Archive | 27 février 2013

Réunion trufficulture vendredi 15 mars à Chapareillan

Le Centre Régional de la Propriété Forestière de Rhône-Alpes organise en partenariat avec le Syndicat des trufficulteurs de l’Isère et le Groupement des Sylviculteurs de Chartreuse, une réunion de formation qui aura pour thème : LA TRUFFICULTURE.

Cette rencontre est destinée aux propriétaires forestiers, agriculteurs, trufficulteurs et toutes personnes souhaitant découvrir la culture de la truffe.
Cette rencontre se déroulera le Vendredi 15 mars.
Rendez-vous à 14h à l’ancienne fruitière, 1er étage à CHAPAREILLAN
Seront abordés les points suivants :
- Les différents types de truffes
- Les conditions de productions de la truffe
- Les plantations.
La présentation sera réalisée par Eric Hell technicien du CRPF basé dans l’Ain, en partenariat avec le syndicat des trufficulteurs.
Il est possible que qu’une visite sur le terrain soit programmée. Pensez à vous munir de chaussures de montagne et de vêtements chauds.

Catégorie trufficultureCommentaires fermés

SOUTENIR L’AGRICULTURE DANS SA QUALITE ET SA DIVERSITE, UNE PRIORITE POUR LA REGION

Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, a visité l’Espace Rhône-Alpes du Salon international de l’agriculture à Paris. Il a ensuite rencontré les artisans, les éleveurs et les producteurs rhônalpins présents sur le salon, accompagné de Michel GREGOIRE, Vice-président délégué à l’agriculture et au développement rural, Gérard SEIGLE-VATTE, Président de la Chambre régionale d’agriculture, pour quelques jours encore  et Alain BERLIOZ-CURLET, Président du Comité de Promotion des Produits Agro-Alimentaires de Rhône-Alpes (R3AP).

qq salon

Sur le stand de la Drôme, Jean-Jack QUEYRANNE a été intronisé Chevalier de la confrérie des Compagnons de la Clairette de Die, il a également visité le stand Savoie Mont-Blanc en présence de Stéphane Le FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agro-Alimentaire et de la Forêt.
Par sa présence sur le Salon de l’agriculture, la Région marque son soutien à l’agriculture rhônalpine et valorise ses productions agricoles et agro-alimentaires.
« La Région soutient l’agriculture de Rhône-Alpes pour qu’elle conserve sa capacité à fournir des produits diversifiés, de qualité et présentant des caractéristiques gustatives, sanitaires et nutritionnelles satisfaisantes » a rappelé Jean-Jack QUEYRANNE à cette occasion.

« L’agriculture est au coeur de notre économie avec 74 000 actifs agricoles et 46 000 salariés des industries agroalimentaires, secteur dont la balance commerciale est positive en Rhône-Alpes » a-t-il poursuivi.
Après avoir réorienté sa politique agricole en 2010 autour de 4 objectifs (Contractualisation, Autonomie, Proximité et Eco-responsabilité – CAPE), la Région vient de voter, en décembre dernier, de nouvelles mesures, qui vont dans le sens de ces orientations et qui visent à :  soutenir la filière bois en mettant notamment en oeuvre une gestion durable des forêts,  favoriser l’autonomie alimentaire des élevages (première activité de l’agriculture
régionale : 58% des exploitations) afin de réduire leur exposition à la volatilité des prix des matières premières consacrées à l’alimentation du cheptel.
Par le biais de la stratégie foncière adoptée en 2012, elle agit aussi pour maintenir le nombre d’exploitations agricoles, passé sous la barre des 40 000 en 2011 et ce, en dépit d’une dynamique de 1 000 installations annuelles.

Au-delà de ces engagements, la Région Rhône-Alpes veille :
- au maintien de la grande diversité de production qui fait la richesse de Rhône Alpes ;
- au développement des circuits courts ;
- à un plus grand respect de la saisonnalité ;
- à la qualité et à une meilleure traçabilité des produits.

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2013
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+