Catégorie | questions d'actualité

Prix du lait: cherchez l’erreur!

Comme chacun sait, les producteurs de lait vivent une période difficile et ils ne savent plus comment faire pour revaloriser le prix de leur production. Ils demandent 3cts de plus par litre. Ils ont organisé diverses manifestations en grandes surfaces, ont été reçus en préfecture de région…Des promesses ont été faites!

A ces initiatives on peut rajouter celle de Voiron, très originale et constructive.

Une rencontre a eu lieu, autour d’un café, au centre commercial de Carrefour Voiron, groupe Provencia, entre le directeur de l’hypermarché et deux représentants des producteurs de lait du pays voironnais: Thierry Blanchet et Sylvie Budillon Rabatel.

Thierry Blanchet, agriculteur à La Murette est membre du bureau de la Chambre d’agriculture de l’Isère, président de Terre d’ici, association qui regroupe les agriculteurs du pays voironnais. Il est également trésorier de la fédération départementale des syndicats des exploitants agricoles. Sylvie Budillon Rabatel, productrice de lait est vice président de la FDSEA.

Au cours de cette discussion, qui est sans doute une première… Alain Galliot directeur de l’hypermarché a indiqué quels étaient les engagements du groupe Provencia au niveau des producteurs régionaux, locaux..

Un groupe qui se veut être un acteur du monde rural, qui est partenaire de diverses manifestations telles que la foire de Beaucroissant, le concours régional charolais, la foire de la St Marin à Voiron… pour ne citer que celles qui se déroulent dans un secteur proche de Voiron

Il a également précisé que le groupe Provencia ouvre ses rayons aux producteurs et PME agro-alimentaires qui le souhaitent…

Bien entendu le prix du lait a été au centre des discussions. Les éleveurs voulant savoir, sans détours de quoi il en retournait.

Alain Galliot a pris comme exemple une brique de lait  » j’aime de lait de chez nous », » un produit de base. Je l’achète 47 cts et je le revends 58 cts. Quand je rajoute les charges, frais divers, elle ne me rapporte rien, mais c’est un produit d’appel. »

Cette information a interpellé les producteurs qui ont contacté par téléphone Laurent Vial, producteur de lait également mais surtout administrateur à la coopérative Sodiaal. Il a précisé de son côté que sur ce genre de produit la coopérative ne tirait aucun bénéfice, qu’elle perdait même de l’argent!

MANIF LAIT VOI

Un dialogue s’est même instauré, via le téléphone entre Alain Galliot et Laurent Vial.

De là en est sorti un constat sans équivoque. Le lait part de chez le producteur sur une base de 31 centimes le litre et le producteur n’arrive pas à s’en sortir. Le transformateur et la grande distribution ne gagnent pas d’argent, en perdent même: cherchez l’erreur!

Thierry Blanchet et Sylvie Budillon Rabatel ont rappelé que « les charges de production ont augmenté de façon très nette, que si rien n’est fait, c’est la production laitière de notre département qui risque tout simplement de disparaître… »

Alors que faire?

Alain Galliot a expliqué qu’il n’a pas les pouvoirs de fixer le prix de vente des produits comme le lait et que s’il avait la possibilité d’augmenter le prix du lait de 3cts, comme demandé, il perdrait des clients car ceux ci vont au moins cher…

Dans la discussion, une solution a émergé: que l’Etat, en fonction des différents intérêts, fixe un prix plancher du litre de lait  » afin que l’ensemble des opérateurs gagnent leur vie ».

Il a enfin été évoqué la possibilité de mettre en valeur la production locale à travers une appellation bien précise telle que  » lait du Voironnais », « lait du Dauphiné »… cela permettrait sans doute de mieux sensibiliser le consommateur prêt à payer plus cher un produit local. Idée intéressante mais difficile à mettre en oeuvre.

Cette rencontre d’un nouveau genre a été très enrichissante, tant pour le directeur du magasin que pour les producteurs.

Il a été décidé de poursuivre la discussion et de voir si il y a des possibilités de mieux « travailler ensemble » sur différents projets locaux.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8500 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+