Archive | 11 février 2013

Neige: vigilance jaune…

L’amélioration des conditions météorologiques permet le passage du niveau d’alerte en vigilance jaune. Toutefois, cet épisode neigeux s’inscrit dans la durée avec une diminution de l’intensité des précipitations.

Cet événement a mobilisé plus de six cents personnes sur le terrain (militaires de la gendarmerie nationale, agents du Conseil Général et d’AREA). 1120 tonnes de sel ont été répandues sur l’ensemble du réseau routier. Enfin, près de 700 poids-lourds ont été stockés sur les autoroutes en raison des restrictions de circulation prises par la préfecture. Tous ces poids-lourds ont repris, à cette heure, la route et la circulation est fluide.

2500 clients ont été privés d’électricité ce matin. A l’heure actuelle, il ne reste que 300 clients pour lesquels les lignes n’ont pas été rétablies. ERDF met tout en œuvre pour rétablir son réseau au plus vite.

Ce matin, à 7h30, un bus transportant 47 enfants venant de Marange-Silvange en Mozelle a été bloqué sur la RD 1075 près de la commune de St Maurice en Trièves. Le Maire de la commune du PERCY a été aussitôt sollicité par la préfecture pour accueillir ces enfants. Ils ont trouvé refuge dans la salle des fêtes et ont pu se restaurer avant de reprendre leur route vers Gap à 14h précédé par un chasse-neige.

A 10h40, 56 enfants d’une classe de CM2 et leurs six accompagnateurs venant de Neuilly sur Seine ont été pris en charge par le service de sécurité civile de ville de Grenoble à la Gare SNCF et ont été abrités à la Maison des habitants du Quartier St Bruno avant de reprendre leur route vers Laffrey où ils sont arrivés sans encombre en empruntant un autre itinéraire que la rampe de Laffrey.

A 12h40, 47 enfants de CE2/CM1 et leurs six accompagnateurs venant de Neuilly sur Seine ont également été pris en charge par le service de sécurité civile de ville de Grenoble à la Gare SNCF avant de reprendre leur route vers Barcelonette. Au niveau du col de Lus la Croix Haute, un chasse-neige leur a ouvert la voie. La Préfecture du département des Hautes Alpes suit leur acheminement vers leur destination finale.

Le besoin de suspendre les transports scolaires n’est plus avéré. Ce service est donc intégralement rétabli dès demain matin.

L’interdiction de circulation pour les poids lourds de plus de 7,5 tonnes a été levée, ce jour, à 13h sur le réseau autoroutier isérois. Leur circulation est limité à 70 km/h et les dépassements sont interdits.

La circulation des véhicules de plus de 7,5 tonnes demeure toutefois interdite en Isère : sur l’autoroute A51 ainsi que sur la RN85, la RD1075 et la RD1091

Ces mesures ne s’appliquent pas  aux véhicules suivants sous réserve d’équipements spéciaux et après s’être assuré de la viabilité de l’itinéraire à emprunter :

-       aux engins de viabilité hivernale,

-       aux transports en commun de voyageurs

-       aux véhicules de secours,

-       aux véhicules de dépannage,

-       aux poids lourds assurant l’approvisionnement en matériaux de traitement de chaussée,

-       aux véhicules de transports d’animaux vivants,

-       aux véhicules de collecte de lait.

Ces mesures s’inscrivent dans un plan d’ensemble de mesures prises au niveau régional (Plan Intempéries Rhône-Alpes Auvergne).

Conseils de comportement :

-       Soyez prudents si vous devez absolument vous déplacer. Privilégiez les transports en commun.

-       Renseignez vous sur les conditions de circulation auprès du centre de circulation routière CRICR (site Bison Fûté), écoutez la radio.

-       Consultez l’évolution de la situation sur le site Internet de Météo France : http://france.meteofrance.com

Catégorie nature, transportCommentaires fermés

Élections aux chambres d’agriculture : résultats officiels en Rhône-Alpes

Les élections aux chambres d’agriculture, qui renouvellent pour 6 ans l’ensemble des membres des collèges qui les composent, se sont déroulées de la mi-janvier au 31 janvier 2013. En Rhône-Alpes, elles ont concerné près de 185 000 électeurs pour 325 membres élus.

Il convient de rappeler que pour la première fois dans le cadre de ces élections, une obligation de mixité a été introduite dans les listes de candidatures. C’est également la première fois que les membres du collège des chefs d’exploitation de la chambre régionale d’agriculture sont élus au suffrage direct, sur listes départementales.

Les résultats départementaux détaillés sont en ligne sur le site du Ministère de l’Agriculture : www.agriculture.gouv.fr

Il faut souligner que 9 autres collèges viennent composer les chambres d’agriculture :

  • collège des propriétaires et usufruitiers
  • collège des salariés de la production agricole
  • collège des salariés des groupements professionnels agricoles
  • collège des anciens exploitants et assimilés
  • collège des sociétés coopératives agricoles de production
  • collège des autres sociétés coopératives agricoles et SICA
  • collège des caisses de crédit agricole
  • collège des caisses d’assurance mutuelles agricoles et caisses de MSA
  • collège des organisations syndicales d’exploitants agricoles.

Analyse des résultats

S’agissant plus particulièrement du collège des chefs d’exploitation et assimilés, le plus important en nombre, et celui servant à déterminer la représentativité des organisations syndicales dans chaque département et dans la région, les résultats montrent :

  • une érosion nette de la participation dans chaque département
  • le maintien d’une position majoritaire pour la FNSEA-JA, y compris dans les Savoie qui se retrouvent réunies dans une même chambre inter-départementale, et dans l’Ain où la coordination rurale et la confédération paysanne s’étaient réunies contre la majorité sortante
  • une progression, dans tous les départements, de la coordination rurale, deuxième organisation syndicale d’exploitants agricoles dans la Drôme et en Isère
  • la Confédération paysanne reste la deuxième organisation syndicale à l’échelle de la région Rhône-Alpes, contrairement aux résultats nationaux où elle est en troisième position.

elections rha

Catégorie Elections chambre d'agriculture 2013Commentaires fermés

Réflexion sur la création d’un pôle national vétérinaire

Les missions des vétérinaires se diversifient de plus en plus et touchent à la fois la maîtrise des risques sanitaires (infectieux et chimiques), la préservation de l’environnement, la protection du bien-être animal.

Les étudiants vétérinaires acquièrent des compétences variées y compris dans les domaines de la recherche et de la gestion.

Pour mieux coordonner ces missions, Mireille Riou-Canals, Directrice générale de l’enseignement et de la recherche au Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, vient de confier à Stéphane Martinot, Directeur général de VetAgroSup, le pilotage d’une réflexion sur la création d’un pôle national vétérinaire fédérant les quatre écoles vétérinaires.

Ce nouveau projet s’inscrit dans le cadre de la préparation de la loi d’avenir de l’agriculture et de l’alimentation. Celui-ci comportera un volet relatif aux missions et à l’organisation de l’enseignement et de la recherche agricoles au service de ces politiques publiques, et en cohérence avec la réforme préparée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Fédérant les quatre écoles vétérinaires placées sous la tutelle du Ministère de l’agriculture, ce pôle aurait pour objectifs :
- d’enrichir l’offre de formation afin de renforcer sa qualité et son attractivité ;
- d’adapter la formation aux besoins des futurs diplômés et de leurs employeurs ;
- d’augmenter le nombre d’étudiants formés ;
- d’inscrire le dispositif en conformité avec les référentiels internationaux d’accréditation ;
- d’accroître la reconnaissance et le rayonnement internationaux tant en matière de formation que de recherche en santé publique vétérinaire et de recherche clinique.

Une mission de réflexion sur les orientations de l’enseignement supérieur agronomique a déjà été lancée, Stéphane Le Foll ayant confié à Bernard Chevassus-au-Louis, Inspecteur général de l’agriculture, le soin d’examiner l’opportunité de la création d’un pôle agronomique national. Il convient de réfléchir dans le même temps à la constitution d’un véritable pôle d’enseignement et de recherche vétérinaire.

Pleinement inséré dans le paysage national rénové de l’enseignement supérieur et de la recherche français et ancré dans les dynamiques territoriales, ce pôle s’appuiera sur les campus régionaux existants de manière à davantage coordonner les moyens de formation et de recherche, seule capable de répondre aux défis nationaux et internationaux de demain.

Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés

Table-ronde sur la traçabilité

Stéphane LE FOLL, Benoît HAMON, et Guillaume GAROT invitent à une table ronde à Bercy sur la traçabilité des viandes et sur les mesures prises à la suite de la présence de viande de cheval dans les plats cuisinés à base de viande de bœuf.

Une table ronde réunira les ministres chargés de la consommation, de l’agriculture et de l’agroalimentaire et les professionnels de l’abattage, de la commercialisation de viandes, de la transformation et de la distribution :

le lundi 11 février 2013 à 16h30 Au Ministère de l’économie et des finances

À la suite d’un signalement de viande de cheval dans des plats cuisinés à base de viande de bœuf commercialisés par le groupe Findus, l’enquête menée par les services de la DGCCRF a permis d’établir le circuit de commercialisation de la viande concernée. L’enquête continue pour établir les responsabilités sur la filière d’approvisionnement et pour identifier tous les produits concernés commercialisés en France et en Europe en lien avec les autorités des autres États concernés et les autorités européennes.

Les professionnels ont annoncé avoir immédiatement procédé au retrait des produits litigieux.

Cette table ronde sera l’occasion de faire un point sur l’ampleur de ces retraits, d’évoquer la traçabilité des viandes ainsi que le renforcement des contrôles à envisager.

Catégorie agro-alimentaireCommentaires fermés

Plats surgelés:  » des sanctions doivent être prononcées »

Le président François Hollande a estimé  que « des sanctions devront être prononcées » dans l’affaire des plats surgelés confectionnés à base de viande de cheval en lieu et place de boeuf.

« Il y a eu des manquements, visiblement, des profits, des comportements inadmissibles, des sanctions devront être prononcées, administratives et pénales si le dossier le justifie », a déclaré le chef de l’Etat en marge de l’inauguration d’un nouveau bâtiment des Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine, en banlieue parisienne.

« L’Etat a un double devoir de transparence et de responsabilité », a souligné le président Hollande, ajoutant que « des enquêtes vont être diligentées dans un délai très court » ce qui permettra d’en savoir « encore davantage » mercredi.

François Hollande a par ailleurs estimé que la traçabilité, une « exigence des consommateurs », était « également un devoir pour l’Europe et pour la France », conseillant d’acheter des produits labellisés « viande bovine d’origine française ».

« Là, vous êtes sûr de ne pas vous tromper », a-t-il déclaré à l’adresse des consommateurs.

Le président de la République a cependant appelé à faire « attention » : ce « n’est pas parce qu’il y a des comportements qui ne sont pas acceptables, tolérables, et qui traduisent des recherches de profit dans la chaîne alimentaire que nous devons jeter le discrédit sur une industrie agroalimentaire française qui est de grande qualité et encore moins sur les éleveurs ».

« Mon souci est de donner aux consommateurs toutes les informations, aux Français, toute la transparence nécessaire, aux comportements délictueux, toutes les munitions indispensables, mais c’est aussi de faire que nous puissions continuer à consommer et à faire vivre nos éleveurs en France qui ne sont pour rien dans ces manipulations », a-t-il résumé.

Catégorie agro-alimentaireCommentaires fermés

Michel Dantin, Député européen: l’Europe joue son indépendance alimentaire

Michel Dantin, député Parti Populaire Européen au Parlement européen. Il est membre de la Commission agriculture du Parlement européen où il a présenté un rapport sur la réforme des organisations de marchés dans le cadre de la Politique Agricole Commune.

Rencontré à Strasbourg, au parlement européen, il a répondu aux questions de  notre confrère Michel Deprost, Enviscope.

cliquer ici: lire la suite…

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Neige: transports scolaires toujours interdits

La Préfecture de l’Isère communique

L’amélioration des conditions météorologiques sur le département de l’Isère permet de lever l’interdiction de circulation pour les poids lourds de plus de 7,5t sur l’ensemble du réseau autoroutier isérois sauf sur l’A 51 à compter de 13h.

La circulation sur le réseau autoroutier pour les poids lourds de plus de 7,5t est limitée à 70 km/h et les dépassements sont interdits.

La circulation des véhicules de plus de 7,5 tonnes reste interdite en Isère :

-       Sur l’autoroute A51 ainsi que sur la RN85, la RD1075 et la RD1091.

Ces mesures ne s’appliquent pas  aux véhicules suivants sous réserve d’équipements spéciaux et après s’être assuré de la viabilité de l’itinéraire à emprunter :

-       aux engins de viabilité hivernale,

-       aux transports en commun de voyageurs

-       aux véhicules de secours,

-       aux véhicules de dépannage,

-       aux poids lourds assurant l’approvisionnement en matériaux de traitement de chaussée,

-       aux véhicules de transports d’animaux vivants,

-       aux véhicules de collecte de lait.

Ces mesures s’inscrivent dans un plan d’ensemble de mesures prises au niveau régional (Plan Intempéries Rhône-Alpes Auvergne).

La circulation des transports scolaires reste interdite sur l’ensemble du département de l’Isère pour la journée du lundi 11 février 2013.

Conseils de comportement

-       Soyez prudents si vous devez absolument vous déplacer. Privilégiez les transports en commun.

-       Renseignez vous sur les conditions de circulation auprès du centre de circulation routière CRICR (site Bison Fûté), écoutez la radio.

-       Consultez l’évolution de la situation sur le site Internet de Météo France : http://france.meteofrance.com

Une information régulière de la situation sera émise par la Préfecture de l’Isère et relayée par sillon38.com

Catégorie nature, transportCommentaires fermés

Echappées belles: le Vercors paradis blanc

Jérôme Pitorin est en plein coeur du massif des Coulmes, un lieu magique l’hiver pour les amateurs de nature et les sportifs.

Il y retrouve Marc Chenu, accompagnateur de montagne, pour une balade en raquettes.

Avec Jean Lambret, agriculteur et garde forestier, il découvre la petite station de Corrençon en Vercors.
Tous deux se préparent pour une excursion en ski de fond à 1280 mètres d’altitude, au milieu de paysages nordiques et de falaises calcaires impressionnantes… Avant leur arrivée à Malaterre, Jérôme et Jean s’arrêtent au gouffre géologique : le scialet de Malaterre.

Puis, ils rencontrent Lydia et Bernard Chabert, propriétaires de l’auberge de Malaterre, à la lueur des chandelles, en tenue traditionnelle et à la nuit tombée, les veillées commencent… C’est à ce moment là, que l’auberge devient un lieu hors du temps, où les lampes à pétrole et les légendes se mélangent.

A Villard de Lans, Jérôme est aux côtés de Stéphane, joueur de hockey semi professionnel.
Jérôme le suit à son entraînement et à un match. Retour à la nature avec Angélique, qui est tombée amoureuse du Vercors et de la Ferme du Clos. De là, la vue sur les falaises de Presles est spectaculaire.

Seule, elle gère une ferme où chèvres, lapins et ânes partagent l’étable. L’activité les emmènent jusqu’au moulin de Léon pour une des productions phare de la région, les noix de Grenoble. Jérôme a rendez-vous avec Laurent Garnier, un passionné de spéléo.

Leur sortie commence par la mise à l’eau des canots, car ils abordent la grotte de Choranche par le lac souterrain. Sur place, ils retrouvent Serge, photographe, qui leur montre comment mettre en lumière la vie souterraine.
Puis enfin, direction le camp Vanier où Jérôme est attendu par Erwan pour une randonnée en chien de traîneau. Une autre façon de découvrir les paysages du Vercors.
Au programme six reportages tournés dans le Vercors : Vivre là-haut / Le bois, richesse d’une région… / Les urbains – montagnards du Vercors / Biathlon, l’usine à Champions / Les routes du vertige / La foulée Blanche.

France 5

ÉCHAPPÉES BELLES
SAMEDI 16 FÉVRIER 20.35 INÉDIT

intercom


Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Elections Chambre d’Agriculture du 31 janvier 2013 : Analyse des résultats

La FDSEA -JA apporte son analyse concernant les résultats à l’élection des membres de la Chambre d’Agriculture de l’Isère.

 » Sur les 5 700 inscrits dans le principal collège (celui des exploitants actifs) 2 842 personnes ont effectivement votés, soit 50%. Ce nombre de votants est à comparer avec le nombre d’exploitations professionnelles générant un chiffre d’affaires annuel supérieur à 25 000 euros : Elles sont au nombre de 2 999 en Isère selon le dernier recensement agricole.

On peut donc considérer que, statistiquement, les exploitants professionnels, ceux qui vivent effectivement de l’activité agricole, ont très fortement voté.

Cette situation confère donc une très forte légitimité au vote. En recueillant la majorité absolue des suffrages (50,3%) la liste FDSEA – JA ressort ainsi renforcée de cette élection au terme d’une campagne âprement disputée. Les agriculteurs ont choisi un syndicalisme de projets et non pas un syndicalisme de rejet pour les 6 prochaines années.

Catégorie Elections chambre d'agriculture 2013Commentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+