Archive | 03 mars 2012

Débat: l’eau gouvernance citoyenneté

Le 6ème Forum Mondial de l’Eau va réunir 25 000 personnes venues du monde entier avec plus de 180 pays représentés. Il aura lieu en France à Marseille du 12 au 17 mars 2012 avec pour objectif d’améliorer les conditions d’accès à l’eau potable et a l’assainissement dans le monde.

La ville de Grenoble et ses partenaires ont décidé de d’afficher leur solidarité à cet événement exceptionnel en organisant à Grenoble une journée débat sur le thème :

l’eau gouvernance citoyenneté

Ce thème s’inscrit dans le cadre des objectifs du millénaire déclinés aux niveaux européen et national, avec la participation de Jean-Philippe BAYON (Conseiller spécial auprès du Programme des Nations Unies pour le développement à Genève) et de Martin GUESPEREAU (Directeur Général de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée et Corse).

Présidée par Eric GRASSET (Président de la Régie des Eaux de Grenoble et Vice Président de la Communauté d’agglomération), la séance d’ouverture sera assurée par Michel DESTOT (Maire de Grenoble et Président de l’association des Maires de Grandes Villes de France) ainsi que par Marc BAIETTO (Président de la METRO).

Une première table ronde présidée par Charles GALVIN (Vice-président du Conseil général de l’Isère et Président de la Commission Locale de l’Eau) présentera les modes de concertation et les études pour concilier les usages variés des ressources locales en eau.

Une seconde table ronde présidée par Charles BICH (Vice-président du Conseil général de l’Isère et Président de la Communauté de l’Eau potable) exposera les travaux de cette instance pour développer de nouvelles solidarités humaines, et mieux sécuriser les territoires.
En début d’après-midi, une séance de signatures du « Pacte d’Istanbul pour l’eau» sera organisée à Rochefort (le plus grand périmètre de protection d’Europe). Seront présents tous les élus présents ayant signé ce pacte par lequel ils rappellent le rôle déterminant des autorités locales et régionales pour une gestion durable de l’eau et de l’assainissement efficace.

Ils s’engagent aussi à soutenir des solutions permettant l’accès à une eau de bonne qualité pour tous et à traiter les questions d’assainissement comme prioritaires.

Monsieur Serge LEPELTIER (Ambassadeur chargé des négociations climatiques au cabinet de Madame la Ministre de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement) participera à l’événement qui aura lieu : à partir de 8h15, le Vendredi 9 mars 2012 au WTC de Grenoble
Signature du Pacte d’Istanbul sur «l’arbre de la solidarité» par les Maires signataires et visite du site exceptionnellement ouvert aux participants ce jour là.

Catégorie La Métro, eauCommentaires fermés

Création de l’association Grésivaudan (France) et Oriental (Maroc).

La charte de développement durable du Pays du Grésivaudan  mentionne l’engagement suivant« Favoriser les démarches d’ouverture au monde : Dans un contexte d’ouverture à l’international de son territoire, d’élargissement de l’Europe et de renforcement des échanges Nord‐Sud, le Grésivaudan contribuera à favoriser l’implication de ses populations, et en particulier des jeunes, dans des coopérations décentralisées.

» Les acteurs de « solidarité internationale » en Grésivaudan aujourd’hui sont certes nombreux mais principalement sur des actions thématiques : écoles, santé, éducation, culture, etc… et leurs actions collectives méritent d’être accompagnées. Pour contribuer à créer du lien, Il paraît souhaitable d’avoir aussi une réflexion et des actions transversales et territoriales qui permettraient d’associer tous les acteurs de « solidarité internationale » du territoire qui le souhaiteraient.

Pour se faire, il est proposé que des échanges et des partenariats soient encouragés de territoire à territoire, en particulier du Grésivaudan vers la Région de l’Oriental au Maroc car des opportunités existent et plusieurs associations du Grésivaudan ont déjà pris des contacts dans ce sens, Par exemple:

- depuis plusieurs années, dés février 2007, pour certaines, lors du Forum des associations Françaises et Marocaines pour l’Oriental, à Oujda,

‐ en février 2008, lors de la visite d’une délégation de l’espace Belledonne dans l’Oriental pour étudier le projet d’un partenariat entre les massifs de montagne Belledonne et Béni Snassen,

‐ en février 2011, pour les premières assises de la coopération décentralisée à Oujda à l’invitation du président de la Région de l’Oriental.

Une association nommée « Grésivaudan/Oriental (AGO) », ayant pour objet « de contribuer à la création d’échanges entre des acteurs des territoires du Grésivaudan (France) et de l’Oriental (Maroc), et à favoriser les
partenariats. » vient d’être créée pour faciliter les rapprochements tant des deux collectivités que des associations de chacun des deux territoires. Les récents évènements du printemps arabe nous montrent toute l’importance de tels échanges.

L’association AGO se propose de mener des actions ayant pour objectif d’initier, d’encourager, d’accompagner, d’aider les projets des associations engagées dans la solidarité internationale.

Plusieurs partenaires et associés ont déjà donné leur accord, tant au niveau du Grésivaudan que de le région de l’Oriental.

Une des premières actions de cette association, dont sillon38 en sera l’un des partenaires média, est la venue en Grésivaudan d’une délégation marocaine. Celle ci est restée plusieurs jours en Grésivaudan avant de se rendre au salon de l’agriculture à Paris.

La délégation marocaine a visité le lycée horticole de St Ismier. Un partenariat entre cet établissement et une école d'Oujda, du même type, est à l'étude.

La délégation marocaine a visité le lycée horticole de St Ismier. Un partenariat entre cet établissement et une école d'Oujda, du même type, est à l'étude.

Association « Grésivaudan‐Oriental »

Mairie des Adrets, Le pré

38190 Les Adrets

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mars 2012
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+