Catégorie | OGM

Opération faucheurs volontaires: la FDSEA de l’Isère réagit….

La FDSEA de l’Isère communique:

La FDSEA dénonce une action à caractère purement médiatique voulant faire passer pour des OGM des techniques qui n’en sont pas !

La FDSEA dénonce les effets néfastes d’une telle action vis-à-vis d’une opinion publique alors que les agriculteurs accomplissent au quotidien d’importants efforts sur la qualité environnementale. Car si les vrais agriculteurs ne s’y tromperont pas et connaissent la réalité des techniques employées, ce type d’action porte une atteinte grave à l’image de la profession vis-à-vis de l’opinion publique et des consommateurs.

La FDSEA rappelle que les agriculteurs sont des entrepreneurs responsables qui travaillent au service de la population et dont le challenge à horizon 2050 est d’assurer l’alimentation de 9 milliards d’habitants sur la planète. Les attaques portées par les faucheurs volontaires portent aujourd’hui atteinte à toute une profession déjà confrontée à de nombreuses difficultés. Que les faucheurs volontaires cherchent à exister est compréhensible mais il est inacceptable d’utiliser de tels procédés pour tromper l’opinion publique. Si nous sommes avec nos concitoyens contre la recherche au services des multinationales, nous sommes pour la recherche au service de la santé et de l’alimentation.

La FDSEA est aux côtés des producteurs et des consommateurs !

Vous trouverez une note technique expliquant nos positions  et nos arguments: cliquer ici.Information Mutagénèse juillet 2012

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8574 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2012
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+