Catégorie | PAC, agriculture

Comité de suivi de la réforme de la PAC

La réforme de la PAC après 2013 est un enjeu majeur pour l’agriculture française. Stéphane LE FOLL, Ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt souhaite orienter la réforme de la PAC dans le sens d’un nouveau modèle agricole. Elle doit permettre aux agriculteurs d’assurer leur transition vers un modèle de production durable intégrant la diversité des agricultures.

Cette nouvelle orientation ne pourra se construire que par la recherche d’une efficacité à la fois économique et environnementale. Pour cette raison, le Ministre est très attaché à la mise en place d’une approche partenariale et à ce que les conditions d’un débat fructueux soient établies. Le dialogue avec l’ensemble des acteurs concernés tout au long de la négociation communautaire est primordial et il se poursuivra lorsque le cadre communautaire sera stabilisé.

Afin d’engager cette concertation, le Ministre va installer un comité de suivi de la réforme de la PAC, dont la première réunion est programmée le 7 septembre 2012. Ce comité sera composé des membres du conseil supérieur d’orientation de l’agriculture (CSO), élargi aux représentants des Régions.

Cette première réunion permettra d’assurer une information sur l’état de la négociation communautaire et d’avoir un premier échange avec l’ensemble des partenaires sur les priorités de la réforme de la PAC.

Cette réunion sera également l’occasion de faire un point sur la situation des filières d’élevage, confrontées à une hausse des prix de l’alimentation animale.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8494 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2012
L Ma Me J V S D
« juin   août »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+