Barrage de Saint-Egrève: vaste opération de nettoyage

Barrage de Saint-Egrève: vaste opération de nettoyage

Notre coup de gueule de début janvier continue à mobiliser.

Rappelons nous: nous avons  mis en ligne sur sillon38 un article largement illustré concernant les berges de l’Isère transformées en immense dépotoir au niveau du barrage de St Egrève. Le hic étant que nulle structure n’est obligée de les nettoyer.

EDF union de production alpes a pris la décision de prendre à sa charge le nettoyage des 500 mètres qui précèdent l’ouvrage. Plus de 100 tonnes de détritus divers ont été récoltées.

Mais cette opération, louable n’était pas suffisante car les détritus s’accumulent sur plus de 2 kilomètres.

L’union des pêcheurs, L’association agréée de pêche et protection en milieu aquatique accompagnée de divers partenaires dont EDF, La Métro, les communes de St Egrève, Sassenage, la Frapna, l’aviron club de Sassenage Isère, Nautic sports…ont décidé d’organiser une vaste opération de nettoyage des berges.

Ce samedi 13 octobre, dès le début de la matinée tout le monde, dont de nombreux bénévoles étaient prêts à partir à la chasse aux détritus. Toute la journée, aidés par des bateaux, canoés, ils ont récolté des détritus aussi divers les uns que les autres.

Des milliers d’objets en plastique mais également des pneus, vélos, micro-ondes, télévisions, frigidaires, tuyaux, chaises ,extincteurs…

On peut vraiment féliciter et remercier ces bénévoles car même si le travail s’est fait dans la bonne ambiance, ils en ont vraiment bavé!

En fin de journée les deux bennes mises à disposition débordaient de ces fameux détritus. Environ 60 m3 ont été ramassés.

C’est bien mais combien en reste t -il à récolter. Sans doute plusieurs tonnes encore….

Et maintenant?

On ne peut qu’applaudir cette initiative, la mobilisation de diverses structures mais la question de l’avenir reste posée.

Si rien n’est fait, en quelques mois le travail réalisé sera réduit à néant.

Frédéric Goulven, agent EDF , responsable du projet Energie Hydroélectrique à EDF, accompagné de Stéphane Toletti directeur du barrage de St Egrève et du service de communication d’EDF Union de production Alpes souhaite ne pas en rester là.

 » Plus de 800 tonnes par an de détritus franchissent les grilles du barrage de St Egrève. Les berges en amont de l’ouvrage sont souillées sur plusieurs centaines de mètres. Il faut faire quelque chose. La mobilisation doit être générale et des études doivent être faites afin de déterminer de façon précise d’ ou proviennent ces déchets, ces foyers de pollution. Ensuite il s’agira de trouver comment les éradiquer. « 


Reste également à poursuivre, à accentuer les campagnes de communication, de sensibilisation en direction du grand public, des enfants, des communes…. afin de leur faire prendre conscience des dégâts causés par des gestes irresponsables.

Voici  quelques clichés pris sur le vif…

Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8547 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2012
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+