Archive | 04 juin 2013

L’eau entre mémoire et avenir

Dans le cadre du programme «l’Eau entre mémoire et devenir», l’association les Amis du Parc naturel régional de Chartreuse, le Parc naturel régional de Chartreuse et le
Laboratoire Edytem (Université de Savoie), organisent une action de « traçage participatif » le 7 et 8 juin sur la commune de Saint-Thibaud-de-Couz.

Les municipalités du secteur ont été associées à ce projet.

Celui-ci bénéficie d’une aide financière de la Fondation Eau, Neige & Glace, parrainée par deux sportifs: Pauline Espinosa , championne de France 2011 de pêche à la mouche en rivière et Julien Chorier, ultra-trailer vainqueur de nombreuses grandes épreuves et habitant de la commune.

Cette action se fera en deux temps:

- le vendredi 7 juin du côté du pont de la Praire sur l’Hyères (Saint Thibaud de Couz), avec la participation de la classe des CM2

- le samedi 8 juin au niveau de l’Aven Christine (sur la pointe sud du massif de la Cochette) avec l’intervention de spéléologues.

Pour l’occasion, des colorants seront utilisés afin de suivre et étudier les cours d’eau qui très souvent s’infiltrent dans les milieux karstiques souterrains de la Chartreuse.

Ces colorants n’altèrent pas la potabilité de l’eau et ne sont pas nocifs pour le milieu aquatique. Cela permettra d’accroître les connaissances en hydrogéologie, ainsi que de sensibiliser et d’impliquer les acteurs et usagers de l’eau pour favoriser une meilleure gestion de la ressource.

Cette opération est ouverte au public et permettra aussi d’alimenter l’Observatoire de l’eau Chartreuse-Guiers.

Renseignements:

Amis du Parc de Chartreuse:
- par mail à amis.chartreuse@laposte.net,
- par téléphone au 04 76 35 40 23,
-sur le site internet via http://www.amis-chartreuse.org

Catégorie eauCommentaires fermés

Piochage du verâtre en Chartreuse

Jeudi 6 juin toute la journée, une opération de piochage du vérâtre va être réalisée au Col de Porte pour lutter contre la prolifération d’une plante toxique dans les prairies pâturées et tester l’effet de l’action mécanique.
Cette opération, menée depuis 6 ans par le Parc naturel régional de Chartreuse, commence à porter ses fruits.

Le verâtre

Cette plante d’alpage, sans intérêt pastoral, est toxique pour les hommes comme pour les animaux domestiques. Elle fleurit entre juin et juillet. En automne, la plante perd son caractère répulsif pour le bétail et peut provoquer des troubles digestifs importants après consommation. Du fait de sa toxicité cette plante est non désirée par les éleveurs. L’objectif est donc de restaurer une prairie d’alpage et de permettre de conserver une prairie saine pour les vaches.

Etudier l’incidence du piochage mécanique

Depuis 6 ans, une expérimentation est en cours sur les prairies du Col de Porte. 3 placettes ont été mises en place pour évaluer l’efficacité du piochage à la main.
Chaque placette a un secteur pioché et l’autre non et chaque année l’opération consiste à comparer le nombre de pieds pour chaque secteur et la taille de chacun.
Ce protocole permettra d’affirmer l’intérêt de cette méthode afin de sensibiliser les éleveurs au fait d’utiliser moins d’herbicides. Ce qui est favorable pour la qualité de l’eau, les plantes, les vaches et la santé des éleveurs.
Du temps est nécessaire néanmoins pour voir un résultat significatif, mais il semblerait qu’il y ait moins de pieds qui repoussent sur les parcelles piochées et de plus qu’ils soient plus fins. Pour confirmer ces pistes d’amélioration cette année des mesures de la largeur des tiges vont être faites.

Une action collective

Cette opération, menée par le Parc naturel régional de Chartreuse, permet de créer une journée conviviale entre tous les acteurs du territoire qui participent : les éleveurs (groupement pastoral du Charmant Som), le gestionnaire (ONF), la Fédération des alpages de l’Isère et le Parc (gestionnaire du site Natura 2000 du Charmant Som).
A cette occasion, une sensibilisation particulière à la préservation de l’environnement peut être menée pour démontrer que des solutions alternatives aux produits chimiques existent.

Catégorie environnement, montagne, natureCommentaires fermés

St Egrève jeudi 7 juin: forum du plan air climat énergie de la Métro

Forum du plan air climat énergie de la Métro du jeudi 7 juin, à la mairie de Saint-Egrève de 8h45 à 17h.

Le forum

C’est un des engagements de la Métro qui doit réunir les partenaires tous les 6 mois.

C’est l’occasion d’échanger et de faire le point sur leurs différentes actions dans le
cadre du plan d’actions 2013/2016 ( les circuits courts, l’éclairage public, la
rénovation thermique, toitures photovoltaïques, etc), d’en envisager de nouvelles,
notamment la prise en compte de la qualité de l’air, de communiquer les résultats de
l’observatoire du Plan Air Climat de la Métro.

Point d’orgue du forum, la signature d’une nouvelle charte qui intègre 2 nouveaux
partenaires et le thème de la qualité de l’air.

Le Plan Air Climat de l’agglomération

C’est en 2005 que la Métro a lancé son plan climat local pour lutter contre le
réchauffement climatique. Elle a élargi son champ d’intervention à la qualité de l’air
en 2012. La Métro affiche désormais un Plan Air Climat qui traduit son l’engagement
comme animatrice et coordinatrice d’un réseau de 70 partenaires.

Issus du privé comme du public (le groupe Samse, la banque populaire, le CHU, les
bailleurs sociaux, les communes, etc), les partenaires s’engagent à mettre en place
des actions concrètes pour répondre aux objectifs définis par la loi et déclinés sur
l’agglomération. Ceux ci concernent la réduction des émissions de gaz à effet de
serre, de la consommation énergétique par habitant, l’augmentation des énergies
renouvelables.

En contrepartie, la Métro, tout en applicant pour elle même ces objectifs, s’est
engagée à mettre en place plusieurs actions, dont la création de l’observatoire du
plan air climat énergie. Ce dernier assurant le suivi du programme et son évaluation.
Depuis 2011, elle crée ou pilote également des actions en direction du grand public :
familles à énergie positive, climat + pour les 7/10 ans, le défi des écoles à énergie
positive, « je vais au travail autrement ».

Quelques réalisations

Pour le privé

9000m² de toitures photovoltaïques et la réalisation d’un bilan carbone pour le
groupe Samse. Le bridage moteur afin de réduire la vitesse maximum des véhicules,
la formation des conducteurs à l’écoconduite, la diffusion des bonnes pratiques de
conduite, l’acquisition et l’utilisation de véhicules électriques sur Inovallée. La
réduction de 3% de la consommation d’électricité, la suppression du fuel utilisé
pour les groupes électrogènes, la mise en place de panneaux photovoltaïques et de
chauffe-eau solaires pour ST Microelectronics.

Pour le public

L’optimisation énergétique de la patinoire Polesud et l’évolution de son usage en
été, de la collecte des déchets (performance des véhicules, fréquence des tournées),
la méthanisation des boues de la station d’épuration Aquapôle (valorisation du
biogaz), l’installation de panneaux solaires photovoltaïques de 1000 m2 sur le toit de
la halle de tennis de Seyssins pour la Métro.

Le remplacement des véhicules communaux par des véhicules roulant au GNV (Gaz
Naturel pour Véhicules) ou à l’électricité, la diminution de la consommation de
l’éclairage public, la rénovation des équipements communaux en visant le niveau
BBC, l’installation de panneaux photovoltaïques sur la Plaine des Sports à Gières.


LA metro jaune

Catégorie La Métro, La Métro, énergiesCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné: autour du Parc aux oiseaux…

C’est le premier grand rendez vous pour les favoris du critérium: un contre la montre autour du parc des oiseaux à Villard les Dombes.

Cette quatrième étape du 65ème critérium proposera en effet un contre la montre plat mais long: 32,5 kilomètres. Les prétendants à la victoire finale seront obligés de faire l’effort nécessaire afin de conserver leurs prétentions. On pense à Contador et Froome.

Classements au départ de l’étape

Individuel

Point

Grimpeur

Le profil

Villard les  profil

Itinéraire et horaires

horaires Villard les domes

Catégorie sportCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+