Archive | 16 mai 2012

Stéphane Le Foll ministre de l’agriculture et de l’agroalimentaire

Le nouveau gouvernement placé sous l’autorité de Jean Marc Ayrault voit Stéphane Le Foll devenir ministre de l’agriculture et de l’agroalimentaire

Élu député européen le 13 juin 2004, il est membre au Parlement européen de la Commission de l’agriculture et du développement rural, ainsi que de la délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien. Il fait également partie de la délégation du Parlement européen aux négociations de l’Organisation mondiale du commerce à Hong Kong en 2005. Le 7 juin 2009, il est réélu député européen.

le Foll bonStéphane Le Foll est venu à Virieu débattre de l’agriculture et dévoiler les projets du PS concernant son avenir. Il a à ses côtés Didier Rambeaud, conseiller général de l’Isère, André Vallini président du conseil général et Christian Nucci, vice président en charge de l’agriculture.

Stéphane Le Foll connaît bien l’agriculture, ses rouages, sa complexité. Lors de la campagne présidentielle il est venu à Virieu débattre sur l’avenir de l’agriculture et il a impressionné par sa volonté de défendre notre agriculture, les agriculteurs.  » Il faut absolument que notre agriculture conserve toute sa place, qu’on installe les jeunes. Conserver une agriculture forte, sur l’ensemble du territoire, c’est maintenir un tissu rural dynamique. » avait il affirmé.

Cette volonté de défendre l’avenir de l’agriculture fait qu’il est très apprécié par les agriculteurs eux-mêmes. Pour preuve, la FNSEA a souhaité qu’il s’installe rue de Varennes.  » Il a une connaissance parfaite des dossiers agricoles et des rouages des institutions bruxelloises. De plus il est un ardent défenseur du budget européen » a précisé Christiane Lambert, vice présidente de la Fnsea.

Qualités qui ont également été mises en avant lors du dernier congrès de la FDSEA de l’Isère.

A noter que Geneviève Fioraso, députée de l’Isère prend en charge le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.



Catégorie agricultureCommentaires fermés

Saison estivale en Rhône Alpes: c’est parti!

Ce mardi 15 mai, Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, a rencontré les
professionnels de plusieurs structures touristiques de la Drôme, accompagné de Claude COMET, conseillère
déléguée au tourisme et à la montagne et Michel GREGOIRE, vice-président à l’agriculture et au
développement rural de la Région Rhône Alpes, et de Jean BESSON, Président de Rhône-Alpes Tourisme.

Le potentiel attractif de la région Rhône-Alpes en fait la première destination des touristes, en dehors des
régions côtières. Plus de 100 000 emplois directs sont concernés, et autant d’emplois indirects. Le
tourisme représente 7% du PIB régional, soit 10 milliards d’euros. Le secteur est cependant en pleine
mutation, accompagnant de nombreux changements structurels (comportements, climat, concurrence
internationale). Dans ce contexte, Jean-Jack QUEYRANNE a rappelé que « le tourisme est un formidable
moteur économique pour Rhône-Alpes ; dans ce secteur d’emplois non délocalisables, il est primordial de
répondre aux attentes des publics en soutenant l’innovation et la formation des professionnels ».

Le tourisme en Rhône-alpes est treès diversifié.

Le tourisme en Rhône-alpes est très diversifié.

En adoptant son Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs, le Conseil régional a
décidé de s’engager vers une économie du tourisme innovant et durable. Des dispositifs existent ainsi en
faveur de l’hébergement, du tourisme social et solidaire, du tourisme accessible à tous, de la diversification
des activités en stations de ski ou encore en soutien des saisonniers. Chaque année, environ 30 M€ sont
consacrés au tourisme par la Région Rhône-Alpes, sans compter les politiques en matières culturelle,
économique, agricole, de formation etc.

Le Comité Régional du Tourisme Rhône-Alpes accompagne et valorise la politique touristique régionale en
ingénierie, en promotion, en communication et notamment par la professionnalisation des acteurs.

Catégorie natureCommentaires fermés

25ème randonnée de la SIPAVAG: au rendez vous de la nature

La commune de Champ-sur-Drac était bien animée à l’occasion de la
randonnée pédestre organisée dimanche dernier par le Sipavag.

sip

Au départ du complexe sportif René Perrouault (à côté du plan d’eau), les
randonneurs ont eu le plaisir de se retrouver entre amis ou en famille sur
les trois parcours proposés sur le massif du Conest.

Les nombreux bénévoles étaient au rendez-vous pour accueillir, diriger et
proposer des collations aux différents points de ravitaillements.

Les randonneurs ont pu également trouver des animations : sur les ruines
du prieuré des Moines Rouges avec M. Dona et au belvédère de Roche
Courbière, point de vue remarquable où la conservatrice et les
techniciennes de la réserve naturelle régionale des Isles-du-Drac ont
donné de l’information.

Cette journée était aussi sous l’égide de la fête nationale de la nature, avec
comme thématique cette année les oiseaux. Les randonneurs ont pu ainsi
bénéficier de renseignements et d’observations par des bénévoles de la
ligue de protection des oiseaux (LPO).

De nombreux élus locaux sont venus saluer le courage des randonneurs au
départ des circuits.

Rendez-vous a été pris pour l’édition d’automne que vous retrouverez sur
le site du Sipavag prochainement.

Le Syndicat mixte pour la Protection et l’Aménagement des franges Vertes de
l’Agglomération Grenobloise existe depuis 33 ans et regroupe 45 communes.

Ses missions sont de créer, baliser, entretenir et animer un réseau de 600 km de
chemins et sentiers ouverts aux piétons, vététistes, cavaliers…


La Métro

Catégorie La MétroCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2012
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+