Catégorie | agriculture, grand angle

Téléthon Tullins: merci les agriculteurs

L’association des commerçants de Tullins, associée à ses homologues de Voreppe et Voiron, a frappé un grand coup pour le téléthon 2012. Elle a présenté le plus grand plateau de fromages du monde: 133,08 mètres carrés.

L’extraordinaire est qu’il a été constitué uniquement de fromages de  Rhône-Alpes: 320 sortes. Pour réaliser ce défi il a fallu récupérer les 3 tonnes de fromages, 10 000 pièces…

Pour réussir un tel défi, il a fallu la mobilisation de nombreux partenaires, bénévoles… et des agriculteurs du canton.

En effet ceux ci ont largement participé à cette opération. Malgré le froid, la neige qui dominaient la région début décembre, les agriculteurs ont mis en place une mini-ferme, qui était plutôt grande… qui a attiré petits et grands.. De plus ils ont pris en charge la récupération, le transport et le positionnement de plus d’une centaine de pallox qui ont servi de socle à l’exposition des fromages.

Cette mobilisation a été très appréciée par l’ensemble des participants à la soirée  » remise de chèque à l’AFM » dont Laurence Tiennot-Herment venue spécialement à Tullins et qui est repartie avec un chèque de plus de 26500 euros ( 26517,60 euros exactement)

annequin

Elle a particulièrement remercié les agriculteurs pour leur investissement. Parmi ceux ci chacun a apprécié la présence de Françis Annequin, « agriculteur à la retraite », comme il se plait à dire mais aussi et surtout ancien coordinateur départemental du téléthon et très proche des maladies génétiques….

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+