Archive | 12 avril 2013

Prix du lait: forte mobilisation des éleveurs…

Les éleveurs français ont démontré toute la journée leur mobilisation et leur détermination pour obtenir gain de cause sur leur rémunération laitière. 15 000 producteurs ont répondu présents dans plus de 80 départements.

Les actions menées avaient plusieurs formes mais on retiendra qu’elles ont ciblé soit la grande distribution soit les pouvoirs publics.

Avec tracteurs, animaux, drapeaux, banderoles, ils ont répondu à l’appel de la FNSEA et des JA afin de les sensibiliser sur leurs difficultés financières.

 » On va finir sur la paille, on va tous  crever » slogan qui résume parfaitement la journée…

vache manif

C’est  en effet tout l’élevage français qui a présenté ses cahiers de doléances et a lancé  un appel au secours pour :

- obtenir des transformateurs et des distributeurs des hausses de prix justifiées par l’augmentation des coûts de production ;
- améliorer les relations commerciales et contractuelles au sein des filières avec une révision de la LME ;
- revoir l’empilement des normes sanitaires et environnementales, véritables freins à la compétitivité.
 » Il y va de l’avenir des filières animales dans notre pays. La responsabilité de chaque maillon est engagée. Nous assumons la nôtre, aux transformateurs, distributeurs et Gouvernement d’enfin prendre la leur.

Une simple question, voulons-nous encore demain avoir des éleveurs dans nos territoires et des produits français dans nos assiettes ? » n’ont cessé de répéter les responsables syndicaux tout au long de la journée.

manif Jyon

En Rhône-Alpes le rendez vous était fixé place Bellecour à Lyon. Ils étaient plus de 500 à s’être déplacés de l’ensemble des départements de la région.

Ils ont réitéré leur revendication essentielle: une hausse de 3 centimes sur le litre de lait, pour compenser la hausse des charges et des prix de l’aliment du bétail.

manif lyon bête

L’appel semble être entendu puisque le 1er ministre Jean Marc Eyrault a annoncé que  » s’il faut prendre des mesures transitoires, le gouvernement les prendra, mais ce qui est important, ce sont les réformes structurelles pour que ça ne se reproduise pas à chaque hausse de coût des matières premières… »

Les agriculteurs ont également profité de cette manifestation pour aborder d’autres problèmes comme  les fameuses directives nitrates et aussi la présence du loup dans nos montagnes.

Jean François Carenco, préfet de région qui a reçu une délégation a pris la décision d’écrire au ministre de l’agriculture pour lui faire part des diverses revendications des agriculteurs rhônalpins…

Cela n’empêche pas les éleveurs d’être mobilisés comme jamais!

Catégorie A la une, vie syndicaleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2013
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+