Catégorie | agro-alimentaire, sport

Le tour aux saveurs de l’Ain

Le 11 juillet la Grande Boucle fera étape dans l’Ain en le traversant d’ouest en est. Lors de cette 10e étape reliant Mâcon à Bellegarde-sur-Valserine, les coureurs effectueront plus de 190 kilomètres sur les routes de l’Ain avec en point d’orgue la montée du Grand Colombier. Elle  sera, pour la première fois de son histoire, empruntée par le Tour de France.

Parce que cette épreuve sportive fait partie des plus populaires dans le monde et qu’elle constitue une formidable opportunité de valoriser notre territoire, le Conseil général de l’Ain et ses partenaires proposeront de nombreuses animations au Grand Colombier, à 1.5 km du sommet (côté Culoz).

Au programme :

-  Déambulations acrobatiques

-  Démonstrations de BMX

-  Jeux pour enfants

-  Stands de promotion touristique

-  Bar à eaux

-  Dégustations de produits locaux

-  De 9 h 30 à 14 h 15 : spectacles par des groupes amateurs locaux

-  A partir de 14 h 15 : retransmission de la course en direct

-De nombreuses animations sont également prévues à Bellegarde-sur-Valserine, ville de l’arrivée. La Conseil général installera notamment un écran géant pour la retransmission de la course au giratoire des Lades.

Saveurs de l’Ain assure la promotion de la gastronomie départementale. Avec l’appui des filières, des producteurs et des artisans de bouche, Saveurs de l’Ain proposera sur son stand des dégustations de produits et une découverte des arômes du Comté.

Les spectateurs présents au Grand Colombier pourront découvrir et savourer les produits qui font la renommée du département de l’Ain.

tour A1tour A2tour A3

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8512 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2012
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+