Archive | 19 mai 2013

8ème Journée Intercommunale de l’Environnement

Samedi 25 mai à Claix

Une journée de gastronomie, de convivialité et de détente

Un samedi de fête dans l’agglomération grenobloise !

Un rendez‐vous incontournable entre ville et campagne.

Totalement gratuit !

Manifestation grand public organisée par 7 communes périurbaines
du sud de l’agglomération grenobloise.

Une journée de fête et de rencontres…

… Un peu dans l’esprit des foires agricoles, cette année la Journée Intercommunale de l’Environnement
s’arrête à Claix ce samedi 25 mai pour mettre à l’honneur les acteurs du monde rural !

La population de toute l’agglomération grenobloise est invitée à venir rencontrer des agriculteurs, des
artisans et des commerçants passionnés. A l’Espace Pompidou, dans un cadre verdoyant mais à deux
pas des transports en commun, le marché du terroir permettra de découvrir des produits étonnants et
gouteux.

Au programme

Marché du terroir

Dégustation et vente.

Producteurs, artisans et commerçants éveilleront les curiosités et les papilles des visiteurs…
Pâtés, charcuterie, confiture, fromage, pain, miel, oeufs, noix ….

Du Trièves au Vercors, de la Chartreuse à l’Oisans, en passant par Belledonne… Les
départements de l’Isère, de la Drôme et l’Ardèche… Toutes les régions autour de Grenoble sont
invitées à participer à ce marché.

Animations

Vols captifs en montgolfière.
Le berger, ses moutons, ses oies : déambulations et démonstrations de conduite de troupeau.

Pour les enfants : de nombreux animaux, manège à toupies, balades à dos de pones, jeux divers et animations sur stands.

Pour les adultes : machines agricoles, vente de plantes, rucher pédagogique, etc.

Tout un programme pour se divertir et passer un moment convivial en famille sous les notes de
l’Orchestre d’Harmonie, ex‐Fanfare des Vignerons de Claix, et en compagnie de la Confrérie du
Bleu du Vercors Sassenage.

Rencontres

Diverses rencontres animées par des agriculteurs et autres professionnels du domaine agricole
rythmeront la journée.

L’occasion pour tous de découvrir des métiers, des savoir‐faire, des pratiques originales :
Démonstrations de cavage de truffes, de greffage d’arbres fruitiers, de traite des vaches,
découverte et dégustation de chocolat artisanal, cultures hors sol, travail d’un safranier, un
paysan boulanger qui cultive ses céréales, initiation à l’oenologie, etc.

Une manifestation respectueuse de l’environnement

“La commune de Claix accueille cette manifestation dans un cadre agréable. L’organisation
s’engage à respecter ce site grâce à des actions concrètes* qui permettront aux exposants
comme aux visiteurs de passer un bon moment tout en préservant l’environnement.”

* Gestion des déchets, circuits courts et accès par transports en commun.

claix 1claix 2claix 3claix 4

LA metro jaune
Crédit Agricole Sud Rhône Alpes


Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Les propriétaires forestiers du Vercors en AG…

L’assemblée générale du Groupement des Sylviculteurs du Vercors 4 montagnes se déroulera le samedi 1er juin.

Le rendez vous est fixé à 9h30 à la salle des fêtes de St Nizier du Moucherotte.

Outre les divers rapports, exposés et interventions on retiendra qu’une rétrospective de la vie du groupement, qui fêtera pour l’occasion ses 30 ans d’existence, sera présentée à l’assemblée.vercors

Catégorie forêt du VercorsCommentaires fermés

Les annonces issues de la mobilisation des éleveurs de porcs doivent se traduire en actes !

La FNSEA a pris acte de certaines décisions qui vont dans le bon sens pour revaloriser le prix du porc. Elle demande à travers un communiqué que l’on passe des paroles aux actes…

Depuis plusieurs semaines, les éleveurs de porcs français se mobilisent pour demander la revalorisation et la mise en avant de leur production par l’aval de la filière.

D’abord entamée par des actions coup-de-poing dans l’ouest de la France, cette mobilisation s’est accentuée cette semaine et nous remercions les centaines d’éleveurs qui ont répondu présent dans les départements pour faire entendre les difficultés auxquelles ils sont confrontés depuis près de six ans.

En réponse aux actions syndicales menées, nous accueillons avec satisfaction les « annonces » de revalorisation du prix du porc au producteur proposées par certains distributeurs et reprises par le Ministre de l’Agriculture.

Cependant, des déclarations d’intention ne suffiront pas ! Messieurs les distributeurs, Monsieur le Ministre, il est urgent que vos paroles se traduisent en actes !

Aussi, la mobilisation porcine va se poursuivre et s’intensifiera avec les mêmes attentes.

D’une part, nous continuerons de porter la nécessité de l’affichage de l’origine nationale sur tous les produits issus du porc, viande fraîche et produits transformés, ainsi que la mise en avant du porc français dans les linéaires.

D’autre part, nous demandons, à l’image de ce qui a été fait pour le secteur laitier, qu’un médiateur soit nommé pour accompagner et faire aboutir les annonces relatives à la revalorisation du prix du porc payé au producteur.

Catégorie porcinsCommentaires fermés

Le droit a des retraites dignes pour tous les paysans

La Confédération paysanne a été reçue au ministère des Affaires sociales hier, 14 mai, pour porter un message d’urgence sur la nécessaire revalorisation des pensions agricoles, inférieures de 48% à la moyenne nationale des retraites.

Voici le communiqué de la confédération paysanne, suite à cette rencontre.

«  Il n’est plus acceptable que l’assiette de prélèvements MSA* repose sur moins de 7 milliards d’euros par rapport aux 13 milliards de revenu de la ferme France.

La prise en compte des 25 meilleures années pour le calcul des futures pensions (défavorable pour 90% des retraités) induirait de nouvelles et graves disparités et doit être rejetée, car profitant à une petite caste de privilégiés, et n’apportant aucune rémunération aux retraités actuels. Le problème du statut (chef d’exploitation, conjoint, aide familial) entraine une inégalité de droits, à équivalence de travail, et n’est plus acceptable.

Le plafonnement des cotisations vieillesse à 37 000€ de revenu doit être remis à plat pour apporter davantage de solidarité et corriger les disparités entre céréaliers et éleveurs. La remise en cause des « niches fiscales agricoles » (DFI) doit être accompagnée de la suppression du palier des 30 points pour la retraite proportionnelle.

Ces revendications doivent être prises en compte dans la réforme des retraites annoncées par le gouvernement. Par ailleurs, l’avenir de la protection sociale agricole passe aussi par l’installation de paysans très nombreux. Ils seront les cotisants de demain. »

Catégorie agriculture, socialCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2013
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+