Archive | 01 mai 2012

SAINTE-ANNE-SUR GERVONDE: les agriculteurs en fête

Les jeunes agriculteurs(ccja) et l’équipe d’organisation du comice cantonal du canton de Saint Jean de Bournay proposent cette année 2012 une journée  »Les agriculteurs en fête » pour palier à l’absence du traditionnel comice.

La journée   » agriculteurs en fête se déroulera le dimanche 26 aout 2012 sur la commune de SAINTE-ANNE-SUR GERVONDE.

Le thème principal sera le labour, travail essentiel de la terre depuis le début de l’agriculture.

Dès le matin, les jeunes agriculteurs du canton organiseront leur concours de labour,

qualificatif pour le concours départemental.

L’après midi, tous les agriculteurs de la région sont invités à participer à la tentative de record de l’Isère

de labour simultané (plus grand nombre de laboureurs sur une même parcelle) .

Voici le programme tel qu’il est établi à ce jour:

programme de la journée du 26 août 2012

8h30 Concours de labour cantonal (début de la compétition)

9h00  Durant toute la journée, promenade à poney et structure gonflable.

9h00 Animation de tracteur pulling et tracteur dancing avec le TEAM JAN

10h00 Jeux intervillages organisés par le BACOBA club

12h00 Tracteur pulling et tracteur dancing avec le TEAM JAN

14h00 Tentative de record de l’Isère du plus grand nombre de laboureurs sur une même parcelle

15h00 Jeux intervillages

18h00 Tracteur pulling et tracteur dancing

19h00 Remise des prix du concours de labour et tirage de la tombola

20h00 Bal en plein air gratuit animé par le BACOBA club

On reparlera de cette manifestation agricole, rurale, dans nos colonnes puisque sillon38.com

en est un des partenaires média.

A noter qu’un site internet a été créé pour mieux suivre l’évolution de  » les agriculteurs en fête »

Cliquer sur: http://agriculteursenfete.e-monsite.com/


Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Agriculture: stages à l’étranger

Odyssée -agri a pour mission de proposer des stages agricoles à l’étranger et donner une perspective de voyage pour une expérience de vie unique.

Odyssé Agri dispose actuellement d’opportunités rémunérées selon la durée et à saisir dans les prochaines semaines. Les demandes sont de plus en plus importantes dans des structures très variées. Elles peuvent être en système conventionnel, agrobiologique ou durable.

En viticulture – oenologie, il faut dès à présent anticiper pour réussir les placements :
- USA et Canada, plusieurs postes possibles pour les prochaines vinifications ;
- Autriche, Georgie, Italie, expériences pour les prochaines vinifications ;
- Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud, Chili, vinifications pour 2013

En production laitière :
- Québec ou Canada pour des placements encore possible en 2012, s’inscrire dès maintenant pour s’assurer l’obtention d’un visa ;
- Irlande, plusieurs exploitations possibles, système herbe ;
- Nouvelle Zélande, forte demande ;
- USA dans des systèmes très variés ;
- Autres destinations (Suède, GB, Suisse etc…)

Céréales :
- Canada en zone anglophone ou francophone du Québec à l’Alberta pour les prochaines moissons ;
- Québec, recherches plusieurs chauffeurs à partir de juin pour récolte de pois ;
- USA, de très nombreuses opportunités au printemps ;
- Australie, prochaines moissons. Expériences exigées.
- Pologne, Roumanie…. Séjour de quelques mois.

En cheval :
- Irlande, nombreuses pistes possibles ;
- USA, expériences très professionnelles et le plus souvent de longue durée (saut d’obstacle, ranch, élevage…) ;
- Pays de Galle, Angleterre, Centres équestres élevage etc..

En horticulture, espaces verts, maraichage :
- Pays Bas, Angleterre, Belgique, opportunités pour la plupart du temps de courtes durées ;
- USA, plusieurs postes parfois pour de longs séjours et très professionnels ;

Transformation et vente directe :
- Irlande, Grande Bretagne, Australie, Canada, USA et ailleurs en fromage de vaches, chèvres et brebis.
- Grande Bretagne en agrobiologie en volailles ;
- Grande Bretagne et Irlande en viande porcine ;
- Grande Bretagne et Irlande en viande bovine ;

Agrotourisme, Bed and breakfast et auberge de jeunesse :
- Irlande et Grande Bretagne notamment, séjours de courtes durées pour des expériences estivales et linguistiques.

Apiculture :
- USA pour plusieurs mois.

Vous pouvez consulter les profils des différentes opportunités sachant qu’il y a aussi d’autres propositions très récentes également : http://www.odyssee-agri.com/profils-divers?var_mode=calcul

N’hésitez pas à prendre des renseignements pour toute information complémentaire.

www.odyssee-agri.com

Catégorie coopération internationale, economie/emploiCommentaires fermés

AG et 30ième anniversaire de l’Association Forêts Trièves Beaumont Matheysine

L’Association Forêts Trièves Beaumont Matheysine organise son assemblée générale le 12 mai à Clelles. Comme d’habitude cette rencontre sera un rendez vous important pour la filière bois locale. A noter que cette assemblée générale aura une saveur particulière puisqu’il s’agira de fêter les 30 ans de l’AFTBM.

Patrick Chion, président de l’AFTBM et l’ensemble du bureau vous invitent à participer à la 30ème Assemblée Générale Ordinaire de l’Association Forêts Trièves Beaumont Matheysine  Samedi 12 mai 2012 à 9 h  Salle Giono à Clelles

ORDRE DU JOUR

De 9h à 9h 30: Accueil des participants, émargement, cotisation et café de bienvenue

Accueil par  Marie-Claire BRIZION, Maire de Clelles

  • Rapport moral et d’activité 2011, Rapport financier 2011
  • Budget prévisionnel et Perspectives 2012
  • Election du conseil d’administration (renouvellement d’1/3 des membres)
  • Mobilisation et ventes groupées par Emmanuel BONAIME
  • Traçabilité des bois et son application (moyens mis en œuvre) par  Marine MACE NANTEUIL
  • Création d’un groupement d’employeurs pour favoriser l’emploi qualifié et pérenne au service de la filière Bois Alpes Sud Isère par . Dominique CHARTIER, Directeur de la M.F.R. de Vif,
  • Coup d’œil sur la « Triomatic mobile » machine de classement à la disposition des acteurs du territoire par Jean BERNARD, Président de Bois des Alpes,
  • Conclusion par  Emmanuel SERRE, représentant  Gérard LERAS, Conseil régional Rhône-Alpes délégué à l’agriculture, la forêt et la filière bois
  • Clôture de l’A.G. par Gérard ARNAUD, Vice Président de l’U.G.D.F.I. et  Charles GALVIN, Vice Président du Conseil général de l’Isère, chargé de la forêt et de la filière bois

A l’issue de cette Assemblée Générale, un apéritif sera offert à l’occasion du 30ème ANNIVERSAIRE DE L’A.F.T.B.M.

AFTBM

Catégorie Forêt Alpes Sud IsèreCommentaires fermés

Conférences d’information sur les gaz de schistes

Un collectif d’une dizaine d’associations s’est crée dans le pays voironnais pour s’opposer à l’exploitation de gaz de schiste en Isère

Contrairement à l’opinion communément répandue, nous ne sommes pas protégés par la loi du  13 juillet 2011. Cette loi, aboutissement de la mobilisation des citoyens et des maires de l’Ardèche, interdit bien la technique de fracturation hydraulique uniquement pour l’exploitation.

Sous couvert de demande de permis de recherche cette méthode est autorisée et tous les contournements par les compagnies pétrolières sont donc à craindre.

Le Pays Voironnais, ainsi qu’une très grande partie du département de l’Isère, sont concernés par un  permis d’exploration de gaz de schiste (permis dit de Montfalcon).

Il est urgent d’agir avant que les compagnies pétrolières ne commettent l’irréparable. Devant le silence de l’État et des entreprises de forage, l’action des élus, des associations et des citoyens est essentielle. Des conférences sont organisées à:

Voiron le mercredi 9 mai à 20 h, salle Léo Lagrange, rue des Terreaux

Charnècles le vendredi 11 mai à 20 h, à la salle polyvalente chemin de l’église

Au cours de ces conférences débat le film choc de Josh Fox « Gasland » montrant l’impact incroyable de l’exploitation des gaz de schiste aux USA sera projeté et un débat sera organisé pour mettre au point les actions envisagées pour s’opposer à toute exploration de gaz de schiste. Entrée libre

Le collectif est ouvert à toute personne ou association.

Pour le rejoindre contactez :

Collectif38voironnais-stopgazdeschiste@list.attac.org

Vous trouverez de nombreuses informations sur le site : http://stopgazdeschiste.org- Pour une démonstration en image du procédé de fracturation hydraulique et de son impact sur l’environnement consultez : http://app.owni.fr/gaz/

Catégorie environnement, énergiesCommentaires fermés

forêt et changement climatique:


Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université Paris-Sud, de l’INRA, du CNRS, du CEA, d’AgroParisTech et de l’Université Joseph Fourier de Grenoble a permis d’évaluer, à partir de huit modèles de dernière génération, la réponse des forêts au changement climatique, et de souligner les incertitudes associées.

L’objectif de l’analyse était de comparer les sorties de différent types de modèles écologiques et de les combiner afin d’avoir des scenarii plus fiables. L’étude a porté sur une sélection de cinq essences forestières dominantes en France.

En général, les auteurs montrent que les arbres des plaines de l’ouest, du sud-ouest et du centre de la France seront les plus fortement touchés d’ici 2050. Le changement climatique compromettra l’avenir de certaines essences d’arbre en plaine, comme le pin sylvestre.

Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue « Ecology Letters ».

Le changement climatique n’est pas sans effets positifs sur les arbres. La croissance de certaines essences, comme le hêtre, pourrait être stimulée dans le nord, l’est et en montagne.
Plus généralement, les modèles prévoient que toutes les espèces d’arbres étudiées progresseront en altitude, et que le chêne vert trouvera des climats favorables bien au nord de la région Méditerranéenne d’ici 2050.
L’utilisation d’une grande gamme de modèles, allant de modèles statistiques à des modèles complexes de croissance des arbres, a permis d’identifier des incertitudes dans les prévisions. Ainsi, il est difficile de prédire l’impact du changement climatique sans une meilleure connaissance des effets directs de l’augmentation de la teneur en CO2 atmosphérique sur la végétation.

Par exemple, les fortes teneurs en CO2 peuvent protéger les arbres contre la sécheresse.

En dépit de ces incertitudes, la plupart des modèles prévoient un recul des espèces de climat tempéré en plaine. Cela concerne plus précisément les essences telles que le hêtre ou le chêne sessile dans les plaines de l’ouest, du sud-ouest et du centre.

Ces résultats sont en accord avec d’autres projets de recherche comme « Dryade » qui ont montré que les sécheresses extrêmes ou à répétition, comme celles prévues à l’avenir, ont déjà augmenté la vulnérabilité et la mortalité des arbres.

Les résultats de ces travaux accomplis au sein du projet QDIV, soutenus par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) et le GIS « Climat, Environnement, Société » ouvrent de nouvelles perspectives dans la recherche sur les effets du changement climatique sur la végétation.

En effet, ils montrent le besoin de combiner plusieurs modèles écologiques de distribution d’espèce, comme le font les climatologues sur les modèles de climat, afin de comprendre leurs incertitudes, mais aussi leurs qualités.

Que faire face à de tels scenarii ?

Avec cette nouvelle étude, les scientifiques apportent des informations aux gestionnaires des forêts leur permettant d’anticiper les évolutions à venir. Ces derniers se préparent déjà au changement climatique, en mettant en place différentes stratégies.

Certaines consistent à favoriser les espèces plus résistantes à la chaleur et à la sécheresse aux dépens d’espèces plus vulnérables comme le pin sylvestre.

Dans d’autres cas, la meilleure stratégie consiste à améliorer la résilience des forêts — par exemple en renforçant la diversité spécifique et génétique, ou en atténuant la sécheresse par une sylviculture plus économe en eau — pour faire face à un avenir incertain.

Modifications des aires de répartition prévues pour le pin sylvestre d’ici 2055 dues au changement climatique. En rouge sur la carte, les régions bioclimatiques avec une perte quasi totale de climat favorable ; en marron clair, une perte modérée ; en vert clair, une faible perte ; en beige, l’absence actuelle de pin sylvestre. Les pourcentages de perte pour chaque région indiquent la moyenne des cinq modèles. Les prévisions de perte par les modèles pris individuellement sont indiquées en médaillon pour chaque région.
Références :
Climate change impacts on tree ranges: model intercomparison facilitates understanding and quantification of uncertainty, Alissar Cheaib, Vincent Badeau, Julien Boe, Isabelle Chuine, Christine Delire, Eric Dufrêne, Christophe François, Emmanuel S.Gritti, Myriam Legay, Christian Pagé, Wilfried Thuiller, Nicolas Viovy and Paul Leadley. Ecology Letters, 12 mars 2012. DOI: 10.1111/j.1461-0248.2012.01764.
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1461-0248.2012.01764.x/abstract

Nos partenaires

ug

Maison Familiale Rurale – MFR Vif - 50, avenue de Rivalta – 38 450 Vif
Tel : 04 76 72 51 48Fax : 04 76 72 43 53 – e-mail : mfr.vif@mfr.asso.fr

http://www.mfr-vif.com/


Catégorie A la une, forêtCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mai 2012
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+