Catégorie | territoires

Réunion publique Etude de zone du Sud Grenoblois

REUNION PUBLIQUE

Etude de zone du Sud Grenoblois

le 4 Juin à 18 h

Salle Navarre , à Champ-sur-Drac

Initiée dans le cadre de la commission « Qualité des Milieux et Biodiversité » du Secrétariat Permanent pour la Prévention des Pollutions et des risques dans la région grenobloise (S3PY) et du 2ème Plan Régional Santé Environnement (PRSE2), une étude de zone vient d’être lancée sur 18 communes du Sud Grenoblois (Bresson, Brié et Angonnes, Champagnier, Champ sur Drac, Claix, Echirolles, Eybens, Jarrie, Le Pont de Claix, Montchaboud, Notre-Dame de Mésage, Saint Georges de Commiers, Saint Pierre de Mésage, Séchilienne, Varces Allières et Risset, Vaulnaveys le Bas,Vif, Vizille). Ces communes accueillent une forte concentration d’activités (toutes activités confondues) qui induit un questionnement sur l’impact cumulé de différentes sources potentielles de pollution.

L’étude de zone a pour objectifs :

- d’approfondir la connaissance de la qualité des milieux au regard d’un ensemble d’activités, passées ou actuelles ;

- de développer une approche globale et écosystémique (compartiments eau, air, sédiments et sols)

- d’évaluer la compatibilité de l’état des milieux avec leurs usages ;

- d’envisager, si nécessaire, des solutions innovantes de remise en état sur le plan écologique et sanitaire.

Elle sera le fruit d’une concertation entre de nombreux intervenants et contributeurs : administrations, acteurs économiques du territoire, associations et experts, collectivités, représentants des salariés.

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8567 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2013
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+