Catégorie | apiculture

La Région consacre 1,5 M€ sur 4 ans à la filière apicole

Ce mercredi 26 septembre, au lycée agricole de la Côte-Saint-André (Isère), Jean-Jack QUEYRANNE,
Président de la Région Rhône-Alpes, a signé le Contrat Régional d’Objectifs pour accompagner la
Filière apicole sur la période 2012 – 2015 (CROF apicole) avec Bruno CASSET, Président de
l’Association pour le développement de l’apiculture rhônalpine (ADARA), Eric PERRET, Président de
la Fédération apicole Rhône-Alpes et Jean-Pierre CELLARD, Président du Syndicat des apiculteurs
professionnels de Rhône-Alpes.

Il était accompagné de Eliane GIRAUD, Vice-présidente déléguée aux transports, déplacements et
infrastructures et à l’administration générale et Gérard LERAS, Conseiller spécial à la politique foncière.

apiculture

crédit photo – Région Rhône-Alpes

Avec 6 500 apiculteurs dont 250 professionnels, Rhône-Alpes est la première région productrice de
miel. La filière rencontre aujourd’hui des difficultés qui la fragilisent : environnement de moins en
moins propice et surmortalité des abeilles (20 à 30% de perte hivernale chaque année), ce qui
entraîne une diminution importante du nombre d’apiculteurs (40 % de moins depuis 2000 en Rhône-
Alpes) et qui nécessite une évolution du métier d’apiculteur.

L’ensemble des acteurs de l’apiculture rhônalpine a travaillé dans la concertation à l’élaboration du
CROF, dont le plan d’actions se décline en 6 axes prioritaires : sauvegarder et maintenir l’abeille
dans un environnement favorable, contribuer à un cheptel sain, mieux connaître l’apiculture
régionale, lui donner davantage de visibilité sur les territoires, maintenir et augmenter le nombre
d’apiculteurs, soutenir les investissements collectifs.

Le lycée agricole de la Côte-Saint-André est l’unique établissement rhônalpin proposant une
formation apicole diplômante sur site. Son objectif est de former 30 apiculteurs professionnels d’ici
3 ans. Il met notamment en oeuvre un programme de recherche visant à sélectionner une abeille
adaptée aux conditions de productions régionales et à créer ainsi de nouvelles souches d’abeilles de
qualité en partenariat avec l’ADARA.

La Région soutient les actions de la filière apicole à hauteur de 561 000 € sur 4 ans via le CROF et de
150 000 € par an via le Pôle d’expérimentation et de progrès (PEP) Rhône-Alpes qui mène des
expérimentations nécessaires au développement apicole.

Enfin, en accompagnement du projet collectif de filière, la Région aide les apiculteurs pour
l’acquisition des matériels nécessaires aux mielleries et aux ateliers de préparation et transformation
des produits de la ruche avec une enveloppe de 400 000 € sur 4 ans.

« Ce CROF vient compléter l’action que mène depuis plusieurs années la Région en faveur de la filière
apicole » a expliqué Jean-Jack QUEYRANNE, avant d’ajouter que « cette signature est le signal d’une
véritable dynamique qui prend forme pour penser et préparer l’avenir de l’apiculture en Rhône-Alpes»


Pour répondre aux enjeux régionaux identifiés comme stratégiques, la Région accompagne les
filières régionales de production agricole, les aident à anticiper les évolutions de leur
environnement économique et à se doter d’une capacité collective à innover.

Aujourd’hui, 11 filières sont soutenues par la Région dans le cadre d’un CROF : miel, chevaux, bovins lait, volailles, chèvres, lapins, moutons, porcs, vins, fruits et agriculture biologique.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8512 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2012
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+