Formation « truffe et trufficulture »

MFR VIFLa MFR de Vif organise du 11 au 15 février une formation sur la truffe ouverte à tous et ce, pour la quatrième année consécutive.

La truffe, venez y mettre votre nez !

Champignon souterrain au parfum envoûtant, la quête du diamant noir est un chemin de persévérance, de patience et de passion. Alors que l’Isère compte bien des sols propices à sa culture, la production de truffe reste largement inférieure à son potentiel historique malgré une valeur ajoutée élevée.

Pourtant, la plantation d’une truffière intéresse autant les gastronomes curieux que les actifs agricoles en vue de créer un complément de revenus ou simplement de valoriser savoureusement des terres peu fertiles.

Pour vous guider dans l’univers de la truffe, ou plutôt des truffes, la Maison Familiale de Vif dispense depuis 2008, la formation « truffes et trufficulture », ouverte à tous. Elle inclut l’identification de terrains propices, la récolte et la préparation culinaire des truffes en passant par tous les aspects techniques et réglementaires liés aux truffières.

Stage du 11 au 15 février 2013, 35h de formation incluant cours théoriques et visites de truffières.

MFR VIF 2Inscriptions avant le 5 février.

Programme détaillé, tarifs et financements,

contact:

MFR Vif

04 76 72 51 48

veronik.leblay@mfr.asso.fr

Maison Familiale Rurale – MFR Vif - 50, avenue de Rivalta – 38 450 Vif
Tel : 04 76 72 51 48Fax : 04 76 72 43 53 – e-mail : mfr.vif@mfr.asso.fr

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8604 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2013
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+