Catégorie | agriculture

Un agriculteur sur cinq a moins de 40 ans

Les jeunes agriculteurs sont majoritairement des hommes (81 % contre 74 % pour l’ensemble des exploitants tous âges confondus). La moitié d’entre eux travaillent sur des « grandes » exploitations.
Ils travaillent plus souvent en commun, et détiennent une plus faible part du foncier en propriété. Près de 60 % d’entre eux ont bénéficié de la dotation jeune agriculteur, cette part dépasse 80 % en bovins lait.

En 2010, on comptabilise près de 117 000 jeunes agriculteurs soit 19 % des exploitants en France métropolitaine, alors que les jeunes ne représentent que 14 % des exploitants dans l’Union européenne.

Ils travaillent sur près de 104 000 exploitations, soit 21 % de l’ensemble des exploitations françaises. Les jeunes agriculteurs sont davantage présents sur les grandes exploitations (ces dernières rassemblent 56 % des  jeunes agriculteurs) et moins présents sur les petites exploitations (16 % des jeunes agriculteurs). La part de jeunes agriculteurs varie entre 13 % dans les exploitations fruitières et 26 % pour les exploitations bovins lait.

La Franche-Comté, le Nord-Pas de- Calais, les Pays de la Loire et la Bourgogne sont les régions les plus dynamiques en termes de renouvellement des générations : un quart des exploitations ou plus sont des exploitations avec au moins un jeune agriculteur.

Seul un jeune agriculteur sur cinq est une femme. Les femmes ne représentent que 19 % des jeunes agriculteurs (contre 27 % des exploitants tous âges confondus).

Source Agreste

Pour lire la totalité du recensement cliquer ici:

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8575 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2012
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+