Archive | 23 février 2013

EDF et la station de l’Alpe du Grand Serre renouvellent l’expérience d’une navette électrique

Jusqu’au 3 mars, EDF UPA et la commune de La Morte proposent aux skieurs de l’Alpe du Grand Serre d’utiliser un mode de transport doux et silencieux grâceEDF navette à une navette électrique qui leur permet de rejoindre le centre du village depuis les parkings.

EDF – Unité de Production Alpes, producteur d’énergies renouvelables, accompagne pour la deuxième année consécutive, l’initiative de la commune de La Morte de mettre en place un mini bus électrique sur la station de l’Alpe du Grand Serre. L’entreprise démontre, ainsi, son attachement à une démarche qui vise à inscrire le développement durable comme une composante essentielle de l’activité économique.

Ce mini bus permet aux vacanciers de rejoindre, gratuitement, le coeur du village et le télésiège à partir des zones de stationnement, leur offrant ainsi un mode de déplacement doux et silencieux.
Le choix de ce mode de transport électrique répond à la démarche de préservation de l’environnement dans laquelle s’est engagée l’Alpe du Grand Serre en signant la charte nationale des stations de montagne de l’Association des Maires des Stations de Montagne.

Catégorie environnement, montagne, transportCommentaires fermés

67 ième Exposition Nationale d’Aviculture: 1100 animaux exposés

Très belle exposition organisée à Beaucroissant par l’union avicole de l’Isère. Cette exposition organisée tous les deux ans a élu domicile à Beaucroissant. Le lieu est central par rapport au département de l’Isère, la salle polyvalente est très fonctionnelle, on peut se garer sans problème et Beaucroissant est rompue à l’organisation de grandes manifestations nous a confié le président Guy Lazaronni.

L’union avicole de l’Isère est une vieille dame puisqu’elle a été créée en 1924. Elle  regroupe à ce jour une soixantaine d’éleveurs amateurs passionnés qui assurent la sauvegarde du patrimoine génétique de plusieurs races. »

Pour cette édition, quelque peu perturbée par la neige, 124 éleveurs en provenance de 19 départements ont exposé 1100 animaux. Des animaux qui ont participé à divers concours nationaux, régionaux..

Voici quelques clichés pris sur le vif, de façon très aléatoire car tous les animaux, sans exceptions mériteraient d’être mis en valeur.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Propriétaires forestiers: le rôle important de l’UGDFI

L’assemblée générale 2013 de l’union des groupements de développement forestier, présidée par Henri Gras fera date!  Il a en effet été demandé, par les élus, aux propriétaires forestiers de s’engager davantage dans les démarches qui vont être mises en place pour mieux développer les activités liées à la forêt et à la filière bois.

Henri Gras entouré de Gérard Arnaud vice président de l'UGDFI et François Brottes, député présente l'activité du groupement d&partemental

Henri Gras entouré de Gérard Arnaud vice président de l'UGDFI et François Brottes, député présente l'activité du groupement départemental

Dans un premier temps le président de l’UGDFI a indiqué que  » l’année 2012 a vu espoirs, illusions désillusions se succéder… On retiendra surtout les restructurations faites au niveau des techniciens du CRPPF… Nous en avons subi les conséquences qui sont allées jusqu’à la perte d’adhérents…La vente groupée de bois à St Badolph a été loin d’être satisfaisante, le projet un rapprochement entre les groupements et le syndicat des propriétaires forestiers n’a pas abouti… » A ce propos, le président Henri Gras pense que » l’on a sans doute voulu aller trop vite en besogne, il faut laisser le temps à la réflexion et réétudier un plan de rapprochement… « 

René Sabatier, ingénieur au CRPF a reconnu que les « changements de techniciens peuvent créer des craintes mais on doit reconnaître leurs mérites. » il a rappelé les différentes missions confiées au Centre Régional des propriétaires forestiers: former, informer, valoriser…Il a regretté que « sur l’Isère on n’arrive pas à mettre en place un cycle de formation FOGEFOR. Formation qui permet de mieux entretenir, gérer sa forêt…

UG 2

Au niveau des discussions, elles ont été nombreuses en 2012, en particulier avec le nouveau directeur de Coforêt Lionel Piet, celui de la communauté de communes du Grésivaudan Françis Gimbert,  » et celles conviviales et constructives que nous avons régulièrement avec le député François Brottes et le vice président du Conseil Général en charge de la forêt Charles Galvin. Ils sont à nos côtés, nous donnent de « bons tuyaux »Il a également été mis en avant une initiative originale: une rencontre organisée entre les trésoriers des différents groupements répartis sur le département. « Elle a permis de mieux se connaître et d’échanger des idées, des façons de travailler…

Jean Charles Thiévenaz a exposé quels sont les axes d’intervention des experts forestiers,  » notre rôle essentiel est de gérer la forêt et de mobiliser les ressources. »

Gérard Arnaud, vice président de l’UGDFI a informé les propriétaires forestiers que la prochaine coupe de bois aura lieu le 18 septembre à Rumilly. Il a rappelé à la salle que le succès de cette vente passe par une qualité irréprochable des bois présentés.  » Ils doivent être attractifs, homogènes.. »

Bertrand De Germiny a pour sa part abordé un problème récurrent: les dégâts de gibier.  » Ils sont de plus en plus importants en forêt. Sur certains secteurs, comme le Vercors ils sont insupportables… Cela vient essentiellement du fait qu’il y a de moins en moins de chasseurs, donc de plus en plus de gibier..  » Le problème est que les dégâts de gibier ne sont pas indemnisés.  » Par contre la fédération départementale des chasseurs nous apporte une aide au niveau de la protection de nos forêts… En cas de dégâts, il faut absolument contacter le président de l’ACCA locale, le président du Groupement forestier concerné..  »

Michel Cochet, président de Créabois a sensibilisé la salle sur la démarche PEFC.. Elle s’essouffle au niveau des adhésions à cette certification et pourtant elle devient indispensable pour vendre son bois d’autant plus que la demande en bois locale ne cesse de progresser…

Une présentation de l’Association syndicale libre de gestion forestière du Bas Dauphiné a été faite par Paul Rostaing. Sur le secteur une restructuration foncière a été menée a bien. 400 hectares ont été restructurés et l’on est passé au niveau des parcelles de 0,4 à 0,9 hectare donc plus faciles à exploiter, gérer. L’ASLGF permet de mutualiser cette gestion, cette exploitation.

Restait à entendre les propos des élus.

François Brottes député a de suite planté le décor: « pensez plus à vous unir qu’à vous désunir. Il y a trop de structures « bois » qui nuisent à la lisibilité de vos actions. Vous devez trouver les solutions adaptées pour mieux vous entendre… François Brottes a conseillé aux propriétaires forestiers d’aller au devant des futurs candidats aux élections municipales de 2014.  » Vaut mieux les rencontrer avant qu’après… » Il croit beaucoup à une gestion de la forêt qui fait la part belle à la régénération naturelle et a donné une idée aux propriétaires forestiers concernant la sensibilisation des jeunes vis à vis de la forêt.  » On parle beaucoup des nouveaux rythmes scolaires. Des idées nouvelles doivent émerger pour gérer le temps hors les cours classiques. On peut imaginer des ballades avec animations ende la forêt..  »

Une nouvelle loi forêt est en préparation, François Brottes pense prendre appui sur les groupements afin que ceux ci lui donnent des idées…ug3

Charles Galvin, vice président du Conseil Général en charge de la forêt a rappelé que le département a une politique volontariste vis à vis de sa forêt.  » Certes les budgets sont en baisse, reste à être imaginatifs afin de faire aussi bien, même mieux avec moins…Cela nous obligera à faire des choix utiles.  » Lui aussi demande que les structures de la filière se rapprochent afin de gagner en efficacité… Il a enfin rappelé que le Conseil Général a débloqué une somme de 300 000 euros afin de soutenir, de moderniser les scieries, les entreprises de seconde transformation de proximité.  » 300 000 euros, ça peut paraître peu mais ils seront complétés par des fonds en provenance de la région, de la Datar… »

L’ensemble des intervenants donnant rendez vous à tous les forestiers au salon du bois qui se tiendra à Alpexpo Grenoble du 11 au 14 avril 2013

Catégorie UGDFICommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+