Catégorie | ovins, élevage

Projection Mouton 2.0 La puce à l’oreille

Soirée projection Mouton 2.0 La puce à l’oreille
Vendredi 14 septembre à Torchefelon
La ferme du Pic-Bois
à partir de 19h30

Buffet organisé par l’association Mes Voisins de Panier

à 20h30 – Projection suivi d’un débat en présence du réalisateur Antoine Costa et de Sébastien Perluson berger et « acteur »du film.
Film documentaire d’Antoine Costa et Florian Pourchi – 1h17min

La modernisation de l’agriculture d’après guerre portée au nom de la science et du progrès ne s’est pas imposée sans résistances. L’élevage ovin, jusque là épargné commence à ressentir les premiers soubresauts d’une volonté d’industrialisation.
Depuis peu une nouvelle obligation oblige les éleveurs ovins et caprins à pucer électroniquement leurs bêtes. Ils doivent désormais mettre une puce RFID, véritable petit mouchard électronique, pour identifier leurs animaux à la place de l’habituel boucle d’oreille ou du tatouage. Derrière la puce RFID, ses ordinateurs et ses machines il y a tout un monde
qui se meurt, celui de la paysannerie.
Dans le monde machine, l’animal n’est plus qu’une usine à viande et l’éleveur un simple exécutant au service de l’industrie. Pourtant certains d’entre eux s’opposent à tout cela …

Participation libre

Soirée en plein air, prévoir la petite laine ! En cas de pluie, repli à la salle des fêtes.
Possibilité de planter la tente à la ferme.

moutonSoirée organisée par la Confédération Paysanne de l’Isère et l’association Mes Voisins dePanier.
Informations : 04.74.92.23.93.
La ferme du Pic-Bois 8 chemin des Egrivolays – 38690 Torchefelon

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8592 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2012
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+