Archive | 19 février 2013

Salon de l’immobilier, Alpexpo Grenoble, bénéficiez de tarifs réduits

Dates

Du vendredi 15 au dimanche 17 mars 2013

Horaires

Tous les jours de 10 h à 19 h

Lieu et organisateur

ALPEXPO
Parc événementiel de Grenoble
Avenue d’Innsbruck
38100 Grenoble
Tél : 04 76 39 66 00
Fax : 04 76 09 36 48
Contact : foiresetsalons@alpexpo.com
Web : www.alpexpo.com


Les chiffres du Salon de l’Immobilier

• 50 exposants
• 2 000 m² d’exposition
• 4 000 visiteurs attendus

Tarifs

• Plein tarif : 6 €

Bénéficiez d’un tarif réduit: imprimez le bulletin ci dessous:

salon de l'immobilier redu

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Salon demeures fleurs et saveurs: bénéficiez d’un tarif réduit

Le salon Demeure Fleurs & Saveurs propose de faire de sa maison un lieu singulier, personnel, accueillant et intime. Découvertes, émotions, rencontres sont au menu de ce 1er rendez-vous de l’Art de Vivre à Grenoble.
Pendant trois jours, Demeure Fleurs & Saveurs permet à ses visiteurs, porteurs de projets d’aménagement de leur intérieur ou simplement hédonistes, de rencontrer les plus belles marques de la décoration, de l’équipement de l’habitat et des produits gourmands dans un lieu d’élégance et de partage.

Ce salon est organisé à Alpexpo Grenoble les 15-16 et 17 mars 2013.

Pour bénéficier d’une entrée à tarif réduit: imprimez le bulletin de réduction ci dessous…

reduction demeure fleurs

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Abattoir de Grenoble: au pôle viande coopératif de jouer…

L'ABAG laisse place au pôle viande coopératif. Objectif minimum: 2500 tonnes de viande traitées annuellement

L'ABAG laisse place au pôle viande coopératif. Objectif minimum: 2500 tonnes de viande traitées annuellement

L’association des usagers de l’abattoir de Grenoble a décidé, suite au placement en procédure judiciaire de la société d’exploitation desdits abattoirs , de proposer un nouveau projet. Celui ci ayant pour but premier d’assurer le maintien de l’activité sur le site du Fontanil. Voir notre article: Le nouveau projet pour l’abattoir de Grenoble.

Ce projet a été retenu par le tribunal de commerce. Dès lors il s’est créé un élan de solidarité, une mobilisation de plus de 160 personnes: éleveurs, bouchers, négociants en bestiaux, restaurateurs, soutenue par plusieurs collectivités territoriales, locales, organisations professionnelles afin de mener à bien ce projet.

Il a abouti par la création d’une société coopérative d’intérêt collectif. Ses statuts ont été officialisés ce mardi 19 février, date à retenir… quand on sait que l’avenir de l’abattoir du Fontanil n’a tenu qu’à un fil…

« Certes nous sommes très optimistes mais la guerre est loin d’être gagnée » prévient Eric Rochas président des usagers de l’abattoir.  » De nombreux écueils nous attendent, de tous ordres, le plus important étant de trouver au plus vite un équilibre financier stable ».

De nos jours on revendique les circuits courts, la traçabilité… « on ne pouvait pas imaginer la fermeture de l’abattoir de Grenoble… Certes il y a ceux de La Mure, de La Tour du Pin… à nous de trouver une complémentarité entre ces trois abattoirs » précise Eric Rochas qui rajoute: l’objectif  minima pour le pôle viande coopératif de l’Isère ou isérois, le terme final n’est pas tranché, est de 2500 tonnes par an… Afin de rentabiliser au mieux le travail nous allons en revoir toute l’organisation et effectuer les travaux de rénovation de façon raisonnée… »

Bien entendu les éleveurs, premiers concernés par le maintien de l’activité au tout nouveau pôle viande coopératif sont satisfaits, ils ne sont pas les seuls…

Jean-Pierre Villoud, maire de Mont St Martin a adhéré au projet:  » il y a deux éleveurs sur la commune, de daims et chèvres. Il n’aurait pas été évident pour eux de faire des km pour faire abattre leurs bêtes. Je suis même persuadé que la fermeture de l’abattoir du Fontanil aurait mis en péril leurs exploitations. De plus, nous sommes dans la philosophie des circuits courts… Ceci pour dire que nous soutenons ce projet… »

La communauté de communes du Grésivaudan, le pays voironnais, la communauté de communes du massif du Vercors, pour ne citer qu’ eux, le syndicat mixte Alpes abattage de l’Isère, le conseil général, la Métro, la région soutiennent également cette initiative qui a également l’appui de structures comme la chambre d’Agriculture , le GDS de l’Isère, les banques comme le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes…

Le pôle viande coopératif est officiellement sur les rails…  » Reste à mouiller encore et encore la chemise afin de l’aider à trouver sa vitesse de croisière. Il a un délai de 6 mois pour y arriver, sinon… » a conclu Eric Rochas.

Catégorie élevageCommentaires fermés

MFR de l’Isère: portes ouvertes 2013

Vous souhaitez vous informer sur les maisons familiales rurales, les formations dispensées, rendez vous est donné lors de leurs portes ouvertes.

MFR de La Grive
4ème – 3ème / Accueil / Commerce / Services en Milieu Rural
Samedi 16 mars de 9h à 17h

MFR Chaumont
4ème – 3ème / Art Floral / Paysage / Commerce Horticole / Animalerie
Samedi 16 mars de 9h à 18h
Dimanche 17 mars de 9h à 18h

4ème – 3ème / Services aux Personnes
Samedi 16 mars de 9h à 17h
Mercredi 17 avril de13h30 à 18h
Mercredi 15 mai de 13h30 à 18h

Agriculture / Machinisme agricole / Agroalimentaire / Laboratoire / Biotechnologies / Economie sociale
Samedi 23 février de 9h à 12h30
Samedi 16 mars de 9h à 17h

4ème – 3ème / Agriculture / Maintenance de Bâtiment /
Plomberie / Maçonnerie
Vendredi 22 mars de 14h à 18h
Samedi 23 mars de 9h à 18h
Samedi 25 mai de 9h à 12h30

4ème – 3ème / Agriculture / Machinisme agricole
Samedi 16 mars de 9h à 17h
Dimanche 17 mars de 9h30 à 17h

4ème – 3ème / Services aux Personnes / Tourisme adapté
Samedi 16 mars de 9h à 18h

4ème – 3ème / Classes préparatoires à l’apprentissage / Canins et Félins /
Electricité / Electrotechnique
Vendredi 15 mars de 14h à 18h
Samedi 16 mars de 9h à 18h

Classes préparatoires à l’apprentissage / Bois / Menuiserie /
Mécanique automobile
Vendredi 15 mars de 14h à 18h
Samedi 16 mars de 9h à 18h
Samedi 20 avril de 9h à 18h

MFR de Coublevie
4ème – 3ème /
Métiers du Cheval
Vendredi 22 mars de 14h à 17h
Samedi 23 mars de 9h à 17h

Maintenance industrielle / Maintenance énergétique /
Maintenance informatique et réseaux
Vendredi 15 février de 15h à 19h
Samedi 16 mars de 9h à 17h

Classe préparatoire à l’apprentissage / Mécanique agricole / Motoculture de plaisance / Mécanique engins de TP et matériel de manutention
Samedi 23 mars de 9h à 17h

4ème – 3ème / Nature et aménagement / Agriculture
Samedi 23 mars de 9h à 17h

MFR de Vif

50 rue de Rivalta

38450 VIF

04 76 72 51 48 04 76 72 43 53

mfr.vif@mfr.asso.fr

Directeur : Dominique Chartier

Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés

Noix de Grenoble

Pierre Gallin Martel, président de la coopérative Coopenoix fait le point sur la filière noix de Grenoble.

 » On peut dire que la campagne 2012 est bonne même si on constate une baisse légère de production: -3% par rapport à l’année 2011. » Par contre le calibre est là avec 55% de plus de 32 mm et à peine 3% de moins de 28mm.

Pierre Gallin Martel apporte un bémol:  » la qualité peut se classer entre moyenne et bonne… ». Au niveau commercialisation, aucun souci particulier pour écouler nos stocks, dans les mêmes proportions que les années précédentes: 80% de la production partira à l’exportation.

L’ensemble de la filière est donc satisfaite des résultats mais le président de Coopenoix souhaite rester vigilant par rapport à plusieurs problèmes.

coop 2Certaines zones de production ont des problèmes sanitaires aiguës à cause du développement de la bactériose -nécrose, un champignon qui cause beaucoup de dégâts. « Il existe des îlots d’infestation répartis sur l’ensemble de la zone de production, sur les communes de Beaulieu, l’Albenc, St Romans…On nous a signalé des pertes de récolte supérieures à 40%…  »

Le problème est « qu’il n’y a pas de solutions miracles malgré des essais, visites… On pense que la climatologie, la concentration du verger jouent un rôle dans le développement de la maladie mais… rien n’est moins sûr.

Des traitements sont possibles mais ils doivent être faits à bon escient, au bon moment suivant un protocole bien établi.

Les instituts comme l’Inra, la Senura travaillent sur ce dossier « depuis plusieurs décennies. Hélas, à cause du désengagement des pouvoirs publics, la recherche n’avance pas assez vite. De plus la noix représente peu pour les firmes phytosanitaires qui préfèrent axer leurs actions sur des productions plus rentables comme les céréales… »

Autre dossier abordé le foncier.  » L’emprise foncière est de plus en plus forte à cause essentiellement à cause de l’urbanisation. De plus le prix du foncier est de plus en plus élevé et certains propriétaires ne souhaitent pas que les exploitants plantent afin de ne pas s’engager sur du long terme, pensant faire une plus -value le moment voulu grâce à une transaction immobilière…

Coopenoix apporte une aide à la plantation mais il est difficile aujourd’hui pour un jeune de s’installer, de planter.

Le retour sur investissements est trop long. C’est à nous metteurs en marché de faire de la pédagogie, d’expliquer les perspectives favorables de commercialisation, de valorisation de la production…afin d’inciter les candidats à l’installation de franchir le pas. »

L’irrigation, » on en parle avec plus d’insistance depuis plusieurs années, les projets avancent des ASA se mettent en place… c’est une bonne chose pour sécuriser la production en cas de trop longues périodes de sècheresse. »

Il est bien entendu trop tôt pour parler de la prochaine campagne… On y reviendra!

COOPENOIX – 75, avenue de la Noix de Grenoble – B.P. 42 – 38470 Vinay – France
Tel. 33 (0)4 76 36 80 33 – Fax 33 0(4) 76 36 63 69 –
www.coopenoix.comwww.alpnoix.com

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

En quête de solutions: manger sain et pas cher…

Direct8 diffuse ce mercredi 20 février un reportage ayant pour thème: manger sain et pas cher: comment ils révolutionnent nos assiettes.

Au sommaire

Produits locaux, produits du terroir : la nouvelle guerre des hypermarchés : échaudés par les crises alimentaires, surtout depuis le problème viande de boeuf-cheval, les Français cherchent à mieux connaître la provenance de ce qu’ils mangent. La grande distribution a bien compris cette tendance et propose de plus en plus de produits locaux en rayons.

Le boom des camions-restaurants nouvelle génération:

Un nouveau type de camions-restaurants est arrivé en France, proposant une restauration chic et choc, qui associe qualité et petits prix.

L’incroyable folie des soupes : Loin d’une image vieillotte, la soupe est aujourd’hui le dernier chic pour un déjeuner sain et léger.

Direct8 mercredi 20 février 20H50.

Cette émission sera suivie du magazine En quête d’actualité ayant pour thème: produits du terroir: pièges et attrape-gogos.

Catégorie agro-alimentaireCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+