Catégorie | environnement

Concours départemental de fleurissement de l’Isère

Le Conseil général de l’Isère lance le 55ème concours départemental de fleurissement des villes et villages, mission confiée à Isère Tourisme.

L’inscription au concours 2013 est ouverte jusqu’au 25 juin 2013 : elle concerne toutes les communes du département, chaque mairie ayant la possibilité, en complément de sa candidature, d’inscrire trois habitants particulièrement investis dans le fleurissement.

Nouveauté 2013 : Cette année, les municipalités peuvent également inscrire les écoles qui participent au fleurissement de leur commune et de leur établissement.

Les formulaires d’inscription sont en ligne sur le site professionnel d’Isère Tourisme : http://pro.isere-tourisme.com/fleurissement/s-inscrire-186-1.html

Ce concours est le symbole d’une démarche d’embellissement du cadre de vie. C’est l’objectif des communes qui s’engagent dans le label : apporter aux habitants et aux visiteurs un environnement de qualité. En Isère, 40 communes sont dotées de fleurs (label national des villes et villages fleuris).

En 2012, une centaine de communes iséroises et 119 particuliers ont participé au concours  départemental de fleurissement.

Les 43 membres du jury, présidé par Christian Pichoud Conseiller Général, et Président d’Isère Tourisme, représentent le Conseil général, le secteur du tourisme, les lycées horticoles et la profession -rosiéristes, horticulteurs, paysagistes, les services municipaux des espaces verts-. Avec un regard professionnel et averti, ils ont sillonné le département pendant 20 jours, à la découverte des communes en lice.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8617 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2013
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+