Groupement des sylviculteurs de Belledonne: « se battre pour faire avancer la filière bois »

Dense, très dense assemblée générale du Groupement de Sylviculteurs de Belledonne. Il faut dire que pour l’occasion le Groupement fêtait ses Trente ans d’existence.

GSB 1

De nombreux élus et personnalités et adhérents au groupement ont tenu d’honorer de leur présence cette assemblée générale qui a permis de faire le tour de l’actualité de la filière bois de Belledonne mais bien au delà.

GSB 0

Une poignée de propriétaires forestiers ont compris au milieu des années 80 qu’il fallait se fédérer afin de gagner en efficacité, de mieux se faire entendre, d’être davantage représentatifs vis à vis des décideurs. En février 1983 et en février 1985 les groupements des sylviculteurs de Belledonne Nord et sud étaient officialisés.

Ceux ci ont peu a peu grandi, mis en place de nombreuses actions… sont devenus des structures référentes au sein de la filière bois…

GSB 21

Historique présenté par Jean Carvin et Maurice Cohard.

Mais il fallait évoluer et les présidents Gras pour le Nord et Giraud pour le sud ont eu l’intelligence de comprendre que la forêt de Belledonne ne faisait qu’une et qu’il ne fallait qu’un groupement pour mener à bien ses intérêts et ceux des adhérents aux groupements.

En février 2011, les deux groupements ont fusionné en un seul: le Groupement des Sylviculteurs de Belledonne, présidé par Henri Gras. Un groupement qui compte 331 adhérents à ce jour.

Afin de remercier les créateurs des groupements des sylviculteurs de Belledonne un diplôme d’honneur leur a été décerné au cours d’une petite cérémonie pleine d’émotion…Ceux ci ont pour noms: Rebuffet, Rochas, Roy, Roux, Jourdan, Millat, Zacharie, Guillet…

GSB 2

GSB 5

GSB 6

GSB 7

Henri Gras n’a pas fait langue de bois dans son rapport moral: «   L’année écoulée ne sera pas marquée d’une pierre blanche. Si tout pouvait le faire penser, nous avons dû déchanter. La demande pour favoriser les coupes groupées  engagée vers vous n’a pas été à la hauteur des espérances, la vente n’a pas été glorieuse. » Le président espère que sur ce dossier 2013 sera meilleure..

Il a rappelé qu’ « il est important et de l’intérêt  des propriétaires de voir les forêts gérées durablement et permettre ainsi la transmission du patrimoine aux générations suivantes, aux enfants, petits enfants… »

Le président du GSB a informé la salle l’intérêt d’accéder à la certification PEFC, « la dernière vente de bois, tous les bois étaient PEFC.

Je vous ai toujours rappelé que ça ne permettrait pas de vendre plus cher, mais la certitude de les vendre. Pour les derniers retardataires, il y a urgence…. »

Le groupement des sylviculteurs de Belledonne se situe sur le sud ISERE  et sa superficie boisée est proche de 70% de la surface totale de Belledonne. » Il est  important de souligner qu’il  génère  mille emplois directs non délocalisables et que la production de bois est renouvelable. Pourtant il semblerait que nous soyons marginalisé au profit des activités qui profitent de ces magnifiques ressources naturelles…. » se lamente Henri Gras.

Ce dernier se voulant rassurant: « l’Année 2013, certains la prédisent  mauvaise, nous devons  nous battre pour faire avancer  la filière bois et faire démentir ces prédictions… le GSB fera le maximum pour y parvenir… » Pour ce le groupement sait qu’il peut compter de plusieurs soutiens: le Conseil Général de l’Isère, le CRPF…

Reste un  projet qui n’a pu aboutir: le rapprochement avec le syndicat forestier de l’Isère. « D’autres voies sont à l’étude… »

Le GSB à travers son vice-président Gérard Arnaud a constaté que les ventes groupées, si elles se développent ne sont pas satisfaisantes..  » Nous sommes au bout d’un système et le nouveau n’a pas vu le jour. Et pourtant il y a une urgente nécessité de concilier les intérêts des vendeurs et des acheteurs…

GSB 9

Le morcellement des parcelles, la méconnaissance de la gestion de la forêt sont des freins au développement de l’activité forestière. Patrick Chion président du groupement Forêt Trièves-Beaumont-Matheysine a présenté le projet, en phase finale, d’une association syndicale libre de gestion forestière.

Ses missions premières: gérer les parcelles, mutualiser les travaux… valoriser la forêt et son bois .  » il faut savoir que plus de 50% de nos bois sont de très haute qualité et quand on pense qu’ils sont vendus sur un seul coup d’oeil… »

Plusieurs autres thèmes ont été abordés: les dégâts de gibier en forêt, l’intégration de la forêt au sein des communautés de communes, de l’espace Belledonne, la candidature du territoire de Belledonne en tant que Parc Naturel Régional…

Oui vraiment une très dense assemblée générale…que nous terminons par un petit clin d’oeil aux dévoués membres du Conseil d’administration…et à une oeuvre!

GSB 12

GSB 20

Articles en rapport avec cette assemblée générale. Cliquer sur le titre pour les lire:

St Martin d’Uriage, le rôle important de la forêt

La politique de l’Isère envers sa forêt et sa filère bois

Vaujany: fête de la forêt de montagne



Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8604 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+