Archive | 25 février 2013

PEFC les projets pour 2013

Fin 2012, 245 millions d’hectares de forêts étaient certifiés PEFC dans le monde, 9 500 entreprises et organisations avaient mis en place la chaîne de contrôle PEFC.

De 2007 à 2012, à l’échelle mondiale, la surface forestière certifiée PEFC a augmenté de 40%, et le nombre de certificats de chaîne de contrôle PEFC a été multiplié par quatre. Quels vont être les axes de développement du leader de la certification forestière en 2013 ?

PEFC

Expansion des surfaces certifiées PEFC dans le monde

En 2012, la certification PEFC a poursuivi son développement international avec de nouveaux pays entrants. En plus de la Turquie, de la Hongrie et de la Bosnie-Herzégovine, plusieurs pays asiatiques comme l’Indonésie, le Myanmar et le Vietnam ont rejoint PEFC.

Par ailleurs, des pays européens, notamment la Pologne et de l’Espagne ont accru leur surface de forêt certifiée PEFC (4 millions d’hectares pour la Pologne et 1,5 millions pour l’Espagne). Ces pays offrent d’ores et déjà de nouvelles perspectives d’approvisionnements en produits bois ou issus du bois certifiés PEFC.

En 2013, la certification PEFC va continuer de s’étendre en Europe (Montenegro), en Afrique (Cameroun, Ghana), comme en Asie (notamment en Chine, Malaisie, Vietnam, Indonésie). PEFC a d’ailleurs mis en place des programmes d’accompagnement pour ces pays entrants.

Bien que PEFC se soit jusqu’à présent développé dans l’hémisphère Nord (Europe et Amérique du Nord), l’Amérique et l’Asie occupent une place de plus en plus importante dans le système. PEFC International s’est d’ailleurs doté d’un département en charge du développement. Des fonds spécifiques sont notamment alloués pour renforcer la présence de PEFC en Asie, dans le bassin du Congo et en Amérique du sud.

Développement de la certification PEFC en Asie

Depuis 2007, le PEFC Asia Promotions Initiative vise à déveloper la certification PEFC en Asie, notamment par des bureaux régionaux, des visites d’entreprises et des séminaires de sensibilisation. D’abord initiée en Chine et au Japon, son action s’étend à l’ensemble des pays voisins.

Parallèlement à l’entrée de grands pays forestiers asiatiques dans le système PEFC, la certification bénéficie d’une demande croissante sur ces marchés. Jacques Ducerf, PDG du Groupe Ducerf, soulignait en mars 2012, des débouchés croissants en Asie pour son groupe : « nous exportons 50% de notre production et même nos clients asiatiques nous demandent la certification PEFC ».

Comme l’explique Stéphane Marchesi, secrétaire général de PEFC France, « PEFC France, de son côté, a clairement pris conscience de la nécessité d’accompagner les entreprises françaises dans leur activité d’exportation en Asie et construit actuellement un dispositif de soutien à ces entreprises, en lien avec PEFC International ».

Adaptation de PEFC au Règlement sur le bois de l’Union Européenne (RBUE)

Le RBUE, qui entrera en vigueur en mars 2013, interdira la mise sur le marché européen de bois et de produits dérivés du bois, issus d’une récolte illégale. Des procédures obligatoires pour minimiser le risque de commerce de bois d’œuvre illégal au sein de l’Union Européenne vont être mises en place, sur le bois importé et produit localement.

Les entreprises certifiées PEFC seront en conformité avec ce nouveau règlement européen. Un groupe de travail multipartite de PEFC International a en effet révisé les règles de chaîne de contrôle PEFC pour les adapter au RBUE. Cette révision fait l’objet d’une consultation publique, ouverte jusqu’au 1er février 2013. La norme définitive devrait être approuvée puis entrer en application pour le 12 mars 2013.

Renforcement des relations avec les parties prenantes

Le système PEFC repose, aussi bien au niveau international que local, dans l’implication de toutes les parties prenantes concernées par la gestion durable de la forêt. Deux organes suivant cette logique de concertation et d’échange avec les acteurs de la forêt vont poursuivre leurs activités en 2013 : le Groupe international des parties prenantes (« International Stakeholder Membership ») et le « PEFC Collaboration Fund ».

-Au sein du Groupe international des parties prenantes, toute entité (entreprise, organisation ou association) ayant une activité dans au moins deux pays, ou repertoriée en tant qu’organisation internationale, peut présenter sa candidature.

Fin 2012, ce groupe comptait 15 membres issus du bâtiment, de la papeterie, des travaux forestiers, de la gestion des forêts tropicales, ou encore d’associations environnementales. Les acteurs de l’emballage Smurfit Kappa et MeadWestvaco ont rejoint ce groupe en novembre 2012, qui va s’enrichir de nouveaux membres en 2013.

- Depuis 2011, le PEFC Collaboration Fund soutient chaque année des projets visant à faire progresser la gestion durable des forêts. En 2013, plus de 200 000 euros seront ainsi alloués à une dizaine de projets de recherche, de sensibilisation ou de partenariats, portés par des organisations publiques ou privées.

Pour en savoir plus:

http://www.pefc-france.org/

Catégorie forêtCommentaires fermés

Chambre d’agriculture de l’Isère: un nouveau bureau…

Lors de la session d’installation de la Chambre d’agriculture de l’Isère, jeudi 21 février Richard Samuel, Préfet de l’Isère, a installé les 45 nouveaux élus de la mandature 2013-2018, avant l’élection du président et des membres du bureau.
Jean-Claude Darlet, est devenu le nouveau Président de la Chambre d’agriculture de l’Isère. Il succède à Gérard Seigle-Vatte, qui était président depuis 2001.

voir les articles mis en ligne sur sillon38.com:

Chambre d’agriculture de l’Isère: Jean Claude Darlet président

Les actions futures de la Chambre d’agriculture

Agriculteur sur la commune de Saint Bonnet de Chavagne, élu à la Chambre d’agriculture depuis 1995, il était au poste de secrétaire adjoint du bureau lors de la précédente mandature.

DARLET PREIl exerce le métier d’agriculteur depuis 1984 sur une exploitation agricole située dans le Sud Grésivaudan (22 ha en noyers AB et 40 ha de céréales).

Jean claude Darlet a perdu l’usage de ses jambes, suite à un accident de voiture. Cela ne l’empêche pas de diriger son exploitation.  » Les salariés se chargent de la technique, moi de l’organisation et de la gestion… »

Au niveau de la chambre d’agriculture, il sera épaulé de 3 vice-présidents : Pascal Denolly, Didier Villard, Jacqueline Rebuffet.

Le bureau est complété par un secrétaire : Aurélien Clavel et 6 secrétaires adjoints : Thierry Blanchet, Jérôme Collet, André Coppart, Pierre Gallin-Martel, Thierry Girard, Louis-Michel Petit.

Une prise de connaissance entre nouveaux élus et avec l’équipe de direction et les services de la Chambre d’agriculture. Jean Claude Darlet a indiqué ses priorités:
« Je demande que l’ensemble des actions que nous engagerons soient accompagnées d’une retombée économique dans les exploitations…la société a encore plus besoin de l’agriculture et des agriculteurs pour continuer, voir développer la production de denrées alimentaires »


Les prochains rendez vous importants sont fixés les:
• Mercredi 3 avril 2013 : Prise de connaissance de l’institution (rôles et fonctionnement)
• Vendredi 19 avril 2013 : Session ordinaire

Catégorie Elections chambre d'agriculture 2013, agricultureCommentaires fermés

Rhône-Alpes: offres et demandes d’emploi dans le secteur agricole

Retrouvez ces offres d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . GE, 12 adhérents, recrute un agent d’élevage (H/F). Vos missions : traite, alimentation et soins aux différents troupeaux. La conduite de tracteur est nécessaire. Salaire évolutif + prime de déplacement + prime téléphone. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL47-01

Drôme . Coop. recrute un responsable. Vs gérerez le site de production en plantes aromatiques (distillerie et séchage). Vs encadrerez les saisonniers en période haute. Vous devez être autonome, avoir le sens de l’initiative, être manuel. CDI tps plein. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. ODI14-26

Loire . GAEC, élevage laitier, cherche un salarié polyvalent (H/F) pr réaliser les missions suivantes : traite, soins aux animaux, travaux extérieurs. Qualités requises : motivation, dynamisme, sens des responsabilités. Le poste en CDI tps plein  peut évoluer vers une association. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. ODI2-42

Rhône . AGRI Emploi recherche un salarié viticole en CDI à tps plein, sur les communes de Pommiers et Chatillon pr effectuer les travaux de la vigne. Expérience exigée. Poste à pourvoir immédiatement. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVI19-69

Savoie . Expl., élevage bovin lait, recrute un salarié polyvalent. CDD tps plein de 7 mois. Avril-Mai : travail dans l’exploitation située en Savoie. Juin-fin octobre : travail en alpage dans le massif de la Chartreuse (Isère). Missions : traite et entretien des parcs. Poste nourrit, logé en alpage. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. OVL33-73

Retrouvez ces demandes d’emploi sur www.anefa.org :

Ain . Femme cherche emploi en élevage. Expériences en élevage bovin lait, élevage caprin et équin. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL40-01

Ain . Homme cherche emploi d’agent d’élevage bovin lait et/ou de conducteur d’engins agricoles. Expérimenté. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DVL28-01

Drôme . Homme cherche emploi en grandes cultures et/ou viticulture. Titulaire du permis poids lourd et super poids lourd. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DCM23-26

Hte-Savoie . Homme cherche emploi en élevage caprin et/ou ovins. Expériences saisonnières de berger et apprentissage en exploitation ovine. Mobilité : Savoie – Hte-Savoie. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DEL6-74

Rhône. Homme cherche emploi en horticulture. Titulaire BTS agricole. Expériences en tant que chef d’exploitation, compétences commerciales, techniques et en management. Contact : 04 75 56 94 06 ou emploi-rhone-alpes@anefa.org. DHO38-69

Catégorie economie/emploi, petites annoncesCommentaires fermés

Des pluies diluviennes provoquent le chaos à Arequipa

La ville d’Arequipa au Pérou est une priorité d’actions pour l’Association Franco-péruvienne d’Aide au Développement de Grenoble.

Hélas cette ville vient d’être frappée par un déluge de pluies diluviennes..

Voici les quelques lignes et illustrations que nous ont fait parvenir Mauricio Meza-Ponze:

« la communauté internationale des spécialistes en climatologie l’avait annoncé: tôt ou tard  aucune région du monde ne sera épargnée par le changement climatique.

Le 8 et 9 février Arequipa a été touché de plein fouet par des pluies diluviennes.

La deuxième ville du Pérou à subit d’énormes dégâts. Rues et maisons détruites, voitures et ponts emportés. Malheureusement 6  morts sont à déplorer. Par chance aucun dégât n’est à déploré à la Policlinic Jean Fréchet. »

are1

ARE2

ARE3

ARE 4

Pour en savoir plus sur l ‘Association Franco-Peruvienne d’Aide au Développement cliquer ici:www.afpadgrenoble.fr

afpadC
afpad pé

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+