Catégorie | nature

Participez à un chantier écovolontaire de plantation de haie champêtre

Dans le cadre du plan d’action du contrat « Biodiversité Rhône Alpes de la plaine de Bièvre », l’association de protection de la nature Le Pic Vert organise ce mercredi 10 avril 2013 un chantier bénévole de plantation de haie champêtre dans sa réserve de biodiversité autour de l’ancienne carrière Carbiev, à Rives (38).

Rendez vous à 14h chemin du Lierre à Rives, sur le parking de la réserve de Bièvre devant le hangar bergerie (voir plan d’accès).

Les participants se muniront de pelle, pioche, seau, sécateur et brouette. Ils pourront également venir avec leur paire de jumelles car de nombreux oiseaux migrateurs sont de retour ou font une halte au bord des mares que Le Pic Vert a aménagées sur le site. L’association Le Pic Vert offrira la boisson aux volontaires.

Les bénévoles du Pic Vert ont déjà planté près de 600 mètres de haie champêtre dans et autour de la carrière de Bièvre à Rives depuis le mois de novembre 2012. Il  reste maintenant une soixantaine d’arbustes qui n’attendent plus que d’être mis en terre pour voir éclore leurs bourgeons. Nous aurons besoin d’aide pour cela et les volontaires pourront aussi venir en famille pour participer avec leurs enfants et petits enfants à cette action concrète de protection de la nature.

Tilleul, orme champêtre, poirier sauvage, baguenaudier, cornouiller mâle, mûrier blanc… Tous attendent votre venue pour restaurer les haies de la plaine de la Bièvre.

Renseignements et inscription auprès du Pic Vert au 04 76 91 34 33 ou par courriel à contact@lepicvert.asso.fr.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8604 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2013
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+