Archive | 26 mai 2013

Maison du Conseil Général du territoire du Vercors

Après avoir inauguré la maison intercommunale du massif du Vercors à Villard de Lans, élus, personnalités ont fait quelques hectomètres afin d’inaugurer la maison du conseil général du territoire du Vercors.

Les objectifs du projet étant de regrouper en un seul lieu les services administratifs, sociaux et techniques du département.

Bien entendu ce bâtiment a été conçu en fonction de la qualité du paysage et de l’environnement local. Le matériau bois a été valorisé car issu de la filière « bois des alpes. De même les locaux ont été bâtis suivant le standard « maison passive ».

Il faut rappeler qu’ afin d’être plus proche des réalités, des besoins des territoires dans leur diversité, le Conseil Général de l’Isère a lancé en 2006 un vaste programme de construction des maisons du conseil Général sur les 13 territoires du département.

6 maisons sont fonctionnelles, dont celle du Vercors, 4 sont en cours d’études ou de travaux et 3 sont en cours de réflexion.

maison VERCG 2

Pierre Buisson, président de la Communauté de communes du massif du Vercors a apprécié l’ouverture de la maison du Conseil Général :  » celle ci et la maison de l’intercommunalité sont proches et complémentaires. La vie de bon nombre d’habitants du massif va être bigrement facilitée… »

Chantal Carlioz, maire de villard de Lans après avoir apprécié la qualité et l’utilité de cette maison est montée une nouvelle fois au créneau, reprenant en quelque sorte le débat lancé à la maison intercommunale.

S’adressant à la salle mais surtout au président du Conseil Général André Vallini:  » oui je maintiens que notre territoire est un territoire d’exception. Oui à territoire d’exceptions mesures exceptionnelles. En un mot il est hors de question que nous laissions ce territoire se dénaturer… Nous pesons bien plus lourd que les 12500 habitants qui vivent à temps plein sur notre secteur.

Comment oublier que nous avons une activité touristique importante marquée par la présence de 45000 lits…  »

Et de marteler:  » Oui le Vercors est un territoire a part entière, ouvert sur Grenoble, certes mais aussi sur Valence… Un territoire qui a une entité géographique et économique reconnue par plusieurs préfets… « 

S’adressant directement au président du Conseil Général:  » vous même, avez reconnu le Vercors comme l’un des treize territoires du département, la réalité de ce bâtiment en est la preuve… »

Et Chantal Carlioz  de conclure:  » j’espère que la politique n’est pas morte… et qu’elle continuera à entendre et défendre les territoires de montagne, vivants comme le nôtre. »

En réponse Marie Noêlle Battistel députée de la circonscription, a précisé: le redécoupage des cantons n’enlèvera rien au Vercors, il restera un territoire d’exception.

Elle a confirmé la volonté politique du Conseil Général de « rester proche des habitants tout en rétablissant un équilibre entre les élus urbains,  ceux de montagne et  eux des zones rurales. »

André Vallini pour sa part a affirmé que la donne politique est à un tournant.

Après avoir confirmé son approbation à l’étude d’une réforme territoriale, il a rajouté: » Il faut absolument conserver les départements, revoir les compétences des régions, les sous-préfectures vont disparaître en grand nombre, les préfectures auront moins de poids au contraire des préfectures de région. » Il croit beaucoup à une gestion locale:  » les élus locaux devraient avoir plus de marges de manoeuvre. On n’a pas les mêmes priorités dans un département du nord que dans un du sud..

Quoiqu’il en soit, malgré les difficultés budgétaires, les communes, les intercommunalités peuvent compter sur la solidarité du département. Il sera toujours à leurs côtés dans le cadre de sa politique territoriale. »

Verco MAi 1

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Inauguration de la maison intercommunale du massif du Vercors

Jour de fête sur le plateau du Vercors avec une double inauguration: celle de la maison de l’intercommunalité de la communauté de communes du massif du Vercors et celle de la maison du conseil général de l’Isère du territoire du Vercors.

Ces deux « maisons » étant situées sur la commune de Villard de Lans. Pour l’occasion, aux côtés dés élus actuels et passés du massif de nombreux élus sont venus de la plaine accompagner le président du conseil Général du département: André Vallini.

Bien entendu on peut se poser la question: pourquoi ne pas faire qu’une seule maison regroupant les services des deux structures?

Pierre Buisson, président de la CCMV y répond sans détours:  » les deux entités ont besoin de beaucoup de place, tant au niveau des bâtiments que des parkings… il était difficile de les rassembler et je pense que le choix qui a été fait est le bon. »

interco inaug 1

La maison de l’intercommunalité a allié la réhabilitation d’une maison existante: la maison Terrel et une construction neuve. L’ensemble s’inscrivant dans une démarche de développement durable.

Le bois est omniprésent et l’ensemble des intervenants a rappelé avec beaucoup de fierté qu’il s’agit du bois local labellisé bois des Alpes. A retenir également que ce bâtiment est à énergie positive avec l’installation de 200m2 de panneaux photovoltaïques sur le toit.

La maison intercommunale répond à la volonté des élus de regrouper en un seul lieu outre les équipes de la communauté de communes du massif du Vercors, la maison de l’emploi, la mission locale, et Vercors tourisme.

Ceci afin d’offrir aux habitants du plateau un même lieu regroupant les différents services intercommunaux.

Pour Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans « ce bâtiment traduit parfaitement ce qu’est notre Communauté de communes. Il est:

- innovant, comme notre intercommunalité l’a été, hier avec le Télespace Vercors, et l’est, aujourd’hui avec le projet Réseau Vercors Santé qui participe à la plateforme de maintien à domicile du Conseil général, Autonom@dom,

-  respectueux de l’environnement comme notre intercommunalité l’est dans ses choix,

- ouvert sur l’extérieur comme nous devons l’être, au service de nos administrés.

Ce bâtiment ne doit  pas être cependant une fin en soi mais un acte d’espérance en une intercommunalité forte, véritable levier de développement local et capable de défendre notre territoire de montagne, à un moment où il risque de disparaître avec le probable redécoupage des cantons.  »

interco inaug 3

Propos appuyés par Pierre Buisson qui lui aussi a fait part de ses inquiétudes quant à l’avenir…

André Vallini, président du Conseil Général a souligné cette réalisation  » d’intelligente, de remarquable en tous points.

Le département a cru en votre projet. Il l’a financé à hauteur de 52%… alors qu’il n’était pas obligé… L’Isère est le département de France ou les communes et les intercommunalités sont le plus aidées par le conseil Général, en euros/habitants, alors que ce n’est pas de sa compétence obligatoire. Cela pour dire que nous croyons au développement harmonieux de son territoire. « 

interco inaug 4Il a bien entendu rebondi vis à vis des propos des élus du massif, appuyé de son côté par Marie Noëlle Battistel, députée de la circonscription.

 » Oui je suis favorable à ce nouveau projet territorial, il va dans le bon sens. Vous me dites que le Vercors est un territoire à part, le Trièves, l’Oisans, le canton de Tullins le sont aussi, en fait l’Isère n’est composée que de territoires  » à part »".

Il faudra faire des arbitrages, nous les ferons, de façon juste et équitable, en tenant compte des paramètres légaux et des marges de manoeuvre que nous aurons. A priori, en Isère on partirait sur des cantons composés de 40 000 habitants avec des dérogations de plus ou moins 20%. On restera dans ces créneaux…  »

Et André Vallini de dévoiler une, sa? prospective:  » un canton Sassenage/ Vercors aurait toute sa raison d’être. « 

Pour rappel le canton de villard de Lans c’est 12500 habitants…

Il a rajouté:  » les zones urbaines doivent être mieux représentées » avant de conclure: » la nouvelle règle de parité hommes/femmes sera imposée.  » Vous verrez dans quelques années c’est nous les hommes qui demanderons la parité car nous serons sous représentés dans de multiples instances…  » lança t-il à la salle…

Il était temps de se rendre à la toute nouvelle maison du Conseil Général du territoire du Vercors, située à quelques encablures de là pour assister à son inauguration…

Et sans doute à une nouvelle passe d’armes…

Voici quelques clichés complémentaires pris lors de l’inauguration de la maison de l’intercommunalité.

interco inaug 6

interco inaug 2

interco inaug 5

intercom


Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Fête de l’environnement à Claix

Chacun l’interprètera comme il le voudra… mais il faut dire que les dieux du ciel ont été d’une bonté sans équivoque avec les organisateurs, partenaires et exposants de la 8ème fête de l’environnement qui se déroulait à Claix.

Alors que tous les prévisionnistes avaient annoncé une journée pluvieuse et elle débuta bien par une pluie cinglante, sur les coups de 10 heures, heure d’ouverture de la fête, le ciel comme par miracle s’est déchiré laissant place à un soleil inespéré et à des températures clémentes… Ceci jusqu’à 18 heures, heure de fermeture de la fête ou il s’est remis à pleuvoir…

Il faut dire que les organisateurs de cette manifestation avaient mis tout leur coeur, leur savoir faire, leur imagination afin que celle ci soit la plus attractive, la plus distrayante possible.

Cette fête organisée par 7 communes péri urbaines du sud Grenoblois avait pour ligne directive de créer un rendez vous entre la ville et la campagne, dans un esprit de gastronomie, de convivialité et de détente.

La diversité des animations a beaucoup plu aux familles qui ont assisté à cette fête. Un éclairage plus particulier sera fait en direction des animaux, véritables stars de la fête. La vache, la chèvre mais aussi les moutons, les oies sans oublier les démonstrations de conduite de troupeaux et de cavage par chiens ont séduit le public.

Les jeunes agriculteurs ont pour leur part présenté un repas à base de produits locaux qui a ravi près de 400 convives.

Bien entendu l’allée des producteur n’a pas désempli de la journée. Chacun découvrant des produits aussi divers allant de la noix aux fromages en passant par la charcuterie, foie gras,pain, vins, apéritifs divers, clairette de Die, safran, miel…

Un stand a connu une effervescence particulière, celui tenu par les membres du Syndicat des trufficulteurs de l’Isère. Même si nous ne sommes pas en période de productions, de nombreux visiteurs ont posé de multiples questions sur la truffe, sa façon de la produire de la cuisiner…On n’oubliera pas non plus l’artisanat, la présence de la MFR de Vif…

L’environnement étant également à l’honneur, la Métro présentant toutes les actions qu’elle mène dans ce sens.

Comme vous le verrez dans le diaporama photos prises sur le vif… les centres d’intérêt n’ont pas manqué…

Cliquer sur les photos pour les agrandir.



Catégorie A la une, La Métro, La Métro, environnementCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2013
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+