SIA: Le Vercors une des attraction du salon

L’espace Vercors est l’une des attractions forte du salon de l’Agriculture qui se déroule à Paris.

Voici la vie de cette présence très remarquée, au jour le jour!

vendredi 24 février Jour 1 : Que le Salon commence !

Après un après-midi entier de montage, on y est ! L’équipe est opérationnelle ce soir à 18h00 sur le stand Vercors. Les vaches aussi. Les 5 Villardes sont arrivées vers 16h00 de leur long périple.
Les nouveautés 2012 du stand fonctionnent à merveille : la banque des produits locaux avec la carte du territoire, les 2 écrans de télévision, le coin salon, le coffre pour les éleveurs, etc. Pour cette 3ème année, on sent que l’expérience de l’équipe est un vrai plus, chacun sachant ce qu’il a à faire, avec un enthousiasme toujours intact.

Que le salon commence, le Vercors est au rendez-vous !

Samedi 25 février Jour 2 : Une ouverture prometteuse

Une première journée de salon toute en effervescence !

Dès l’ouverture, l’équipe du Vercors a retenu l’attention du Président Nicolas Sarkozy et du Ministre de l’agriculture Bruno Le Maire qui ont pris le temps de déguster quelques tartines de Bleu du Vercors-Sassenage tout en débattant de l’avenir de l’agriculture de Montagne avec Paul Faure (président de Vercors-Lait) et Guy Durand (président de l’APAP).
Puis se sont enchaînées plusieurs interviews télé pour recueillir les impressions de l’échange avec le Président de la République.
Une forte fréquentation a tenu ensuite l’équipe en haleine jusqu’à 13h.
A 14h, la première sortie de nos Villardes sur le ring Bovin a été une nouvelle occasion de mettre le Vercors en valeur et ces dames ont toujours autant de succès…
Une ultime Vercouline et 2 prestations télévisuelles supplémentaires pour France 3 sont venues clore cette première journée intense et riche en échanges.

Dimanche 26 février Jour 3 : Les secrets des plantes aromatiques

Moins d’affluence ce dimanche à la Porte de Versailles, le stand du Vercors a mis à l’honneur aujourd’hui les plantes aromatiques : « entre saveurs et bien-être »…
La distillation de la lavande, animation-phare de la journée, a très bien fonctionné grâce à Pierre Aubanel, producteur. L’utilisation de l’alambic a diverti les visiteurs en complément du commentaire du professionnel ainsi que de tous les supports d’informations mis à disposition.
L’agricultrice Anne Orard de La Chapelle-en-Vercors a même eu le droit à son interview par un journaliste de BFM TV.
Et toujours les incontournables du stand qui forgent sa réputation : les Vercoulines, le jeu-concours, la vitrine des produits locaux avec dégustation, le vente de Bleu du Vercors-Sassenage, la banque de renseignements touristiques, et bien évidemment la fameuse mascotte …

Lundi 27 février Jour 4 : Le Vercors, star du Salon

Une journée intense ce lundi pour le Parc au Salon de l’Agriculture !

vercors 1

La journée a commencé sur les chapeaux de roue avec l’accueil de François Fillon , Premier Ministre, et de Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture devant les 5 Villardes présentes au salon.
Ensuite, ce fut au tour de Dacian Ciolos, Commissaire européen de l’agriculture, de se rendre sur le stand. Paul Faure (président de Vercors-Lait) a pu échanger sur l’intérêt de se différencier avec une agriculture de qualité basée sur la production du Bleu.
France 3 et France Bleu Drôme sont venus faire une série d’interviews et de reportages. Vers 13h, Anne Orard, productrice de Bleu du Vercors-Sassenage, était en direct sur le plateau de RTL avec Bruno Le Maire pour une discussion autour du thème de la place des femmes en agriculture.
A partir de 14h, Jérôme Faure, chef étoilé du restaurant « Le Bois Fleuri » à Corrençon-en-Vercors, a enchaîné une série de dégustations de produits typiques à base de Bleu du Vercors-Sassenage.
Dans la journée, les visites se sont poursuivies : Pierre Buisson, conseiller général et maire de Méaudre, mais aussi Gérard Seigle-Vatte (Président régional et départemental de la chambre d’agriculture de l’Isère).

En conclusion, ce lundi 27 février fut une journée agitée et les animateurs du stand du Vercors, tout comme les producteurs et leurs animaux, ont été les stars du Salon.

Cette édition 2012 débute décidément mieux que jamais !

Mardi 28 février Jour 5 : Un air de fête (mardi 28 février)

Ce mardi 28 février fut encore une journée très dense à tous les niveaux.

Le stand du Vercors a attiré les journalistes de tous les médias nationaux confondus


vercors queyr

Côté élus, c’est Jean-Jack Queyranne qui a cette fois-ci rendu visite aux exposants. Le Président du conseil régional de Rhône-Alpes a pu réitérer son souhait de marquer le soutien de la région à l’agriculture rhônalpine.
La vente de Bleu du Vercors-Sassenage bat son plein, les visiteurs sont extrêmement nombreux à se laisser tenter par une petite dégustation et la Vercouline fait toujours autant d’adeptes.


vercors 3

Les Villardes ont fait leur deuxième sortie sur le ring, devant un public toujours assidu et très intéressé par la race.
Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France, en présence de Danièle Pic, a tenu une conférence de presse autour du positionnement des Parcs sur la Réforme de la Politique agricole commune 2014-2020. Une vision qui plaide en faveur d’une approche territoriale, gage d’une agriculture plus durable pour accompagner une évolution en profondeur de l’agriculture.


Pour plus d’info

Visitez le blog : http://blogs.parc-du-vercors.fr/agriculture-durable/le-vercors-au-salon-de-lagriculture/

le site: http://www.parc-du-vercors.fr/fr_FR/agir-et-innover-1109/a-la-une-2682.html

Twitter : https://twitter.com/#!/ParcDuVercors

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8604 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2012
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+