Archive | juin, 2013

A la découverte de Lans en Vercors

Lans en Vercors, 2670 habitants commune de moyenne montagne regroupe 36 hameaux répartis sur 3800 hectares. Au niveau altitude elle s’élève de 1020 à 1970 mètres. 2000 hectares de sa superficie est recouverte par la forêt.

Si Lans est très étendue c’est aussi la plus ancienne des communes du Vercors.

On a retrouvé des vestiges datant du 7ème siècle et son église est la plus ancienne du canton. On retiendra également que pendant l’époque napoléonienne Lans était chef lieu de canton avant que Villard de Lans ne prenne le dessus… nous précise le maire  Jean Paul Gouttenoire.

Autre particularité de cette commune très étendue, 80 kilomètres de routes, elle a deux sources sur ses terres celles du Furon et de la Bourne..

Ce qui fait dire au maire avec une certaine malice:  » je préviens mes collègues des communes voisines que s’ils m’enquiquinent je ferme les robinets… »

Au niveau économique, Lans en Vercors bénéficie d’une activité touristique et agricole-pastorale très développées.

 » Nous souhaitons développer un tourisme de quatre saisons mais le tourisme hivernal est très développé.

Un tourisme familial de nature avec un stade de neige qui a vu le jour en 1975 et qui n’accepte aucun bâtiment: c’était la volonté des anciens, c’est la notre également.. Les activités phares sont le ski alpin mais le domaine nordique est également très prisé. »

Une manifestation très médiatique: le trophée Andros.  » Il attire beaucoup de monde et il est exact qu’ il assure la promotion de notre station. »
Le Festival du film pour enfants, le Festival Trance Hadra, 12 000 festivaliers, sont également des animations phares.

Pour accueillir les touristes, la commune a trois hôtels mais de nombreux gîtes de très grande qualité. « le souci est que la commune est construite en longueur ce qui fait que les commerces sont dispersés le long de la grand rue »

Cela n’empêche pas les initiatives. On peut citer celle de plusieurs acteurs du monde médical qui ont souhaiter créer un centre pluridisciplinaire qui va regrouper en un même lieu 3 médecins généralistes, 5 infirmiers libéraux, 3 kinés, 2 dentistes… mais aussi des sages-femmes, ophtalmos, podologue, une pharmacie…

 » Nous soutenons totalement ce projet qui va permettre aux habitants de Lans mais aussi des alentours d’avoir accès à un service médical de sécurité d’autant plus qu’un système de connexion en réseau sera fonctionnel. »

Jean Paul Gouttenoire  n’hésite pas de qualifier ce projet, qui sera opérationnel en 2014 de « remarquable ».

Comment ne pas comprendre son enthousiasme quand dans d’autres régions on parle de déserts médicaux…

au niveau de sa population, 60% d’entre elle travaille sur Grenoble.  » Lans n’est pas une commune dortoir mais résidentielle  » précise le maire qui rajoute 1200 lantiers sont membres de l’une des 67 associations recensées sur la commune. Autre particularité: » la population de Lans peut être qualifiée de jeune. »

L’activité agricole est très importante sur Lans qui compte encore une vingtaines d’exploitations basées essentiellement sur l’élevage laitier. Il faut dire que nous  sommes en plein coeur de la zone de production du Bleu du Vercors Sassenage. La vente directe est également développée.  » L’agriculture fait partie intégrante de notre commune…

Nul ne peut l’imaginer sans elle et chacun sait que les agriculteurs entretiennent le paysage… »

Aux côtés de l’agriculture il y a bien entendu la forêt qui est gérée par jardinage.  » J’estime qu’elle est sous-exploitée. Il faudrait mieux valoriser le bois d’oeuvre, le bois énergie, favoriser les circuits courts, le bois local… Ça passe par la mises en place de petites unités de transformations sur le secteur ».

Pour en revenir à Lans, si un jardin de ville qui fait l’unanimité vient d’ouvrir dans sa totalité, un centre culturel communal, une maison sport et nature, 15 logements inter-générationnels, divers aménagements au niveau des logements, commerces, stade de neige… sont programmés.

Lans en Vercors et membre de la communauté de communes su massif du Vercors.  » Cette structure est indispensable, chacun joue le jeu sans tirer la couverture à soi. Les investissements sont répartis  de façon équitable sur l’ensemble des communes… et ses dernières gardent leur indépendance.. A ce niveau là tout va pour le mieux.. »

Par contre le maire craint que le canton subisse un découpage  » que l’on ne veut pas. Nous devons garder notre entité géographique.  »

Reste un sujet  » chaud »: le projet de câble entre l’agglomération grenoblois et le plateau du Vercors.

 » Pour moi il est indispensable. C’est un élément structurant du trajet Plateau-Agglo. Sachez que Lans est à un carrefour de trois routes et qu’il y passe 9700 véhicules/jour. Les conducteurs jouent à la roulette russe à chaque instant car ces routes sont très accidentogènes. Et je ne parle pas de pollution… Oui je suis pour un mode de transport doux, écologique, pratique… « 

Jean Paul Gouttenoire se dit enchanté par la visite organisée à Bolzano. Il a découvert un transport par câble qui part du quartier de la gare pour rallier Soprabolzano, une bourgade de 1000 habitants située à 1200 mètres d’altitude.  » C’est l’avenir » s’exclame t-il »

Un projet qui, pour l’instant est au point mort…et qui divise le Vercors…

Voici quelques clichés…

LANS MAIRIE

LANS CENTRE

LAN S MARCHE

LANS VUE

LANS VUE2

LANS BRUME

LAN S NEIG2

LANS JEUX

LANS NEIGE 1
LA+nS Bu

intercom



Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Un contre la montre Nice-Nice

De retour sur le continent, les coureurs se verront proposer une étape originale: un contre la montre par équipe Nice-Nice.

Après un passage en Corse extrêmement difficile voici maintenant ce contre-la-montre par équipe où sera pris en compte le temps réel de chaque formation, calculé sur le cinquième homme.

Forcément, sur un parcours sans difficulté, les choses vont aller très, très vite !

Une moyenne de 55 kilomètres/heure, peut-être plus, sur la Promenade des Anglais est à prévoir sur les 25 km de parcours, parfaitement plat.

Mardi 2 juillet 2013

Nice-Nice

Catégorie sportCommentaires fermés

Le projet de Parc Naturel Régional de Belledonne avance

Le Parc Naturel Régional de Belledonne pourrait être le neuvième parc de Rhône-Alpes.

L’idée avance pour ce territoire autour d’un massif de haute montagne à deux pas de Grenoble.

Rendez vous sur Enviscope pour lire la suite, cliquer ici: http://www.enviscope.com/Belledonne-parc-naturel-regional-Breda-Isere-territoire

Catégorie massif de BelledonneCommentaires fermés

La PAC n’est plus qu’un marchandage

Communiqué de la Coordination Rurale:

« Malgré les propos optimistes et les satisfecits politiques dignes de la méthode Coué annoncés ce jour par Stéphane Le Foll à propos de l’accord sur la PAC, la Coordination Rurale rappelle la réalité, autrement plus accablante.

Les consommateurs européens voient s’éloigner un peu plus le gage de sécurité alimentaire que représente l’autonomie alimentaire de l’UE, enjeu majeur totalement ignoré par la PAC 2015-2020.

Les agriculteurs européens vont demeurer la variable d’ajustement de l’incapacité des états membres à s’accorder sur une véritable PAC conforme aux traités qu’ils ont signés. Ils vont continuer de grossir les rangs des victimes d’une guerre de compétitivité perdue d’avance : une guerre menée non seulement contre les pays tiers, mais aussi entre eux au sein d’une Union inachevée et disparate, ayant grandi trop vite et dont les plans de construction ont été égarés.

Les citoyens européens découvriront que le verdissement n’est qu’un camouflage des manquements de nos politiques en matière de rééquilibrage des productions indispensable pour un retour à de bons assolements et plus d’agronomie, et donc plus d’écologie.

Les contribuables européens vont continuer à financer à fonds perdus, une politique délétère incapable de s’adapter au XXIème siècle.

La Coordination Rurale prend date de cet échec dont les conséquences à venir seront graves, y compris pour la concorde des peuples de l’UE, et qui s’inscrit dans la soumission répétée de l’Europe à des accords internationaux qui ne font que l’affaiblir.

La CR rappelle que l’exception agriculturelle, qu’elle ne cesse de revendiquer et qui touche à des questions vitales au sens propre, mériterait un combat au même titre que l’exception culturelle défendue récemment par le ministre de l’Agriculture française. »


Site: www.coordinationrurale.fr/rhone-alpes

Catégorie PAC, agricultureCommentaires fermés

La PAC en ligne : plus de 3 exploitants sur 4 télédéclarent

En 2013, près de 290.000 dossiers d’aides surfaces PAC ont été télédéclarés sur TelePAC , soit plus de 76 % des dossiers (258 000 en 2012).

Ce taux supérieur à l’objectif initialement souhaité de 70 % pour la campagne 2013 démontre la mobilisation commune des agriculteurs, des organisations professionnelles, des organismes de services et de l’administration.

Les résultats de la campagne de télédéclaration des aides agricoles 2013 confirment l’adhésion massive des exploitants agricoles à l’outil TelePAC.

TelePAC, n’est pas seulement un outil de déclaration des aides, il permet également aux exploitants agricoles d’accéder en toute sécurité à leurs informations personnelles et à l’ensemble de leurs documents administratifs tout au long de l’année.

La stratégie du ministère de l’Agriculture, de Agroalimentaire et de la Forêt en faveur du développement de nouvelles téléprocédures est confortée par ces bons résultats.

Cette stratégie contribue au maintien d’un service de proximité et de qualité en faveur des professionnels du monde agricole.

Conformément à la politique du Gouvernement pour renforcer la compétitivité des entreprises, notamment par la simplification des démarches administratives, le ministère de l’Agriculture poursuivra, en 2014 et 2015, la généralisation de la télédéclaration pour les aides de la PAC par un abandon progressif des dossiers papier.

TABLEAU PAC

Pour en savoir plus : www.telepac.agriculture.gouv.fr

Catégorie PAC, agricultureCommentaires fermés

Ou voir les gâteaux du Tour…

Voici le déroulé des différents gâteaux qui seront réalisés lors du Tour 2013. Ceci dans le cadre de l’opération les agriculteurs aiment le tour..

Cette année encore, ASO et la FNSEA prolongent leur partenariat.

Cette fois-ci, en hommage au 100ème Tour de France, la FNSEA suggère aux FDSEA situées sur le parcours du Tour de réaliser des gâteaux d’anniversaire dans les champs .

Ceux -ci devront illustrer à l’intérieur la thématique « de la fourche à la fourchette» .

Ce thème laissera libre cours à l’imagination et à la créativité des participants tout en mettant en avant les pratiques ou les produits locaux.

Voici les différentes étapes ou on pourra découvrir ces fameux gâteaux… On regrettera de pas voir l’Isère… Pourtant l’Isère a des produits à mettre en valeur… Et le Tour se jouera sûrement dans notre département avec la double ascension de l’Alpe d’Huez…

GAT 1GAT 2GAT 3Gat 4

gat 5gat 6GAT 8GAT 10GAT 12GAT 13GAT 14

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Dernière étape en corse: Ajaccio-Clavi

La troisième et dernière étape en Corse verra la caravane du Tour remonter la côte ouest de la corse entre Ajaccio et Calvi.

Une troisième étape courte, 145 km, très piègeuse, aucun mètre de plat, 4 cols sont au programme dont le dernier, le col de Marsolino ( 2ème catégorie) est situé à 13 km de l’arrivée.

Lundi 1er juillet: 3ème étape


Ajaccio-Calviajacio)calvi profil

Catégorie sportCommentaires fermés

Les gâteaux du Tour

Cette année encore, la FNSEA, en partenariat avec ASO organise un concours entre agriculteurs : « Les agriculteurs aiment le Tour ».

Le thème 2013 sera : les gâteaux d’anniversaire pour faire un clin d’œil à la 100 ème édition du Tour.

Ce concours se poursuit  pour les internautes sur la page Facebook de la FNSEA.

Les internautes peuvent voter pour leur gâteau d’anniversaire préféré.

Voici la carte du tour avec le positionnement des fameux gâteaux.

les agriculteurs aiment


1ère étape:

Porto-Vecchio (2A) – Bastia (2B)

FDSEA et JA 2A

Après le carrefour N198-D759ux d

9km après la sortie de Porto Vecchio (à hauteur de Torre)

km 67

Catégorie agricultureCommentaires fermés

De Bastia à Ajaccio…

Après avoir remonté la côte du sud-est au nord-est, le peloton va traverser la Corse d’est en ouest.

Au cours de cette seconde étape les coureurs partiront de Bastia pour rejoindre Ajaccio après 156 kilomètres de routes difficiles, avec l’escalade de 4 côtes ou cols dont un de deuxième catégorie.

Ce tracé va faire des dégâts, c’est certain! Et comme on a coutume de dire: si le tour ne se gagnera pas sur cette étape, il risque de se perdre pour quelques gros bras…

Dimanche 30 juin: 2ème étape

ETAP 2_1ETAP2_2

PROFIL 2

Catégorie sportCommentaires fermés

Mutualia: offrir un service de qualité aux adhérents

L’ Assemblée Générale de  Mutualia Santé Sud-Est, qui correspondait à deux jours près, au dixième anniversaire de la création de la mutuelle a accueilli Patrick Houry  Directeur Général de l’Union Nationale MUTUALIA.

Au cours de cette assemblée générale,  une nouvelle administratrice a été élue pour remplacer René Devaux, décédé il y a deux mois.

Ainsi, Maguy Bernard est la nouvelle administratrice de Mutualia Santé Sud Est.

Elle explique que « le monde de l’agriculture ne lui est pas inconnu », dans la mesure où elle est « fille, épouse et mère d’agriculteurs ».

En outre, cette ancienne enseignante a également géré une SARL de fruits et légumes, et a été administratrice de la MSA (Mutualité sociale agricole) du Vaucluse.

Originaire d’Avignon, elle est actuellement adjointe au maire en charge de l’agriculture.

Un Directeur Général pour l’Union Nationale MUTUALIA.

Cette Assemblée Générale a donc  été également l’occasion de présenter Patrick Houry, le Directeur Général de l’Union Nationale MUTUALIA.

Ce groupe a vu le jour le 1er janvier 2013, suite à l’Assemblée Générale extraordinaire qui s’est déroulée en décembre 2012 afin de modifier les statuts du mouvement.

EXERTIER

Jean-Jacques Exertier, Président de Mutualia Santé Sud Est explique que « l’Union Nationale MUTUALIA rassemble les sept Mutualia qui existent aujourd’hui en France, et permet ainsi la création d’un véritable réseau national ».

Il ne s’agit pas de la première expérience de Directeur Général pour Patrick Houry, puisqu’il indique qu’il a « dirigé des organismes HLM ».

Il a également travaillé au sein du groupe Mutuelle Atlantique.

Par ailleurs, le nouveau Directeur Général explique que ses « priorités vont concerner la partie Qualité de services offerts aux adhérents ».

Jean-Baptiste Jacquet.

Catégorie socialCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+