Catégorie | filière viande

« Il faut arrêter les conneries! »

Jean claude Darlet a profité de la présence de nombreux élus, lors de la signature de la convention d’engagement de la future légumerie située à Moirans, pour porter un coup de gueule concernant le devenir de l’abattoir de Grenoble.

Le président de la chambre d’agriculture a encouragé l’initiative de la création d’une légumerie  » qui associe plusieurs partenaires et qui va permettre de maintenir voire développer le maraichage autour de l’agglomération grenobloise et dans le pays voironnais. »

Jean Claude Darlet en a donc profité pour pousser un gros coup de gueule concernant l’abattoir de Grenoble:  » il y a eu une mobilisation générale afin de maintenir cet outil qui permet à de nombreux éleveurs de faire abattre leurs bêtes à moins de 50 kilomètres de chez eux… Une nouvelle structure s’est mise en place et elle a prouvé le sérieux de sa démarche et a assuré  de la pérennité de cet outil d’abattage… Et voilà que l’Etat via le préfet de région a décidé d’en arrêter son activité avec comme seule explication qu’il y a trop d’abattoirs dans la région, qu’il faut fermer Grenoble et la Tour du Pin pour renforcer Chambéry… « Il faut arrêter les conneries! ».

Il a précisé que la chambre d’agriculture était totalement opposée à cette décision: » toutes les structures et personnes concernées par le maintien de l’activité des abattoirs de notre département vont se mobiliser très rapidement… »

Affaire à suivre…

Cet article a été écrit par:

Gilbert - qui a écrit 8549 articles sur Sillon 38 – Le journal du monde rural – (38) Isère.


Contactez le rédacteur

ASSEMBLAGE_GIF_AGRICULTEURS.gif

Comments are closed.

Catégories

Archives

Agenda

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+