tissus, rideaux et coussins et
séduit de nombreux décorateurs.

Jean-Franck est guide de haute montagne de père en fils depuis plusieurs générations, mais il
a aussi une autre passion : les cristaux de roche. Chaque été, il arpente le massif du Mont-
Blanc à la recherche de ces précieux joyaux. Depuis quelques années, il transmet ses secrets à
son fils.

Jean-Franck emmènera également des passionnés à l’assaut du toit de l’Europe. Il leur fera
vivre une aventure exceptionnelle, en passant par l’un des plus célèbres refuges des Alpes : le
refuge du Goûter. Une cabane surpeuplée à près de 4000 mètres d’altitude.

Des Racines et de Ailes

FR3

mercredi 29 février à 20h35

Catégorie grand angle, parcsCommentaires fermés

COMPRENDRE L’UNIVERSITÉ ET SES LIENS AVEC LE TERRITOIRE

Le Conseil de Développement de la Métro, instance participative,
composée de représentants de la société civile,
organise une réunion publique sur l’université de Grenoble
le jeudi 1er mars, à 18h, au CRDP.

Cette réunion permettra à chacun de comprendre le lien fort unissant l’université à son
territoire.

Farid Ouabdesselam, président et professeur de l’université Joseph Fourier, président du
Pôle de Recherche et de l’Enseignement Supérieur « Université de Grenoble » sera présent
pour répondre aux questions des participants.

Dans l’agglomération grenobloise, 1 habitant sur 5 est enseignant-chercheur ou étudiant soit 70 000
personnes. L’université a donc bel et bien un impact puissant sur le développement de notre agglomération.

Depuis plusieurs années, les lois se succèdent pour modifier le fonctionnement de l’Université. Entre les
multiples échos faits autour d’opérations d’envergure, comme l’Opération Campus, GIANT, ou la volonté
de gouvernance au travers du Pôle de Recherche et de l’Enseignement Supérieur (PRES), il peut être
difficile pour le citoyen de s’y repérer et de comprendre les évolutions que connaît l’Université.

Dès lors, le Conseil de Développement propose au plus grand nombre, le temps d’une conférence, un
espace d’information et de formation. Seront abordées, de manière pédagogique et illustrées d’exemples,
les thématiques suivantes :

• L’Université de Grenoble : missions, fonctionnement et perspectives.
• L’Université une chance pour le territoire.
• L’Université comme lieu ressource ou « plate-forme d’innovation » pour les collectivités territoriales et
les citoyens.

Informations pratiques
Lieu
CRDP  11 av. du Général Champon, Grenoble
Accès :
Tram A / Arrêt Albert 1er de Belgique ou
Tram C / Arrêt Chavant
Accessible aux personnes handicapées.
Entrée libre.

Catégorie La Métro, territoiresCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+