Archive | 21 avril 2013

Concours d’étalages de fruits et légumes

le Ctifl crée l’événement autour des fruits et légumes.

Marchés, magasins indépendants, supermarchés, hypermarchés, tous les types de points de vente de fruits et légumes sont invités à participer. En 2013, c’est sous le Haut Patronage du ministère de l’agriculture que le Ctifl mettra en place trois concours d’étalages.

En 2013, les trois concours toucheront plus de 500 points de vente et se dérouleront du 11 au 21 juin à Lyon et en Ille-et-Vilaine et du 24 septembre au 4 octobre sur Paris.
Ils auront lieu cette année sous le Haut Patronage du ministère de l’agriculture, signe de reconnaissance officielle soulignant l’inscription de cet événement dans le sens des Politiques Publiques de l’Etat.
Ils seront organisés avec l’appui des professionnels de la filière fruits et légumes et des Chambres de Commerce et d’Industrie régionales.

Les facteurs clés d’une bonne dynamisation du rayon fruits et légumes seront notés : présentation et qualité des produits, assortiment et mise en avant des produits de saison, information consommateur, utilisation de supports d’animation et d’information (banderoles, affiches, fiches informatives, etc.).

Durant cette période, les efforts des participants seront appréciés par des jurys composés de professionnels, de représentants de la chambre de commerce et des ingénieurs du Ctifl.

L’objectif des concours d’étalages organisés par le Ctifl est de dynamiser les ventes de fruits et légumes : en effet, une présentation attrayante avec des produits frais et de qualité ainsi qu’un effort d’information des consommateurs assurent un développement des ventes.

Contacts concours 2013
Lyon :
Christian Ponsoda
Responsable régional département formation et animation Sud-Est :
ponsoda@ctifl.fr

Ille-et-Vilaine :
Catherine Glémot
Responsable régional département formation et animation Ouest :
glemot@ctifl.fr

Paris :
Benoît Dufresne
Responsable régional département formation et animation Nord et Ile-de-France :
dufresne@ctifl.fr

Catégorie fruits-légumesCommentaires fermés

Prenez la clé des champs:

image accueil

Les samedi 4 mai et dimanche 5 mai 2013, les agriculteurs accueilleront le public pour deux journées de portes ouvertes dans les 139 fermes participantes en Isère, Savoie et Haute- Savoie !
En Isère : ce sont 56 fermes qui participent à cette édition 2013 via 8 circuits de visites.

Au programme : visites des fermes, échanges conviviaux avec les agriculteurs, dégustation gratuite de produits fermiers et multiples découvertes autour des vaches, chèvres, porcs, volailles, brebis, abeilles, escargots, daims mais aussi la production de vin, d’érables de collection, de palmiers, de champignons, la cueillette à la ferme de fruits et légumes, la fabrication des confitures, la culture de la noix, du safran …

Les « + » sur certaines fermes :

• la possibilité de se restaurer sur place pour le repas de midi ou le goûter.
• des animations pour les enfants ou pour les grands : balades nature, en poneys, contes, animation musicale, atelier de moulage de fromages blancs, atelier de rempotage, dégustation à l’aveugle, tonte de brebis, jeu de l’oie, labyrinthe géant, atelier de fabrication du pain, jeu de piste…
• découverte de réalisations dans le domaine de l’énergie (économies d’énergie et production d’énergies renouvelables)

Le livret gratuit des circuits
« Prenez la clé des champs, Bienvenue dans nos fermes en Isère, Savoie et Haute Savoie » est disponible sur simple demande au 04 76 20 67 97, dans les Offices de Tourisme et auprès des partenaires de l’opération : magasins Gamm Vert et Agri Sud-Est du Groupe Dauphinoise, agences Crédit Agricole, Mutualia, ERDF.

www.prenezlacledeschamps.com, en deux clics, les internautes auront accès aux 18 circuits de visite en Isère, Savoie et Haute-Savoie et aux actualités des fermes participantes.

Pour télécharger le guide complet, cliquez i
Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Etude de Zone du Sud Grenoblois

Réunion publique d’information Etude de Zone du Sud Grenoblois

Le 30 avril 2013 à 18h

Salle Navarre à Champ sur Drac

Qu’est-ce qu’une « Etude de zone » ?

La FRAPNA co-préside la commission « Qualité des Milieux et Biodiversité » du « Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions et des risques dans la région grenobloise » (S3PY) lancé en avril 2010. Dans le cadre de cette commission, une étude de zone du Sud Grenoblois a été lancée. Elle permettra d’évaluer l’impact sur la santé d’un ensemble d’activités, en particulier industrielles. Ces études (dont la mise en place reste rarissime au niveau national) complètent les études sanitaires demandées à chaque exploitant industriel par le Code de l’environnement.

Pourquoi le sud grenoblois ?

Le Sud Grenoblois a été identifié comme un point noir environnemental c’est-à-dire, une zone potentiellement surexposée à des substances toxiques et pouvant avoir des impacts sanitaires non négligeables. L’étude de zone a donc pour objectif d’améliorer la connaissance des pollutions historiques et /ou actuelles des milieux.

L’approche globale et écosystémique (prise en compte des compartiments eau, air, sédiments et sols) permettra de mieux définir à quel niveau un milieu est pollué et d’envisager, le cas échéant, des solutions de remise en état, si possible innovantes sur le plan écologique.


sud grenoblois

18 communes du Sud Grenoblois situées sur cette zone multi-impactée sont concernées, toutes réparties autour des deux plateformes chimiques de Jarrie et de Pont de Claix ou la concentration d’industries induit un questionnement sur l’impact cumulé des différents émetteurs. Les études sanitaires à l’échelle de la zone donnent des éléments de réponse à ces questionnements. Elles permettent d’identifier les enjeux sur une zone complexe et constituent un instrument d’appui à la gestion.

Quel financement ?

LA metro jaune

Le financement de cette étude, est assuré en totalité par de l’argent public (DREAL, Conseil Régional Rhône-Alpes, Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse, METRO et Communauté de communes du Sud Grenoblois). En l’état actuel, on peut donc se demander s’il est acceptable que les entreprises se déchargent de leur responsabilité environnementale ? Peuvent-elles exploiter un site sans en assurer la remise en état ? Est-il normal que cette responsabilité revienne exclusivement à l’Etat ?

Cette réunion publique se déroulera en présence des membres du comité de pilotage qui présenteront l’objet du travail en cours, les perspectives et répondront à toutes les questions du public.

Réunion publique d’information organisée par les associations environnementales ADICE et FRAPNA Isère avec le soutien de FNE et en partenariat avec la communauté de communes du Sud Grenoblois.

Rendez-vous le 30 avril à 18 h, Salle Navarre à Champ-sur-Drac

Contact :

Michel Pourchet : mpourchet@wanadoo.fr

Anne-Laurence Mazenq : 04 76 42 98 48 – communication-isere@frapna.org

Catégorie La Métro, La Métro, environnementCommentaires fermés

Vercors: Un geste citoyen, le compostage

vercors TVIl n’y a pas que les particuliers qui pratiquent le compostage.

Sous la houlette de la Communauté de Communes du Massif du Vercors on voit fleurir les sites de compostage.

Plusieurs quartiers des  villages des 4 Montagnes participent ainsi à la réduction du volume des ordures ménagères…

Nous vous proposons de voir une vidéo réalisée par Vercors TV.

Cliquer sur la photo pour découvrir cette vidéo.

vercors compostagz


intercom

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

« L’Echo des Montagnes » au Col du Glandon

« L’Echo des Montagnes » au Col du Glandon 24 et 25 août 2013

Un succès en 2012 ! Une autre dimension en 2013 !

Situé à 1924 mètres d’altitude, le Col du Glandon, à l’orée de Belledonne, est un lieu de passage entre l’Isère et la Savoie et relie les vallées des Villards, de l’Eau d’Olle et des Arves.

Pourquoi « L’Echo des Montagnes » ? Parce que c’est une manifestation qui résonne et valorise les spécificités du col avec la découverte des alpages et des savoir-faire montagnards. Une terre de liens où l’on découvre que le pastoralisme est un monde vivant, moderne où simplicité et technicité se côtoient sans complexe.

Lancée en août 2012 sous l’impulsion de la communauté de communes de la vallée du Glandon, « l’Echo des Montagnes » se déroulera cette année sur 2 jours, les 24 et 25 août 2013.

La communauté de communes de la vallée du Glandon regroupe aujourd’hui trois communes : Saint Colomban des Villards, Saint Alban des Villards et Sainte Marie de Cuines et c’est en étroite collaboration avec la Maison du tourisme de la vallée du Glandon et la commune voisine d’Allemont qu’elles se sont lancées dans cette belle aventure festive.

« L’Echo des Montagnes » : une occasion unique pour rassembler les habitants de ces 3 vallées et inviter les visiteurs à découvrir un lieu de caractère.

Au programme :

-  une exposition sur le thème du col : « lieu de passage »

- des randonnées familiales avec des accompagnateurs en montagne

- des démonstrations de chiens de troupeau

-  une animation “Dialogue avec un troupeau“ qui propose de découvrir la relation « homme-animal »  en rentrant en contact avec les troupeaux

-  des produits de pays mis en scène tout au long de la manifestation soit avec le marché de pays ou dans vos assiettes où ils seront soigneusement cuisinés pour votre plus grand plaisir

- Les nouveautés 2013 : un salon technique et une gigantesque illumination aux flambeaux sera proposée sur le flan de la montagne. Le tout en musique !

Contact : Communauté de Communes de la Vallée du Glandon

Tel : 04 79 56 37 00 – communaute-com.vallee-glandon@wanadoo.fr

Coordinatrice de l’évènement : Cathy Davoine – 06.15.81.84.30

Catégorie montagneCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2013
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+