Archive | 21 novembre 2012

Quelles pratiques agricoles pour demain: fermes ouvertes à Crolles

gresiv

Dans le Grésivaudan, comme ailleurs en France, les citoyens s’interrogent sur l’agriculture, ses modes de production, avec le souhait affiché d’un mode de consommation plus « durable », basé sur un approvisionnement local en produits de qualité. Les agriculteurs sont eux aussi de plus en plus nombreux à vouloir faire évoluer leur mode de production et de commercialisation.

A l’issue de la table ronde organisée en novembre 2010 sur le thème « Des produits de qualité, ça se cultive ! », nombre de participants, agriculteurs, consommateurs et élus ont exprimé le souhait de poursuivre ces échanges constructifs.

Dans cet objectif, la communauté de communes Le Grésivaudan, la Chambre d’agriculture de l’Isère et des agriculteurs de la commune de Crolles organisent une matinée portes ouvertes sur trois exploitations agricoles le :

Samedi 1er décembre 2012

Les agriculteurs présenteront leurs cultures et élevages ainsi que leurs modes de production. Sur chacune des trois exploitations du circuit, les visiteurs pourront découvrir plus particulièrement une pratique favorable à la préservation de l’environnement.

9h EARL Navarosi père et fils, MM. Navarosi, rue de Mayard

Grandes cultures

Une aire adaptée pour éviter les pollutions par les produits phytosanitaires

10h GAEC Pierre Grange, MM. Genoulaz, rue des Echelles

Grandes cultures

Désherbage mécanique pour réduire l’usage des herbicides

11h GAEC Ferme des Echelles, MM.Drevet, rue des Echelles

Maraîchage, lait, grandes cultures, vente directe.

Utilisation d’insectes pour la lutte biologique en maraîchage

Catégorie agricultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2012
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+