Archive | 22 juin 2012

Rhône-Alpes: 300 000 Abeilles investissent le toit de l’Hôtel de Région

Il y a un peu plus d’un an, la Région s’établissait dans ses nouveaux locaux. Le rucher, installé
depuis 2007 dans le parc de l’ancien siège de la Région à Charbonnières, investit à son tour la
Confluence.

Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes et Olivier BELVAL, Président de l’Union
Nationale de l’Apiculture Française, ont visité ce vendredi 22 juin, le rucher nouvellement installé
sur le toit de l’Hôtel de Région.

Ce rucher, accueilli dans le cadre du programme de sensibilisation nationale « Abeille, Sentinelle de
l’environnement », est composé de 6 ruches. Il abrite 300 000 abeilles qui peuvent produire jusqu’à
100 kg de miel par an.

Il est estimé que 20 à 30 % des colonies d’abeilles domestiques disparaissent chaque année en
France. Si plusieurs causes, telles que le réchauffement climatique ou l’apparition de parasites
pathogènes, sont invoquées pour expliquer ces pertes, celles-ci sont aussi incontestablement liées à
l’utilisation massive de produits phytosanitaires toxiques (fongicides, insecticides, pesticides).

Face à ce constat, Rhône-Alpes s’est associée dès 2006 à ce programme de sauvegarde de l’abeille
et de préservation de la biodiversité. Celui-ci s’inscrit dans la dynamique de l’éco région engagée dès
2004 avant même le Grenelle de l’environnement et fondée sur un développement durable et
équilibré en Rhône-Alpes. Jean-Jack QUEYRANNE et Olivier BELVAL ont aussi renouvelé le
partenariat entre la Région et l’UNAF en signant ce matin une nouvelle convention pour la période
2012 – 2014.

« Il ne s’agit pas de faire ici le procès des agriculteurs, mais de réagir à la manière dont notre
agriculture, sous l’influence d’un modèle intensif a créé des dégâts considérables sur l’environnement
et les ressources naturelles a déclaré Jean-Jack QUEYRANNE. « La Région, qui soutient les
agriculteurs, les invite aussi à repenser leur façon de produire et les conditions d’équilibre de leur
exploitation ».

Grâce au miel récolté sur le toit de l’Hôtel de Région, des analyses polliniques annuelles permettront
de connaître les plantes butinées par les abeilles dans un rayon de trois km alentour.

Créé en 2005 par l’UNAF, le programme national « Abeille, Sentinelle de l’environnement » place l’abeille,
comme une sentinelle, au coeur de notre environnement urbain. Il reçoit le soutien de partenaires privés
et de nombreuses collectivités. Par cette action, l’UNAF et ses partenaires défendent avec détermination
la survie de l’abeille et de l’apiculture sur l’ensemble du territoire français. La sauvegarde de l’abeille et
des pollinisateurs sauvages est un enjeu stratégique environnemental et économique qui va bien au-delà
du monde des apiculteurs : il concerne l’ensemble de la société et détermine la qualité de vie des
générations futures. En effet, les abeilles contribuent à la pollinisation de 35% de nos ressources
alimentaires et de 80% des plantes à fleur de la planète.

Catégorie apicultureCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2012
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+